Tuto : faire un compost dans son jardin

"Merci Raymond" vous explique comment faire fructifier vos déchets organiques.

Tuto : faire son compost

Comment transformer ses biodéchets en engrais ? Suivez le guide.

« Les déchets organiques dans nos poubelles représentent un tiers de ce qu'on y retrouve. Généralement, ils finissent incinérés ou enfouis », indique Hugo Meunier, cofondateur de Merci Raymond, une startup de végétalisation des milieux urbains. Afin de tirer profit de ces déchets organiques, il nous apprend à en faire un compost.

Deux types de compost

Dans votre compost, vous pouvez mettre des épluchures de fruits et légumes, des coquilles d'œufs et de marc de café. Regroupez tous vos biodéchets dans un tas dans votre jardin. « Il existe deux types de compost, précise Hugo Meunier. En général, on utilise des composts qui utilisent les bactéries, comme les tas qu'on fait dans notre jardin ou dans un compost de quartier. Mais il y a aussi le lombricomposteur, qui utilise des lombrics. On conseille de l'utiliser dans sa cave, mais pas dans sa cuisine, notamment à cause de l'odeur. »

Veillez à garder un bon équilibre entre azote et carbone

Veillez à garder un bon équilibre entre azote et carbone : « Le carbone, c’est tout ce qui est sec, brun et dur. L'azote, c’est plutôt ce qui est vert, mouillé et humide, comme les coquilles et les épluchures de légumes. » Vérifiez que le compost reste humide et aérez-le régulièrement.

Pour pimper votre compost, ajoutez des orties pour faire baisser la température du compost, ou des cendres pour éloigner les insectes indésirables et les limaces. « Ça a un impact de faire son compost. C’est un fertilisant qu'on va pouvoir utiliser pour sa production ou pour son jardin, et c'est mieux d'utiliser des engrais naturels que de travailler avec des matières chimiques », conclut Hugo Meunier.

avatar
Brut.