Si vous étiez… Vincent Delerm

Pendant 10 jours on lui a confié une caméra. Il l'a emmenée partout avec lui : au resto, à la radio, sur scène, en concert, chez lui et même sur un terrain de foot... Si vous étiez Vincent Delerm, ça donnerait ça.

“Moi j’aime bien la promo, parce que tu parles de tes trucs”


“Travail de tous les instants ! J’ai bien aimé. C’est pour ça que j’ai souvent appuyé sur la caméra pour des trucs qui n’ont aucun intérêt, mais qui sont les moments transitoires.” Le musicien, auteur et compositeur français Vincent Delerm revient avec un nouvel album, Sans Paroles, qui reprend 20 de ses chansons seulement au piano, sans voix. À cette occasion, Brut lui a donné une caméra pour qu’il filme, pendant 10 jours, son quotidien en pleine promotion de l’album, et quelques jours avant sa tournée.
Un jour avec Fifou, le photographe du rap français


“Cet aller-retour en permanence entre des moments de plateau, des moments qui sont liés à la scène, un peu créatifs, musicaux… Et une vie complètement normale, c’est le truc que j’ai fantasmé quand j’ai commencé. Je voulais avoir les deux”, explique Vincent Delerme. De la Maison de la radio, au plateau d’Europe 1 et du studio d’enregistrement de ses chansons, jusqu’aux salles de concert… Découvrez le quotidien de Vincent Delerme dans cette vidéo.
Rencontre avec le compositeur Gabriel Yared


avatar
Brut.