retour

Spike Lee sur la mobilisation massive après la mort de George Floyd

Spike Lee dénonce ce que subissent les Africains-Américains aux États-Unis depuis plus de 30 ans. Aujourd'hui, la mobilisation massive après la mort de George Floyd lui donne espoir. Interview Brut.

Spike Lee : « Les Noirs ont donné leur vie pour ce pays, et nous n’avons toujours pas tous nos droits »

À l’occasion de la sortie de son nouveau film, « Da 5 Bloods », disponible sur Netlfix dès le 12 juin, le réalisateur revient sur la vague de contestation des violences policières racistes aux États-Unis.

Dans son nouveau film, Da 5 Bloods, Spike Lee raconte l’histoire oubliée des soldats noirs qui se sont battus pour les États-Unis pendant la guerre du Vietnam. Depuis plus de 30 ans déjà, le metteur en scène dénonce dans ses films les inégalités et les violences subies par les Africains-Américains aux États-Unis. En 1989 déjà, dans Do the Right Thing, Spike Lee mettait en scène le meurtre d’un homme noir par un policier blanc. Mais la mobilisation massive après l’homicide de George Floyd par un policier blanc lui donne espoir… Rencontre.

« Dans toutes les guerres, nous nous sommes battus pour ce pays »

Mes ancêtres ont été volés à notre mère l’Afrique en l'an 1619 : le premier bateau d'esclaves. Ils ont été amenés à Jamestown, en Virginie. La première personne à mourir dans la première guerre américaine, la Révolution américaine, était un homme noir. Il s'appelait Crispus Attucks. Beaucoup de gens ne connaissent pas leur histoire. Cela prouve une chose : les Noirs ont donné leur vie pour ce pays. Et nous n’avons toujours pas tous nos droits. Dans toutes les guerres, nous nous sommes battus pour ce pays.

Da 5 Bloods traite de ce qui se passe aujourd'hui dans les rues. J'ai vu tellement de jeunes, de jeunes enfants avec des parents qui leur tenaient la main. Les parents décident que leurs enfants doivent voir ce qui se passe aux États-Unis, en Amérique, et ils veulent que leurs enfants en soient témoins. Ils expliquent : l'apprentissage, l'éducation se fait. Parce que les enfants disent : « Maman, papa, qu'est-ce qui se passe ? » Et ces parents expliquent à leurs très jeunes enfants ce qui se passe, pourquoi ils sont là, et pourquoi ils les ont amenés avec eux.

« Ce qui donne encore plus d'espoir, c'est le grand nombre de mes jeunes frères et sœurs blancs qui nous rejoignent »

Ce qui donne encore plus d'espoir, c'est le grand nombre de mes jeunes frères et sœurs blancs qui nous rejoignent, rejoignant leurs frères et sœurs noirs et racisés. C'est vraiment une mosaïque. Il n'y avait pas que des Noirs et des racisés qui marchaient. Dans de nombreuses villes, vous savez, les Noirs et les autres personnes racisées sont la minorité.

Le meurtre fictif de Radio Raheem dans Do the Right Thing était basé sur le meurtre réel d'un street artist, Michael Stewart. J'ai ensuite écrit le film en 1988. Le film est sorti en 1989. Puis, de nombreuses années plus tard, je vois Eric Garner, et maintenant King Floyd. C’est triste.

10/06/2020 14:03
  • 439.2k
  • 649

305 commentaires

  • Nadia K.
    7 jours

    Prlaigner vous a vos gouvernements africain, allez y retourner là bas et battez vous pour avoir les minima sociaux et dégager de la FRANCE tous que vous en ětes vous avez la grande gueule mais c est tout vous êtes incapable de faire ce que nous avons fait , c est pour cela que vous ětes ici et vous voulez nous donner des leçons de morale , mais fermez donc vos gueule d incapables !

  • Yves D.
    7 jours

    et aux indiens ?

  • Weel S.
    7 jours

    Est-ce qu'il pense aussi aux 100 millions, d'indiens tués sur le territoire ou il a débarqué ?? J'adore ce type. Juste il pourrait avoir une pensée pour ceux qui ont laissé leur vie pour que les noirs puissent vivrent.

  • Alex S.
    7 jours

    Vous êtes tous des gros nazes qui se croient historiens et philosophes. Et vous faites chier pour rien on veut la paix. Vous allez faire quoi ? Allez bosser et faire qqch de bien chaque jour en essayant de vous améliorer au lieu de rejeter la faute sur les autres qui n’y sont pour rien. Sinon allez voir ailleurs

  • Jules D.
    7 jours

    les premiers esclaves aux amériques furent les amérindiens , ensuite les premiers esclaves importés furent des irlandais

  • David M.
    04/07/2020 15:01

    Toujours la même rengaine, pour se projeter vers l'avenir, il faut savoir laisser le passé ou il est, et puis combien de peuple ont été pris en servitude depuis l'Aube....

  • Muriel T.
    04/07/2020 14:13

    A quoi sert de ressasser le passé ? L'histoire ne sera pas réécrite pour autant. Ce qu'il faut c'est combattre le racisme d'où qu'il vienne.

  • Jimmy H.
    04/07/2020 13:59

    And sold by your people read your history dumb ass!!

  • René W.
    03/07/2020 09:29

    il le même nom de code que le gars dans le film l'autre jour

  • Thierm D.
    03/07/2020 08:31

    Mais qu ils arrêtent,c est une génération antérieur qui a vécu ceci,comme les guerres en Afrique ,les SS , etc... S il faut a chaque fois se remettre en question de ce que les ancêtres on fait,on ne s'arrêta jamais ,arrêtez de pleurer ,et vivez le present

  • Jeanne C.
    03/07/2020 05:44

    Et pourquoi vous ne cherchez pas la tribu qui vous a vendu ??

  • Jan K.
    02/07/2020 22:22

    Qu’il aille déjà apporter la démocratie dans les pays d’Afrique et qu’il nous foutent pas la paix. S’ils sont pas content : ils ont qu’à aller développer leur continent de merde.

  • Sopie S.
    02/07/2020 21:33

    Regarde moi les commentaires un ti peu... Ce Peuple hein 🙄

  • Temp E.
    02/07/2020 20:28

    Dur de faire plus raciste que Spike Lee.... 🙄

  • Marie-Gabrielle C.
    02/07/2020 16:04

    Cet aspect de vérité historique ne paraît pas prédominer face à la complexité d'être éventuellement racialisé. Prendre en compte ou ignorer cela au quotidien ne place pas dans la même perspective historique.

  • Patou V.
    02/07/2020 15:55

    L’esclavage se pratique toujours en Afrique entre africains ....

  • Maria G.
    02/07/2020 14:59

    Alors retourne dans pays personne ne te dira de rester

  • Pâquerette S.
    02/07/2020 12:27

    Mais vous ne comprenez rien punaise. Oui il y a toujours eu de l'esclavage, mais de nos jours est-il normal que la dernière déportation d'êtres humains mis en esclavage à grande échelle durant 400 ans génère encore autant d'inégalités de racisme ⁉️

  • Arnaud C.
    02/07/2020 10:52

    Par contre l argent ne le dérange pas .

  • Bernarto T.
    02/07/2020 08:54

    Spike lee 💯

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.