Ils recyclent du plastique façon barbe à papa

Ils se sont inspirés de la machine de barbe à papa pour gérer le recyclage du plastique. Un procédé qui vient en aide aux camps de réfugiés en Turquie.

“Une tonne de déchets plastique ont pu être recyclés”

“Ca a commencé comme une simple idée d’étudiants inspirée des machines à barbe à papa et aujourd’hui, nous avons la super opportunité d’avoir un réel impact positif” explique Audrey Gaulard, cofondatrice de The Polyfloss Factory. Le principe : recycler les déchets plastique localement et facilement. “Notre machine est très simple. Nous avons un entonnoir, où on met le plastique broyé. Il est préchauffé, fondu et transformé en fibres. La fibre peut être utilisée comme une matière textile. On peut la tisser, la tricoter. Elle est aussi très isolante, comme de la laine de verre” décrit Emile De Visscher, cofondateur de l’entreprise. En 2018, l’entreprise est contactée par plusieurs ONG pour savoir si la machine pouvait recycler les déchets de camps de réfugiés et les transformer en isolation. Déchets plastique : où en est la France ?

“Le nombre de personnes dans les camps peut aller de 300 à plus de 10 000. Les hivers, les températures peuvent atteindre les -10° C et les abris sont très mal isolés. Par ailleurs, il n’y a pas de recyclage de déchets dans les camps” précise Zakaria Alsamou, responsable développement de Field Ready. “Une tonne de déchets plastique ont pu être recyclés et envoyés en Syrie pour isoler 15 maisons dans un camp de réfugiés sur place” commente Emile de Visscher. Plus récemment, l’une des machine mobiles de The Polyfloss Factory a été envoyée près du camp de réfugiés de Gaziantep, à la frontière syrienne. Elle va permettre de créer des panneaux d’isolation et des sacs de couchage qui pourront être distribués aux réfugiés par les ONG. “Nous prévoyons différents débouchés pour cet isolant pas seulement en Syrie, mais aussi en Afrique et en Asie” conclut le cofondateur. Ils fabriquent des objets du quotidien à partir de déchets plastique

avatar
Brut.
11 juin 2022 15:59