Bangladesh : des habitants sauvent des tortues d'une marée de plastique

Pendant ce temps-là au Bangladesh... Des habitants se mobilisent pour sauver des tortues victimes d'une marée géante de plastique.

Au Bangladesh, des tortues piégées par la pollution plastique

En juillet, 50 tonnes de déchets se sont échoués sur une plage, entraînant avec eux des animaux marins.

Une marée géante de plastique qui piège des tortues… Entre le 11 et le 12 juillet 2020, environ 50 tonnes de déchets se sont échoués sur plusieurs kilomètres de cette plage, comptant parmi les plus grandes au monde.

Les tortues piégées meurent suffoquées

« Je pêche dans cette mer depuis mon enfance, mais je n'ai jamais vu un tel désastre au cours des 55 dernières années », témoigne le pêcheur Jashim Uddin. Emballages, bouteilles, déchets électroniques, filets de pêche… De nombreux déchets ont été ramenés à terre par les courants, emportant avec eux des animaux, retrouvés morts ou blessés. Parmi eux, plusieurs tortues caouannes, une espèce classée comme vulnérable.

« Les tortues se font souvent piéger dans d’énormes masses de déchets flottant dans la mer, et elles finissent par mourir suffoquées », explique Shahriar Caesar Rahman, de l’organisation Creative Conservation Alliance. Face à l'urgence, plusieurs habitants se sont rapidement réunis pour remettre à l'eau les quelques tortues encore vivantes bloquées sur la plage.

« Si ces ordures ne sont pas évacuées rapidement, elles pourraient provoquer une catastrophe environnementale et nuire aux animaux marins et à leur écosystème », craint Moazzam Hossain, président de l’organisation Save the Nature. Si les autorités locales ont commencé à ramasser les déchets, on ignore encore leur provenance. Une enquête a été ouverte pour identifier la source de cette marée de plastique.

avatar
Brut.
17 juillet 2020 10:13