C'est quoi, les évangéliques ?

En France, l’épidémie de Covid-19 est partie d’un rassemblement évangélique qui a eu lieu à Mulhouse au mois de février. Mais ça veut dire quoi, être évangélique ? Petit tour du monde.

Les évangéliques, une influence politique grandissante

Ils sont plus de 600 millions de fidèles dans le monde et partagent l’une des religions qui gagnent le plus d’adeptes chaque jour : ce sont les évangéliques.

En France, l’épidémie de Covid-19 est partie d’un rassemblement évangélique qui a eu lieu à Mulhouse au mois de février. Environ 1.200 personnes étaient rassemblées pour prier : elles auraient ainsi propagé le virus. Mais ça veut dire quoi, être évangélique ? Petit tour du monde.

Au Brésil, ils sont pro-Bolsonaro (et ses positions violemment machistes)

Au Brésil, ils ont activement soutenu Jair Bolsonaro, le Président connu pour ses sorties racistes, homophobes, misogynes… Anti-avortement, anti-mariage homosexuel, défenseur de la famille traditionnelle : Jair Bolsonaro correspond aux attentes des évangéliques. « Il a une philosophie chrétienne. Il défend l'idée d'une famille traditionnelle, est contre l'avortement et la théorie du genre », affirme Ulisses de Almeida, pasteur brésilien.

Pour faire passer le message, ils disposent de relais politiques au parlement et de chaînes de télévision comme TV Record, la troisième chaîne la plus regardée du Brésil. De confession catholique, Jair Bolsonaro s’est fait baptiser chez les évangéliques. Au Brésil, 30 % de la population seraient déjà convertis.

Aux États-Unis, ils sont pro-Trump (et son populisme)

Aux États-Unis, l’influence politique des évangéliques s’est amplifiée depuis l’élection de Donald Trump. Le Président américain dispose d’un conseil évangélique et même d’une conseillère spirituelle : Paula White. C’est elle qui a prononcé « l'invocation » durant la cérémonie d’investiture.

Depuis 40 ans, les évangéliques américains militent pour le déplacement de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Car pour les plus fondamentalistes, Israël à un rôle clé à jouer dans l’Apocalypse, une prophétie qui annonce le retour du Messie. En décembre 2017, c’est chose faite : Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël. Au grand bonheur des évangéliques, qui ont voté à 80 % pour lui. Jair Bolsonaro a par ailleurs lui aussi annoncé qu'il souhaitait transférer l'ambassade du Brésil à Jérusalem.

En Ouganda, ils sont pro-Museveni (et son homophobie poussée à l’extrême)

L’Afrique est aujourd’hui un continent stratégique pour les évangéliques. Depuis une dizaine d’années en effet, des églises évangéliques américaines s’implantent avec un objectif : lutter contre l’IVG et l’homosexualité. C’est en particulier le cas en Ouganda, où les évangéliques ont encouragé le président Yoweri Museveni à durcir la répression contre les homosexuels.

À la tête du pays depuis 1986, ce président de confession évangélique a fait voter la peine de mort pour les homosexuels en 2013. « Aucune étude n’a démontré que vous pouvez être homosexuel simplement par nature. Alors la société peut faire quelque chose pour décourager cette tendance. Voilà pourquoi j’ai signé cette loi », a-t-il assuré. Face à la pression internationale et la Cour constitutionnelle ougandaise, la loi a finalement été abandonnée. En Ouganda néanmoins, l’homosexualité est toujours passible de prison à vie.

avatar
Brut.