retour

4 moments qui ont changé la vie de Philippe Etchebest

Son premier salaire, son titre de meilleur ouvrier de France, l'ouverture de son premier restaurant… Philippe Etchebest raconte les moments qui ont changé sa vie.

Philippe Etchebest : quatre grands moments de sa vie

Il est l’un des chefs cuisiniers les plus populaires de France. Philippe Etchebest livre à Brut quatre moments qui ont marqué, voire changé sa vie.

Son premier salaire

Philippe Etchebest a 8 ans lorsqu’il reçoit son premier salaire. Enfant, il vient en aide à son père dans le restaurant où il travaille. Le gérant du restaurant, un certain Monsieur Vincent, lui donne alors cinq francs. « Je me suis acheté une boîte de Lego. Je m’en rappellerai toujours, c’était un hélicoptère rouge, dans une petite boîte », se souvient le chef. À chaque salaire, il agrandit sa collection de Lego.

« Mes parents ne m’ont jamais donné d’argent de poche. Ils m’ont toujours dit : “Tu veux quelque chose ? Eh bien tu vas le gagner.“ On travaillait au restaurant de mes parents, justement, et on avait comme “salaire“ les pourboires des clients, donc c’était au bon vouloir des clients de nous payer. Il fallait que ma sœur, en salle, soit agréable, et puis que nous en cuisine, on soit efficaces, et qu’on soit bons aussi. » 

Son titre de Meilleur ouvrier de France

Le chef est élu Meilleur ouvrier de France en 2000. « Mon meilleur ami Michel Portos me dit : ”Philippe, tu veux pas qu’on passe les MOF tous les deux ?“ Je réponds : “Ouais, si tu veux.“», raconte-t-il. Pendant une année, il décide de travailler tous les jours pour préparer ce concours. Cependant, il subit une opération en plein milieu de la compétition, entre les demi-finales et la finale. Son entraîneur de boxe de l’époque remarque qu’il a des extrasystoles au niveau du cœur. Son organe ne bat pas de manière régulière. Le jour où il dispute la finale, Philippe Etchebest est sous anti-coagulant.

« Le premier quart d’heure de la finale, je me coupe le doigt, mais bien comme il faut, avec le désosseur, j’étais en train de faire un canard. Et là, j’ai le doigt qui pisse vraiment. Je mets sous l’eau, je me mets les petits pansements, sauf que ça tenait pas. Ça faisait que pisser. Un des membres du jury a vu le petit problème que j’avais, il m’a amené d’autres pansements et des petits doigts en caoutchouc pour pouvoir compenser tout ça », détaille le cuisinier. Il poursuit le concours en faisant abstraction de ce détail et devient Meilleur ouvrier de France. « Je pense qu’on n’est pas Meilleur ouvrier de France après un concours, je pense qu’on le devient avec le temps », dit-il. 

L‘ouverture de son restaurant

Le 8 septembre 2015, Philippe Etchebest ouvre son tout premier restaurant. Il se confie : « Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie. Pourtant, j’en ai fait des choses. Mais là, ouvrir mon premier restaurant, j’en ai pas dormi pendant trois ans. » Le Jour J, il se rend compte que de nombreuses personnes sont au rendez-vous : « Je mets le nez dehors, je vois la queue, mais alors la queue… Une heure avant d’ouvrir… C’est pas possible ! », raconte le chef.

La rencontre avec sa femme

Philippe Etchebest est avec sa femme, Dominique, depuis maintenant 26 ans. Ils sont complémentaires, selon lui. « Moi, j’ai tendance à vouloir aller vite. Je fais beaucoup de choses, j’aime ça. C’est ce qui me motive. Et à côté de moi, j’ai quelqu’un de plus modéré, de plus calme aussi, qui m’aide parfois à prendre le recul pour réfléchir. Parce qu’il faut réfléchir aussi un peu de temps en temps. Il faut trouver l’équilibre. C’est comme une recette. Et c’est ce que je dis souvent : “Tout est question d’équilibre.“ »

10/10/2020 09:01
  • 1M
  • 782
Brut - Le livre

393 commentaires

  • Claudine B.
    2 jours

    Tellement sympa

  • Cutting E.
    5 jours

    Super parcours , ne jamais rien lâcher ! C’est la clé! La cuisine m’a appris énormément de discipline et de combativité (également boxeur) à l’époque où j’y étais. Maintenant je le fait pour ma famille et j’avance dans mes projets musicaux.

  • Christine P.
    7 jours

    Je l’adooore. J’espère pouvoir un jour aller manger dans l’un de ses restaurants à Bordeaux.

  • Gisele H.
    7 jours

    Il est super

  • Camille M.
    20/10/2020 08:22

    la parole on devient pas mof après un concours mais avec le temps 👏👏👏👏

  • Douce A.
    17/10/2020 09:27

    J'aime, chez PHILIPPE, avant tiur, le PASSIONNÉ, qu'il EST 👍👍👍 ! 🙏🙏🙏 PHILIPPE, de me donner tous ces moments de bonheurs 👍😉😘 ! DOUCE

  • Dany G.
    16/10/2020 16:02

    Wouah , le chef Etchebest , j'adore le personnage , sa force , son authenticité , sa droiture me touchent énormément ! Merci pour tout CHEF 👍👍👍 cordialement Dany

  • Joanne P.
    16/10/2020 12:31

    Le personage est extra je l adore

  • GB M.
    16/10/2020 11:35

    Bravo Mr Etchebest 👍

  • Magounette B.
    16/10/2020 10:39

    Énorme respect pour vous Mr etchebest

  • Philippe P.
    16/10/2020 05:35

    On s en tape de ta vie

  • Manoah C.
    15/10/2020 21:51

    Bravo mon grand chef merci de me former en équipes avec vous rien de mieux 💪💪

  • Cécile B.
    15/10/2020 17:06

    😁

  • Thierry L.
    15/10/2020 10:26

    Bon alors il est ou le grand chef? Y va pas voir macron cette foi? Les grandes gueules sont ou? Aller retourne à l'Elysée comme tu sait faire, même si ça serre à rien 😂 , la preuve 🤣

  • Seb S.
    15/10/2020 10:06

    Un grand chef au grand cœur qui aime les gens

  • Marc D.
    15/10/2020 06:17

    Respect chef

  • Chou C.
    14/10/2020 23:10

    Se que je retiens c’est qu’à l’époque une petite boîte de lego coûtait 5 francs 😆

  • Isabelle R.
    14/10/2020 22:56

    Vincent Ramblas

  • Emilie J.
    14/10/2020 21:09

    fifi 💕

  • Delphine S.
    14/10/2020 20:46

    Moi pareil

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.