retour

Matt Pokora parle de son combat contre la maladie d'Alzheimer

Matt Pokora raconte à Brut comment il a dû faire face, dès son enfance, à la maladie d'Alzheimer qui a frappé son grand-père. Aujourd'hui il s'engage en faveur de la lutte contre la maladie d'Alzheimer avec la Fondation pour la Recherche Médicale.

## Matt Pokora : son rapport à la maladie d'Alzheimer

Lorsqu’il était jeune, Matt Pokora a été confronté à la maladie d'Alzheimer à travers son grand-père. Il se souvient avoir assisté à la dégradation de son état.

À l’âge de 9 ans, Matt Pokora apprend que son grand-père est atteint de la maladie d’Alzheimer. À ce moment-là, il n’est pas encore conscient des ravages que peut causer la pathologie. Au fur et à mesure, il en découvre les réalités.

Le déclin

« Quand on arrivait et que ma grand-mère disait : “Mais c’est Matthieu, c’est ton petit-fils.” Il disait : “Ah ouais. Ça va ? Ça va ? Et l’école, ça va ?” Et je lui répondais, et 40 secondes après : “Et l’école, ça va ?” Cinq fois de suite », se rappelle le chanteur.

C’est à l’âge de 14 ans que Matt Pokora se rend compte de l’impact de la maladie sur son grand-père, lorsque ce dernier le vouvoie. Parfois, il laisse quelques larmes s’échapper. D’abord le vieil homme oublie des petits détails, puis des mots, et d’un coup, il oublie des personnes. 

« Jusqu’au jour où je suis arrivé et qu’il ne m’a pas reconnu. Là, j’ai compris qu’on attaquait une phase qui allait être vraiment très difficile pour nous, l’entourage, aussi. »

Pourtant, son grand-père se rappelle de souvenirs anciens, sa carrière de militaire, par exemple : « Quand je lui montrais ses médailles et que je lui disais : “Raconte-moi l’histoire de chaque médaille”, il te racontait en détail quand il était en Indochine, ses blessures de guerre, etc. Il se souvenait des souvenirs comme ça, lointains, mais la mémoire immédiate et tout, c’était fini. »

Le passage en centre spécialisé

Le chanteur se souvient des dernières années de la vie de son grand-père. Il est alors placé en centre spécialisé, avec d’autres malades d’Alzheimer. Au même moment, Matt Pokora est sur les routes et mène sa carrière de chanteur. Il ne rend visite à son grand-père qu’une seule fois.

« Voir mon grand-père comme ça, sur un fauteuil, les yeux dans le vide, avec de la bave… Je l’ai fait une fois, et j’ai dit : “Je suis désolé, mais je pourrai plus. Je peux plus le voir comme ça.” Quelques mois, après il était parti. »

900.000 malades en France

En France, 900.000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer. Pour le chanteur, il faut aussi prendre en compte les proches des malades : « Il faut multiplier le chiffre par 6, 7, 10, en fonction des personnes qui se retrouvent autour de la personne atteinte. Ça fait énormément de gens touchés en France. »

Dans les années à venir, le nombre de malades pourrait même doubler. C’est la raison pour laquelle Matt Pokora souhaite sensibiliser à cette maladie. Il souhaite que la recherche avance pour l’éradiquer, la ralentir ou que les victimes parviennent à vivre avec.

29/08/2020 12:30
  • 2.9M
  • 2.6K
Brut - Le livre

1524 commentaires

  • Sylvie D.
    18/10/2020 10:47

    Sacrée maladie de merde. La souffrance de la famille tu t'éloignes petit à petit et tu oublies tes proches.

  • Anne L.
    27/09/2020 11:43

    Mon papa a 76 ans, très difficile pour moi de le voir être ailleurs et très fatiguant psychologiquement d 'essayer qu il se souvienne de son quotidien, de ses enfants et petits enfants 😢😢😢

  • Denise S.
    19/09/2020 16:35

    merci Matt Pokora pour votre témoignage très émouvant et en même tant d'une grande vérité que tout le monde doit connaître pour aider la recherche on est tous concerné qu'elle belle Âme vous avez votre Grd Père doit être très fier de vous, j'ai rarement entendu un témoignage aussi beau et plein d'amour, prenez soin de vous et de votre famille 💕

  • Christine L.
    19/09/2020 15:24

    Voilà pourquoi vous avez joué merveilleusement bien dans ce télé film où Muriel Robin tient le rôle de cette femme qui a cette affreuse maladie........👍👍

  • Mamilie N.
    18/09/2020 18:29

    Amélie Séguy que de points communs 🤣🤣🤣

  • Murdok D.
    14/09/2020 08:45

    C triste j espère mourir avant

  • Annie D.
    12/09/2020 21:39

    😘 Matthieu ! 🙏

  • Jeanine N.
    12/09/2020 16:16

    Toutes vos paroles sont exactes. Je soutiens depuis de nombreuses années cette fondation. Je voudrais tellement que cette maladie soit traitée . Le fonctionnement du cerveau est tellement.complexe !

