Nos smartphones peuvent-ils modifier notre morphologie ?

De nos jours, certaines pathologies sont expliquées par l’utilisation des téléphones. Hemrick Verwaerde, kinésithérapeute, répond.

## “La position ‘penché vers l’avant’ n’est pas mauvaise”

Est-ce que vous avez mal aux cervicales à force d’être rivé sur votre smartphone ? Est-ce que vous avez des douleurs oculaires, de la difficulté à voir les choses lointaines ? Ces troubles sont souvent expliqués par l’utilisation des nouvelles technologies. Pourtant, comme l’explique Hemrick Verwaerde, kinésithérapeute et ostéopathe, ce ne sont pas tant nos smartphones qui sont mauvais pour nous, mais plutôt nos positions immobiles. “On pensait jusqu’à il y a quelques années, que c’était mauvais d’être toujours comme ça, et que ça nous créait ces douleurs. En fait, ce dont on se rend compte, ce n’est pas tant la position ‘penché vers l’avant’ qui est mauvaise, c’est une fois de plus, le fait d’y rester trop longtemps et de ne pas y bouger. La position ‘penché vers l’avant’ n’est pas mauvaise. C’est celle que nos parents ou nos grands-parents avaient lorsqu’ils lisaient leurs journaux. Par contre, sûrement que notre génération y passe beaucoup plus de temps qu'il y a 10 ans ou 30 ans”, explique-t-il. Tuto : comment avoir moins mal au dos

Le pouce serait aussi touché par nos habitudes. “Le fait de scroller va entraîner toujours, la même utilisation de certains tendons au niveau de l’articulation du pouce. Vu que cette articulation est très superficielle et très proche de la peau, si des inflammations apparaissent ou si de l'arthrose se développe, on va l’avoir de manière beaucoup plus rapide.” Est-ce que notre utilisation abusive des smartphones peut alors avoir des effets sur notre corps? “On pense que les nouvelles technologies et la modification de nos mouvements, de nos postures ont complètement changé notre corps ou, en tout cas, sa physionomie. Non, il y a des petites adaptations qui ont lieu mais globalement si l’aspect des individus à changer ces dix dernières années, ce n’est pas dû à l’utilisation d’un smartphone ou des ordinateurs.” Mal de tête : 7 questions très simples

“Le problème n’est pas qu’on a utilisé ces accessoires, c’est qu’on a passé beaucoup moins de temps à bouger, qu’on est de plus en plus sédentaires et que derrière, il y a des adaptations comme une prise de poids ou l’apparition de certaines maladies”, ajoute Hemrick Verwaerde. Pour régler ce problème, à défaut d'avoir une activité sportive, il va falloir quelques exercices au cours de la journée. “Ce qui va être important, c’est que, de toute façon, bouger plus quel que soit le mouvement ou la position, ça va vous faire du bien. À partir du moment où vous arrivez à trouver des exercices qui vous permettent de bouger régulièrement dans la journée, c’est une chose positive. Si on veut lutter contre des douleurs au niveau des cervicales, on va plutôt essayer de bouger dans une position dont on n’a pas l’habitude. Pourquoi ? Ça va vous permettre de mobiliser votre corps dans tous les sens. Si on part du principe, qu’on est un peu trop souvent assis sur nos ordinateurs, venir faire des mouvements d’extension, des mouvements en ouverture vont être extrêmement utiles.” Les nouvelles technologies peuvent révolutionner la médecine

avatar
Brut.