Camille Étienne amène un orchestre devant les glaciers

Quand un orchestre joue devant les neiges que l'on pensait éternelles… Brut a suivi Camille Étienne et 35 musiciens pour ce moment poétique sur le tournage épique de son court-métrage "Glacier".

“Je voulais faire une vidéo qui parlait de cet émerveillement des montagnes”


“On va emmener 35 musiciens à l’endroit où j’ai passé toute mon enfance à faire du ski de fond, au fond de la vallée.” La militante écologiste Camille Étienne a réalisé un nouveau court-métrage, intitulé Glacier, déjà disponible sur sa chaîne Youtube. À travers cette œuvre, elle veut sensibiliser à la fonte des glaces, et notamment des neiges éternelles. Pour ce faire, elle s’est accompagnée d’un orchestre composé de 35 musiciens.
Il raconte pourquoi il faut protéger les glaciers français


Les montagnes en acteurs principaux


Mais la jeune femme n’en est pas à son coup d’essai. “Pendant le premier confinement, on était ici avec Solal, qui était mon meilleur ami, qui se trouve avait une caméra, était réalisateur, et une amie à nous, qui est danseuse. Et on est montés au milieu de ces deux cols-là, il faut à peu près 5 heures, pour faire notre première vidéo qui s’appelait ‘Réveillons-nous’. On avait 0 abonné, on a lâché ça et ça nous a complètement dépassés, on était partis en rando, on est rentrés et on s’est dit: qu’est-ce qu’il s’est passé? C’était hyper absurde”, se rappelle-t-elle.
5 questions très simples sur les glaciers


Cette fois-ci, elle revient dans les mêmes montagnes. “J’ai grandi ici jusqu’à mes 18 ans, c’est l’endroit que j’aime le plus et du coup, je voulais faire une vidéo qui parlait de cet émerveillement, de cette chance que j’ai eue de grandir ici hyper proche de la nature et de me dire que d’autres doivent aussi en profiter et que le cinéma permet ça”, explique Camille Étienne.
Ils veulent comprendre ces algues rouges qui menacent les glaciers


L’art pour militer


Chelsea est violoncelliste, et fait partie des 35 musiciens du projet. “J’ai jamais fait ça, en vrai. Sérieusement, on m’a envoyé un mail et on m’a dit: ‘Ah tu es violoncelliste, on a besoin de toi.’ Du coup, j’ai dit OK, j’étais partante et puis voilà. Je me demande si on va avoir vraiment froid ou pas, mais à part ça non. L'expérience, on aime l'expérience.”
Comment le changement climatique mène l'ours polaire vers l'extinction


“Je me suis rendu compte que moi, j’étais émue par des chiffres, je vais lire le rapport du GIEC ça va me faire quelque chose. Il y a plein de gens pour qui ce n’est pas le cas, ça paraît loin de nous. Alors qu’on a tous au moins un film où on est tombé amoureux de l’acteur, où on était extrêmement ému aux larmes… alors que ça dure 1 heure 30, qu’on sait que c’est une fiction et pourtant ça nous touche. Donc on a envie d’utiliser ça”, pense Camille Étienne.
4 conséquences inattendues du réchauffement de l'Arctique


avatar
Brut.