TikTok : des sourds racontent leur quotidien

"J'ai failli me faire tirer dessus parce que j’utilisais la langue des signes". Sur TikTok, ils partagent leur quotidien de sourds pour sensibiliser les entendants.

Plus de 360 millions de personnes atteintes de surdité dans le monde

“Mes amis sourds et moi, on allait à une fête. Un mec s’est approché de nous. Il nous a dit : “Vous faites un signe de gang. Vous êtes d’où ? Quel gang ?” Alors j’ai dit : “Pas du tout, on est sourds et on parle en langue des signes américaine.”

Il était mort de rire. Il a répondu : “Je n’y crois pas.” Et il s’est permis de sortir un flingue et de le pointer sur nous tous. Et il dit : “Vous savez quoi ? Vous me faites perdre mon temps.” @destineydutton est sourde.

Comme d’autres jeunes hommes et jeunes femmes atteints de surdité, elle raconte sur TikTok sa vie de tous les jours dans un monde d’entendants.

Le terme “sourd” recouvre une grande variété de déficits auditifs. Plus de 5 % de la population mondiale soit plus de 360 millions de personnes souffrent d’un déficit auditif invalidant.

“Beaucoup d’entre vous disent que je ne suis pas sourde, parce que je peux parler. Vous rigolez ? Je suis vraiment sourde, d’accord ?” raconte @kaitcanthearyou sur le réseau social.

Découvrez le documentaire BrutX qui vous plonge dans le monde des personnes atteintes de surdité. Dans “Sourde : le quotidien d’Eozenn, sourde profonde”, Camille Courcy a suivi la jeune fille de 18 ans quelques mois avant son bac.

Être sourd en 1981 et 2021, un père et sa fille comparent les époques.

Il existe plus de 300 langues des signes et dialectes différents

Pour les personnes malentendantes, des tâches aussi banales que se réveiller, se servir d’un robinet peuvent poser problème.

Une jeune femme américaine raconte sur son compte @acaffeinateddesi : “J’ai essayé les pires sonneries de réveil : les alarmes incendies, les sirènes de police, les trompettes militaires.”

Il existe plus de 300 langues des signes et dialectes différents, dont la langue des signes britannique et la langue des signes afro-américaine.

Beaucoup de personnes malentendantes portent des aides auditives qui amplifient les sons.

Les personnes qui souffrent d’un déficit auditif plus sévère peuvent se faire poser des implants cochléaires, qui transforment les sons en signaux électriques.

Découvrez le parcours de Virginie Delalande, avocate et sourde de naissance.

“Si parent, vous ne connaissez pas la langue des signes, c’est vous la source du problème”

TikTok a offert aux créateurs sourds une plateforme pour montrer à tous comment être plus inclusif vis-à-vis des malentendants.

“Si vous êtes un parent entendant qui a un enfant sourd et que vous ne connaissez pas la langue des signes ou ne voulez pas l’apprendre, sachez que c’est vous la source des problèmes de votre enfant” explique @destineydutton.

Certains des créateurs recommandent de sortir son téléphone pour écrire ce qu’on veut demander à une personne atteinte de surdité plutôt que d’essayer de faire des signes, qui ne seront pas forcément très clairs.

D'autres expliquent dans une vidéo qu'avec le coronavirus et le port de masques, il était très compliqué de comprendre les entendants.

Facebook, YouTube, sur ces médias sociaux aussi, des personnes qui parlent la langue des signes partagent les difficultés qu'elles rencontrent tous les jours.

De plus en plus de discours politiques sont traduits en direct en langue des signes. Marion Béguier est traductrice. Elle nous explique pourquoi ce n’est pas suffisant et pourquoi il faut davantage faciliter l’accès à la langue des sourds en France.

avatar
Brut.