Et si Oliver Stone réalisait un film sur Donald Trump ?

"Les gens voient de plus en plus la politique comme un divertissement, ce qui est dangereux." Et si Oliver Stone réalisait un film sur Donald Trump ?

Oliver Stone va-t-il réaliser un film sur Donald Trump ?

Oliver Stone a tourné des longs métrages sur John F. Kennedy, Richard Nixon et même George W. Bush. Et il pourrait bien s’attaquer au personnage Donald Trump.

Quand il évoque Donald Trump, Oliver Stone est catégorique : « C’est lui-même un grand acteur. C'est lui qui devrait jouer le rôle. Il a inventé son propre personnage et il le fait tous les jours. » Oliver Stone a déjà réalisé des biopics sur Richard Nixon, George W. Bush et John F. Kennedy. Aujourd'hui, c'est le profil de l’actuel chef d’État américain, Donald Trump, qui pourrait l’intéresser. Selon lui, le Président pourrait même jouer son propre rôle.

« L’Amérique n’a jamais été grande »

Pour Oliver Stone, personne d’autre que Donald Trump lui-même ne pourrait l'incarner au cinéma. L’ancien magnat de l’immobilier a inventé son personnage, et le réalisateur le trouve doué. Le Président ne serait pourtant pas forcément un grand acteur. En revanche, sa personnalité atypique est « fascinante », assure Oliver Stone. « Les gens voient de plus en plus sa politique comme un divertissement, ce qui est dangereux », ajoute-t-il.

« Quand il sera parti, ne pensez-vous pas que le prochain gars aura du mal à être sobre, calme et réfléchi ? Ce ne sera pas très excitant, et les gens vont lui en vouloir parce qu'ils veulent être stimulés. Si vous traitez la politique ou les affaires comme un divertissement, vous en modifiez le but. Et ça, je pense que ce n'est pas une bonne chose », poursuit Oliver Stone.

Le réalisateur remarque plusieurs changements depuis que Donald Trump est en place. Les États-Unis sont notamment devenus plus nuancés, critiques et polarisés, remarque-t-il. Les gens sont divisés à cause d’une atmosphère « fragile ». Oliver Stone conclut : « Je ne comprends pas pourquoi il est si urgent de rendre sa grandeur à l’Amérique. Elle n’a jamais été grande. Elle essaie toujours de faire du mieux qu'elle peut, mais elle ne fait pas du très bon travail en ce moment. »

avatar
Brut.
11 octobre 2020 06:29