Après une sécheresse, la pluie n'est pas forcément une bonne nouvelle

La pluie après une sécheresse, ce n’est pas forcément idéal pour la planète. Voici pourquoi.

“Quand ils sont secs, ils vont avoir du mal à absorber l’eau”

La pluie après une sécheresse, ce n’est pas forcément bon signe pour Robert Thompson, spécialiste des précipitations et des crues. Avec une vidéo postée sur les réseaux-sociaux qui a cumulé plusieurs millions de vues, l’expert souhaite alerter sur les phénomènes de pluie et de sécheresse. Il y montre un gobelet rempli d’eau qu'il retourne sur différents sols (d'humide à sec), et constate qu’un sol sec va avoir plus de mal à absorber de l’eau qu'un sol humide. “Cette démonstration montre comment les sols, quand ils sont secs, vont avoir du mal à absorber l’eau, alors que quand ils sont humides, ils absorbent l’eau. Bien sûr, s'ils deviennent trop mouillés, alors ça s’arrête à nouveau." Sécheresse : comment en est-on arrivé là ?

Plus tôt dans l’année, au Pakistan, on a vu une longue sécheresse suivie par des fortes pluies soudaines et ça a mené à des crues éclair. Cela peut être très dangereux dans de mauvaises circonstances, donc il faut être très conscient de cette menace". Pour l’expert, il n’y a pas de doute : “un ou deux jours de fortes pluies ne vont pas résoudre un problème de sécheresse.” D’après lui, la solution pour enrayer cette dernière serait d’avoir des “précipitations” et de la “pluie” qui tombent lentement et sur plusieurs jours. Dans cette ville du Var, il ne pleut pas depuis un an

avatar
Brut.