retour

La vie d'une jeune maman en fauteuil roulant

Olivia est paraplégique depuis 11 ans. Il y a quelques mois, elle a donné naissance à un petit garçon. Voilà à quoi ressemble sa vie de jeune maman en fauteuil roulant.

Olivia, maman en fauteuil roulant

Olivia est devenue paraplégique après un accident il y a 11 ans. Voilà comment, aujourd'hui, à 29 ans, elle mène sa vie de maman en fauteuil roulant.

« La poussette c'est papa et le porte-bébé, c'est maman. C'est comme ça pour l’instant, parce que rien n'est fait. Il faut toujours fabriquer, bidouiller, bricoler. » Olivia est devenue paraplégique après un accident il y a 11 ans. Voilà comment, aujourd'hui, à 29 ans, elle mène sa vie de maman en fauteuil roulant.

Une chambre adaptée

On a adapté la chambre du bébé, c'est-à-dire que son lit est surélevé. Son parc est surélevé, la baignoire avec laquelle on le douche est surélevée… On a vraiment essayé d'adapter l'environnement pour que je sois autonome comme je le suis dans la vie, avec lui également. Le lit, qu'on a dû fabriquer, a un socle et une porte coulissante. C’est un lit classique : il est posé au sol et on doit aller chercher le bébé au fond du lit.

Moi, en situation de handicap, ça me demande beaucoup d’efforts. En plus, je pense que ce n'est pas très sécurisé, parce que quand ils sont tout petits, tout fragiles… Là, il me suffit d'arriver, d'ouvrir la porte du lit, d'ouvrir son lit, et d’y poser mon fils. Il n'y a aucun risque. Ensuite, je referme la porte. Lui et moi, on est en sécurité.

Le lit, on l'a acheté, la porte on l'a fabriquée, et le socle, on l'a fabriqué. Donc un socle sous lequel moi, je peux me glisser. Dans la chambre, on a opté pour la table à langer, sous laquelle moi, je peux me glisser. On a coupé un petit peu les pieds pour qu'elle soit à ma hauteur et on a trouvé une poubelle à ma hauteur, ce qui permet de faire beaucoup moins d'efforts.

« Souvent, les gens considèrent qu’on doit attendre »

Lui et moi, on s'adapte l'un à l'autre. Depuis qu'il est petit, tous nos déplacements qu’on fait tous les deux, on les fait en porte-bébé. Il est contre moi, il est sécurisé. Quand je suis en porte-bébé avec mon fils, j'ai vraiment besoin des bateaux qui sont sur les trottoirs, des passages qui sont abaissés. C'est vrai qu'il y a souvent des voitures garées dessus en warning, qui en ont « juste pour deux minutes ».

Moi, j'ai un bébé en porte-bébé, je suis en fauteuil roulant, je ne peux pas faire ma « warrior », passer le trottoir et sauter ! Je pense que si chacun respectait l'autre, on pourrait vivre tous ensemble. Tout ne serait adapté, mais notre vie serait simplifiée. Le problème, c'est que souvent, les gens considèrent que nous, on doit attendre deux minutes. Mais moi, j’ai la même vie que tout le monde, j'ai le même travail, j'ai les mêmes horaires de crèche à respecter. Ces deux minutes sont aussi précieuses pour eux que pour moi.

22/08/2018 10:35mise à jour : 11/12/2019 18:23
  • 10.3M
  • 2.4K

1140 commentaires

  • Pascal Petorin
    12/08/2020 03:15

    soit forte

  • محمد أنس
    05/08/2020 16:45

    bravo

  • Laura V.
    30/04/2020 08:53

    regarde

  • Monique M.
    18/10/2019 18:56

    Bravo vivez de grands moments

  • Candisse l.
    26/09/2019 09:46

    Ma cousine a était la 1ere femme paraplégique a mettre au monde un enfant et s'en occuper seule elle en as eu 2! Son accouchement avait été filmé à l'époque et diffusée sur médecine à la une

  • Mauricette G.
    25/09/2019 08:56

    Elle a raison, il faut adapter la rue et le comportement des valides pour accueillir un handicapé. Aujourd'hui on est valide mais demain ? Bravo à cette femme et son mari pour leur créativité et avoir adapté le chambre du petit pour rendre à la maman son autonomie à la maison. Il faudrait cette même créativité a l'extérieur dans les villes pour rendre une certaine autonomie aux handicapés.

  • Kala M.
    21/09/2019 04:40

    Super reportage j espère que cela changera le comportement de certain dans leur manque de civisme. Et que des mobilier adaptable sera mise en place pour faciliter leur autonomie à gérer leur bébé. Olivia est juste pétillante longue et belle vie à elle et sa petite famille.

  • Joel M.
    20/09/2019 17:31

    Bravo il n'y a pas d'autres mots👍🤩

  • Betty L.
    20/09/2019 15:27

    Tout simplement Bravo... 👍

  • Emilie V.
    19/09/2019 12:53

    Merci pour ce témoignage j'espère que ça va en faire réfléchir 🙂🙂

  • Abdoulaye K.
    17/09/2019 21:22

    Dez

  • Monique P.
    16/09/2019 19:18

    Chapeau bas ,c'est genial ..Vous devez être une super maman .Il a de la chance ce petit bonhomme d'avoir quelqu'un qui se bat pour lui avec autant d'amour .Même si le handicap est là .Bravo

  • Margot K.
    16/09/2019 11:49

    Tres bonne idée pour le lit bébé, il faudrait le commercialiser ! Tous les parents se font mal au dos a poser le bb au fond d'un lit.. Et bien sûr, bravo pour un magnifique témoignage !

  • Titi M.
    15/09/2019 08:47

    Déjà vu 😁

  • Céline B.
    13/09/2019 11:18

    Vanessa Sohn 😘

  • Céline B.
    13/09/2019 08:55

    Vanessa Sohn 😘

  • Sylvie A.
    13/09/2019 07:59

    Formidable. Une vraie battante. Bravo à vous. Beaucoup de bonheur à vous 3.

  • Isatimnol M.
    10/09/2019 21:46

    Formidable Courageuse Profitez bien de tous les bons moments C’est que du bonheur Et encore félicitation pour votre courage

  • Béatrice B.
    10/09/2019 11:48

    Superbe reportage. Mais je pense qu'elle n'a pas besoin de pitié. Ce reportage montre juste que nous devons tout adapter à notre handicap. Etant moi-même paraplégique (dû à une maladie) quand mon 3ème enfant a eu 9 mois et j'ai deux autres enfants à l'époque 5 et 4 ans, je suis en phase avec cette maman. Nous demandons juste qu'autrui soit respectueux de l'environnement (ne pas se garer sur les bateaux, ni sur les places handicapées, regarder où vous avancez et non le nez sur votre téléphone ...). Nous vivons comme les autres mamans (boulot, école, dodo ..) mais nous devons trouver des solutions au quotidien car l'environnement n'est pas des plus adapté au divers handicaps.

  • Elodie R.
    03/09/2019 20:23

    l amour va au dela de l apparence et une personne handicapee est comme tout monde ca n empeche pas d etre une maman et femme a la fois

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.