Mal de tête : 7 questions très simples

Jérôme Mawet, neurologue, répond à 7 questions très simples sur le mal de tête. Cause, solutions et astuces pour lutter contre, retrouvez toutes les infos.

“La migraine, c’est comme le feu. Si on voit une petite flamme, il faut tout de suite jeter un gros seau d’eau”

Jérôme Mawet, neurologue, insiste sur la différence entre une migraine, “qui est un mal de tête avec des nausées, la lumière et le bruit qui vous gênent, et caractérisé par le caractère répété” et une céphalée de tension “qui touchent beaucoup plus de monde, et qui est l’espèce de barre qu’on a après une journée éreintante”. Celle-ci “passe quand on prend l’air ou avec un paracétamol simple”. Pommes de terre autour de la tête, verre d’eau posé sur le crâne, régime spécifique… Selon le neurologue, l’impact de ces techniques sur les migraines n’a pas été prouvé médicalement. En revanche, le spéciste recommande l’acupuncture, la pratique d’une activité sportive et même “un café serré, parfois, ça peut marcher”. Un psychiatre donne 4 conseils pour en finir avec le stress

Pour Jérôme Mawet, “la migraine est une véritable maladie. Elle vous empêche de sortir voir des amis, d’aller travailler. Il y a des formes extrêmement variables. Vous avez des patients qui ont une crise par an, d’autres qui en ont 20, 30 jours sur le mois”. Certains ont même une *“migraine avec aura, ce sont parfois des troubles visuels qui précèdent le mal de tête. Avec des choses qu’on voit en tout petit ou en beaucoup plus grand. Probablement, Lewis Carroll souffrait de ça, c’est pour ça que dans *Alice au pays des merveilles, vous avez toutes ces distorsions visuelles qui sont probablement des auras visuelles”. Dès l’apparition des premiers symptômes d’une crise de migraine, le médecin recommande de prendre un anti-inflammatoire “ou bien un triptan qui est un traitement vraiment prévu pour la migraine. Et puis il y a des traitements de fond qui existent”. Composé de 200 millions de neurones, voilà pourquoi le ventre est notre deuxième cerveau

avatar
Brut.
3 juin 2022 06:06