Invasion de coccinelles asiatiques, que faire ?

C’est quoi ces rassemblements de coccinelles qui prolifèrent en France et en Belgique ? Voilà les raisons et quelles mesures prendre.

Voici deux indices pour les reconnaître

En France et en Belgique, des dizaines ou centaines de coccinelles peuvent s'agréger sur des façades, des fenêtres ou à l'intérieur de logement. Ce sont très souvent des coccinelles asiatiques ou Harmonia axyridis. Cette espèce originaire d’Asie a été volontairement importée en Europe et en Amérique du Nord au siècle dernier pour combattre les pucerons dans les cultures. Grâce à une expansion rapide, elle est devenue l'espèce dominante dans plusieurs zones en Europe. La coccinelle asiatique entre en compétition avec les autres coccinelles pour se nourrir et peut manger leur larves. Elle est désormais considérée comme une espèce exotique envahissante. Dans les jardins ou sur les portes des maisons, il n'est pas rare d'en voir. À quoi les guêpes servent-elles ?

A l'automne, la coccinelle asiatique essaye de rentrer dans les habitations et la maison pour passer l'hiver. Ces espèces d'insectes libèrent alors des phéromones pour attirer leurs congénères, ce qui explique ses grands rassemblements. Si ça nous arrive, il est recommandé de les aspirer dans un sac puis de placer le sac d'aspirateur au congélateur pour les tuer. Inutile d'utiliser un insecticide. Mais attention, il n'est pas facile de les distinguer d'autres coccinelles car les coccinelles asiatiques peuvent avoir une multitude d’allures et de couleurs. Voici deux indices pour les reconnaître: elles sont généralement plus grandes que les autres, jusqu'à 8 mm et possèdent cette forme en forme de rectangle, de “M” ou de pattes de chat. Pour Arnaud Estoup de l’INRAE interrogé par France3: “On ne parviendra pas à les éliminer car ce sont des populations énormes. Mais on ne va pas voir pour autant disparaître la biodiversité des coccinelles”. Quasi-immortelles, voici 3 formes de vie étranges

avatar
Brut.