Tour du monde du prix des protections périodiques

En Écosse, les protections menstruelles sont désormais gratuites, une première dans le monde. Mais en France et encore plus ailleurs, la facture peut grimper très vite…

*“Porter des protections trop longtemps inadaptées, ça va avoir des conséquences sur la santé physique des femmes” *

En France, une femme dépenserait en moyenne 8000 euros dans toute sa vie pour des protections périodiques. Mais dans d’autres pays, en fonction du coût de la vie, ces dernières peuvent être encore plus chères. À l’inverse, certains pays ont déjà adopté “la gratuité des protections menstruelles”, explique Justine Okolodkoff, responsable sensibilisation pour Règles Élémentaires. L'Ecosse est le premier pays au monde et le seul à avoir adopté la gratuité des protections menstruelles. Les collectivités locales et les établissements scolaires et universitaires gratuitement devront fournir des tampons et des serviettes périodiques. Une application a aussi été lancée pour trouver les points de distribution les plus proches. Si j'avais mes règles dans le monde…

Depuis juin 2021, la Nouvelle-Zélande encourage aussi les écoles à distribuer des protections. Aux États-Unis, certaines universités en mettent également à disposition. Mais au Liban, la crise économique a un impact énorme et de nombreuses femmes sont obligées de se rabattre sur des protections en tissu. Désormais dans le pays, les serviettes hygiéniques coûtent environ 52 000 livres. “C'est comme vous dire que vous, en France, pour acheter un paquet de serviettes hygiéniques, il faut dépenser plus de 30 €”, explique une habitante. La précarité menstruelle touche 500 millions de femmes dans le monde. En France, la pauvreté empêche 1,7 million de femmes d'acheter des protections. Les inégalités filles-garçons vues par les enfants

avatar
Brut.