Est-ce que Nantes risque de ne plus avoir d’eau potable ?

Avec la sécheresse de cet été, de nombreuses villes sont menacées par le manque d’eau potable. Brut est allé enquêter à Nantes.

“Il y a des périodes de la journée, où l'eau n'est pas potabilisable”


Et si les Nantais n’avaient plus accès à de l'eau potable de bonne qualité ? C’est ce qui pourrait bien arriver dans quelques années à ces habitants français, si les sécheresses perdurent en France. Depuis la mi-août, l'ensemble du département de la Loire-Atlantique est en état de crise eau potable, incitant à limiter l'usage de l'eau. Certains bras de la Loire sont même complètement secs. “Le problème vient plutôt d'un autre phénomène, c'est le fait qu'on ait un bouchon vaseux, explique Emma Haziza, hydrologue. Ces amas qui sont en réalité des matières en suspension. Dans une phase de sécheresse, ce bouchon vaseux peut remonter et à ce moment-là, il va atteindre une zone qui va être sensible. Pourquoi ? Parce que c'est une zone dans laquelle on prélève de l'eau.”
L’eau potable est-elle nocive en France ?


L'eau prélevée passe alors dans les stations d'épuration et de traitement, afin d'avoir de l'eau potable “Quand il va y avoir la présence du bouchon vaseux, la difficulté, c'est que notre matière première, donc qui est l’eau de Loire, va être une eau qui est très chargée en matières en suspension (…) Donc là, on pousse l'installation un petit peu dans son retranchement, dans ses limites techniques, parce qu'il y a beaucoup plus de matière à retirer. Il va y avoir des phases où l'eau sera d'une qualité habituelle, des phases où l'eau sera moyennement chargée avec des régimes de production deux fois plus faibles. Et puis, aussi d'autres périodes de la journée, où l'eau sera tellement chargée qu'elle n'est pas potabilisable”, explique Pascal Roussies, responsable technique de la production d’eau potable à Nantes.
Pesticides : un village privé d'eau potable depuis bientôt un mois


avatar
Brut.