4 conseils pour prendre le contrôle de ses rêves

Contrôler ses rêves, c'est possible. Voici 4 astuces d'un spécialiste du sommeil pour faire des rêves lucides.

1/ Noter ses rêves

Avoir le contrôle de ses rêves, c’est possible. Le Dr Maranci, psychiatre et spécialiste du sommeil à l’Hôpital Pitié-Salpêtrière, indique comment en 4 points.

Dr Maranci : ”La première étape, ce serait de faire un journal de rêve, c'est-à-dire de s'astreindre tous les matins, sans exception, à noter ses rêves quand on a des souvenirs, à écrire le maximum de détails possibles.

Cela va augmenter le nombre de rêves qu'on va faire ou du moins dont on va se souvenir. Et ça va aussi augmenter le nombre de rêves lucides.”

Découvrez ce qu’il se passe dans notre cerveau quand on rêve.

2/ Faire des tests de réalité

“La deuxième astuce, c'est de réaliser des tests de réalité. C'est un test qui vous permet de savoir si vous êtes endormis ou éveillés.

Evidemment, avant de le faire en rêve, il va falloir le faire dans la réalité. Donc, l'idée, c'est de toutes les deux heures, bien éveillé, vous entraîner à faire un de ces tests. Ça va vous provoquer le réflexe de le faire en rêve et ainsi accéder à la lucidité.

Par exemple, vous pouvez placer votre main devant vous et la regarder. Là ma main est normale, à priori, je ne suis pas en train de faire un rêve.

Par contre, si vous l’êtes, vous allez voir quelque chose de bizarre : la texture, le nombre de doigts, l'aspect, la couleur, etc. Et ça vous fera faire un espèce de tilt vous disant que vous rêvez bien.”

3/ Se réveiller à 4h du matin

“Une autre possibilité encore, c'est de provoquer un état d'éveil au milieu de votre sommeil, puisque les rêves lucides se produisent plutôt lors du sommeil paradoxal, qui survient plutôt en fin de nuit.

Donc, l'idée est de mettre un réveil vers 4 ou 5 heures du matin. Reprendre conscience. Se souvenir qu'on va se consacrer à réaliser un rêve lucide. Se rendormir.

Donc on va passer en sommeil paradoxal au bout d'un petit moment et à ce moment-là, on sera plus apte à atteindre cet état de lucidité quand on a réalisé cet éveil intra-sommeil.”

Qu’est-ce qu’un cauchemar et en quoi sont-ils bons pour le moral ? Le docteur Maranci explique l’utilité des mauvais rêves.

4/ Modifier le scénario de son rêve

“Une fois qu'on s'est entraîné à faire un rêve lucide, l'idée, c'est de pousser un peu plus loin et d'arriver à modifier le scénario comme on le souhaite. Pour réaliser le rêve que l'on souhaite, ça peut passer par des choses assez complexes et des choses assez métaphoriques en fait.

Je peux vous raconter l'exemple d'un patient qui voulait rêver de voler. Il n'y arrivait pas. Et un de ses amis, lui aussi rêveur lucide lui a donné le conseil : 'Tu dois te mettre dans la peau de quelque chose qui vole.'

Il a dit : 'Je vais me rêver en Superman, par exemple, et puis je vais décoller'. Une fois en rêve, donc le voilà qui se métamorphose entre guillemets en Superman et toujours impossible de décoller.

Il en reparle à son ami qui lui dit : 'Tu devrais changer de stratégie, essaie plutôt de faire Iron Man.' Et le voilà qui se transforme en Iron Man, fait le fameux geste comme dans le film, et le voilà capable de voler. Il faut vraiment arriver à trouver le bon angle d'attaque pour réaliser le rêve qu'on veut.”

C’est quoi un rêve lucide ?

Prendre le contrôle de ses rêves c’est faire un rêve lucide. Le docteur Maranci explique ce qu’est un rêve lucide : “C'est un rêve où on est conscient qu'on est en train de rêver.

Quand on interroge les gens, ils auraient tendance à dire qu'ils sont de meilleure humeur quand ils ont fait un rêve lucide, à la condition qu'ils aient réussi à faire à peu près ce qu'ils voulaient.

Donc voilà, ça reste très hypothétique mais est ce que le rêve lucide n'aurait pas un rôle pour améliorer notre moral? C'est une question qu'on peut se poser”.

Selon le spécialiste, un rêve lucide, “c’est un phénomène qui est à la fois fréquent et pas fréquent”. “C'est assez fréquent d'en faire au moins une fois dans sa vie : entre 50 et 80% des gens, selon les études.

Par contre, le fait d'en faire, par exemple, toute la semaine, c'est beaucoup plus rare. C'est seulement 2% de la population.”

Découvrez en vidéo 4 conseils pour mieux dormir.

avatar
Brut.