Un traitement par ultrasons contre l'endométriose au CHU de Lyon

Au centre hospitalier universitaire de Lyon, un nouveau traitement par ultrasons contre l’endométriose a vu le jour. Voici à quoi il sert !

“L’endométriose, ça se soulage, mais ça ne se soigne pas complètement”

“Une femme sur dix qui sait qu'elle en souffre, mais il y en a sûrement des milliers d'autres qui ne le savent pas car elles sont mal suivies, et parce qu’on en parle très peu, même entre femmes”. Atteinte d’endométriose, Cassandra suit actuellement un nouveau traitement au CHU de Lyon, lui permettant d’éviter une opération du rectum. “L'opération que j'aurais dû avoir, ça aurait une ablation d'un morceau de l'intestin, en fait, d'un morceau du rectum. Il aurait fallu que la zone qui est contaminée par l'endométriose soit coupée”, explique la jeune femme. La réalité de l'endométriose, c'est ça

“Le traitement par ultrasons focalisés à haute intensité, on le réserve exclusivement aux patientes qui ont une atteinte au niveau du rectum. Cette sonde introduite dans le rectum nous permet de dévitaliser la lésion à travers la paroi du rectum, sans incision”, explique le Docteur Gil Dubernard. Même si cette solution ne permet pas de guérir totalement de la maladie gynécologique, elle diminue néanmoins les douleurs des patientes. “L’endométriose, pour l'instant, ça se soulage, mais ça ne se soigne pas complètement sur toutes les parties du corps. Aujourd'hui, je suis toujours avec une endométriose, mais je vis mieux”, confie Cassandra. Endométriose et affection longue durée : la résolution adoptée par l'Assemblée nationale

avatar
Brut.
8 juin 2022 06:31