  • Custodia B.
    12/09/2020 09:32

    Maladie de merde

  • Louisiane M.
    11/09/2020 17:07

    ❤️

  • Anna P.
    10/09/2020 13:49

    J ai vécu l alzheimer de ma maman d une façon très positive...J étais aidante 24 h sur 24 ...et j ai eu le temps de comprendre ce qu étais cette maladie et comment la visualiser ...J ai compris que la mémoire de ces personnes qui sont touchées par cette maladie peut être comparée à une pelote de laine ...tant que l on n est pas malade , la mémoire ou la pelote se rempli. ..des que la maladie s installe ....la pelote ou la mémoire se vide progressivement en marche arrière ...c est pourquoi le présent disparaît et ainsi de suite ( les jours, les mois , les années ) dans un ordre décroissant jusqu a ce que la personne arrive sur son enfance ...peut ensuite arriver à l état de nourrisson puis de foetus ...c est pour cela qu il ne faut jamais contrarier ni forcer ces personnes à se souvenir de son entourage ...leur mémoire s efface automatiquement ...ne jamais prendre à coeur s ils vous ont oublié ou pas reconnu ...moi ma maman me prenait souvent pour l auxiliaire de vie ou pour l infirmière ....et bien .. je M adapta ....je jouais le rôle de l infirmière ou de l auxiliaire. ..ou de sa maman ....je ne la contredisais jamais ...je jouais ma petite pièce de théâtre. ..😉 et personne ne s enervait...lorsqu elle me prenait pour sa maman ...puisque sa mémoire était arrivée au stade de petite fille de 3 à 4 ans ,le soir je la bordait et la rassurait ...en lui disant que j étais près d elle et que je ne la laissait pas seule ..... en voyant que les rôles étaient inversés ....cette expérience m à fortifié dans ma conviction qu une personne qui a cette maladie à besoin d être rassurée énormément. ...et qu a un moment donné il faut les aider à manger ...à boire ...etc...puisqu ils retombent en enfance ...ils régressent et n arrivent plus à subvenir à leurs propre besoins vitaux ...donc être toujours vigilants comme si c est vos enfants en bas âge ...

  • Isabelle S.
    07/09/2020 18:59

    Un très beau témoignage sur la maladie et sur les proches qui accompagnent les malades et qui sont trop souvent les oubliés. Que l on aime ou pas l artiste n a rien a voir dans le contexte. Il est tres touchant sincère et evoque parfaitement la souffrance des proches de malades graves

  • حورية ق.
    06/09/2020 16:19

    Oui c'est tellement vrai Il vaut mieux qu'ils restent chez eux il faut pas leur changer leur habitude leur coins

  • Stenley O.
    06/09/2020 10:09

    Sandy Fleurant

  • Kim K.
    05/09/2020 22:05

    C'est terrible cette maladie. ..

  • Astrid Z.
    05/09/2020 14:01

    Cette maladie tue également les aidants😥

  • Gisèle A.
    05/09/2020 12:33

    Emouvant,tout à fait celà.

  • Delcroix R.
    05/09/2020 12:24

    👍😥

  • Andréa D.
    05/09/2020 11:46

    J’ai vécu la même choses avec ma grand mère quelques de difficile... je ne soutiendrai malheureusement pas la Recherche Médicale du moment qu’il continueront leurs testes sur les animaux

  • Odile V.
    05/09/2020 11:20

    Je suis tout à fait d'accord avec vous Matt Pokora je suis touché par cette maladie par rapport à ma maman et je vois que de jour en jour elle oublie le jour que l'on n'est elle oublie ce qu'elle a mangé le midi même ou le soir par contre ce qu'elle n'oublie pas c'est ce qu'elle a vécu il y a 70 ans et elle a 87 ans aujourd'hui

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.