Joseph, atteint d'une leucémie : ses parents lancent un appel

"Une chance sur un million… On va le trouver." À 3 ans et demi, après 793 chimiothérapies pour traiter sa leucémie, Joseph a fait une rechute. Pour le sauver, sa famille lance un appel pour trouver un donneur de moelle osseuse compatible… Voici comment faire un don.

“C’est le principal traitement pour guérir les maladies du sang”


“On a besoin de donneurs qui ont entre 18 et 35 ans.” Joseph a trois ans, et est atteint de la leucémie depuis ses 17 mois. Après 804 jours de traitement et 793 chimiothérapies, il a maintenant besoin d’un don de moelle osseuse. Sa famille lance alors un appel aux dons pour trouver un donneur compatible dans le registre. “On cherche des hommes, parce que les femmes sont en surreprésentation dans le registre”, explique Katinka Rambert-Cadré, maman de Joseph.
Comment le don de moelle osseuse permet de guérir certaines maladies


Comment faire un don?


“La moelle osseuse, c’est notre usine à fabriquer des globules rouges, des plaquettes, des globules blancs. La leucémie aiguë, c’est quand cette usine ne fonctionne plus. Elle ne fabrique plus les globules rouges, les plaquettes et certains globules blancs normaux. C’est un organe liquide qui se régénère tous les jours. Donc on peut le donner”, explique Anne Huynh, hématologue.
Des séjours de vacances gratuits pour les enfants malades


Il existe aujourd’hui deux façons de donner sa moelle. “La méthode principale aujourd'hui pour 80% des cas, c’est en prélevant du sang. La deuxième méthode pour donner sa moelle, c’est sous anesthésie générale, et on fait des ponctions dans le bassin, dans le dos et on prélève la moelle là, et on prend quelques centaines de millilitres. Mais ça ne fait pas mal. C’est quand même le principal traitement pour guérir, qui permet de guérir les maladies du sang. L'allogreffe, c’est vraiment le traitement curatif”, continue la médecin.
5 choses à savoir avant de faire un don


“C’est gratuit, c’est rapide”


“On a besoin aussi de donneurs de toutes origines parce qu’il y a des enfants caucasiens comme mon fils, des enfants d’origine asiatique, méditerranéenne, enfin toutes origines confondues. Donc il faut que le registre de donneurs représente le plus possible la variété qu’on a la chance d’avoir en France”, détaille la mère de Joseph.
L'appel aux dons de Blanche Gardin pour la Fondation Abbé Pierre


“Donc, c’est simplement une enveloppe. On va sur dondemoelleosseuse.fr, on reçoit une enveloppe préaffranchie chez soi, on crache dans un tube et on renvoie le tube dans l’enveloppe préaffranchie. Joseph et moi sommes allés mettre l’enveloppe à La Poste et voilà, c’est vraiment très simple. C’est gratuit, c’est rapide. (…) Et on y croit, une chance sur un million de trouver le bon donneur et on va le trouver pour Joseph et on va le trouver pour tous les enfants qui en ont besoin. Il y a trop d’enfants en attente”, conclut Katinka Rambert-Cadré.
L'appel aux dons de Dadju pour les femmes du Congo


avatar
Brut.