Ukraine : elle sauve les animaux abandonnés à cause de la guerre

“Ils sont terrorisés”. Sauver les animaux domestiques restés en Ukraine, c’est la mission de Lisa. Brut l’a suivie jusqu’à son retour en France.

“Il y a pas mal de points de frontière où on demande aux gens de laisser leurs animaux”

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les réfugiés ukrainiens, essentiellement des femmes et des enfants, fuient massivement hors du pays. La Pologne, l’Allemagne et la France notamment sont les pays qu’ils rejoignent.

Certains habitants sont obligés de laisser derrière eux leurs animaux de compagnie, chiens et chats. “Il y a pas mal de points de frontière où on demande aux gens de laisser leurs animaux” explique Lisa Fernandez, présidente de la Ferme des 3 Dindes.

Elle s’est donné pour mission d’aller chercher les animaux coincés en Ukraine pour les rapatrier en France. Brut l’a suivie jusqu’à son retour. “On est sur la route dans un 19 tonnes. On va rejoindre des associations de protection animale polonaises et ukrainiennes.”

Anastasia est Ukrainienne et vit à Lyon depuis 10 ans. Depuis le début du conflit, elle se rend régulièrement en Pologne pour venir en aide à son pays. Découvrez le témoignage d’Anastasia, Ukrainienne, qui s’engage pour l’Ukraine depuis la France.

“Tout le monde est affamé, ils sont parqués dans la gare”

Dans son camion et la semi-remorque qui l’accompagne, Lisa transporte du matériel médical et de l’alimentation pour chiens, chats et chevaux.

Elle explique : “On a décidé de créer une collecte, parce que quand on a vu les conflits naissants en Ukraine, on s’est dit qu’il fallait qu’on agisse à notre échelle. Seulement, nous, on n’a pas de réseau dans l’humanitaire. En revanche, on s’est dit qu’on pouvait aider les Ukrainiens qui fuyaient avec leurs animaux.

En temps de guerre, c’est pas évident de comprendre pourquoi on va s’occuper des animaux, mais je pense que c’est étroitement lié, parce que ces animaux-là font clairement partie de la famille des personnes qui fuient la guerre. Aider les animaux, c’est aussi aider les gens.”

Après 12 heures de retour, Lisa fait un premier arrêt en Allemagne avant de rejoindre le lendemain la ville de Cracovie en Pologne. “On a eu en live des informations d’un pompier qui est dans une gare à 10 kilomètres de la frontière ukrainienne et qui dit que c’est choquant.

II dit que les gens descendent du train avec les animaux dans les bras, tout le monde est affamé, les gens, les animaux. Ils n’ont pas bu, ils n’ont pas mangé depuis je ne sais pas combien de temps, ils sont parqués dans la gare.”

Laurent est un commerçant français. Un soir, en regardant la télévision chez lui et les nouvelles du conflit en Ukraine, il a un déclic et souhaite apporter son aide. Depuis, Laurent fait des aller-retours entre la France et l’Ukraine pour évacuer des familles et apporter des médicaments.

“Ce sont des animaux terrorisés, dans leur regard, ça sent”

Arrivée à Cracovie, la jeune femme et son équipe charge des camions qui partiront pour l’Ukraine avec du matériel médical et de l’alimentation pour les animaux. Elle repartira le lendemain avec 10 chiens et chats.

“Ce sont des animaux qui n’ont pas pu quitter l’Ukraine avec leurs propriétaires pour certains ou d’autres qui avec les bombardements se sont échappés de refuge là-bas, donc ce sont vraiment des animaux qui sont terrorisés, dans leur regard, ça se sent”, déclare Lisa.

“Le retour va être plus long que l’aller. On va être obligés de s’arrêter beaucoup plus régulièrement pour les abreuver, leur donner à manger, changer aussi les alèses et les couvertures dans leurs cages parce qu’ils font pipi dedans des fois.”

En France, ces animaux seront confiés à des familles qui n’ont pas d’autres animaux, “de manière à ne pas passer en chenil mais à être dans un foyer. Pour eux, on va tout faire pour qu’ils aient un avenir serein”. Thomas de chez YouCare prend le relais et fera le lien entre l’équipe de Lisa et les familles d’accueil.

Pourquoi est-ce que la Russie s’intéresse à l’Ukraine ? Anna Colin Lebedev, chercheuse, répond à 6 questions sur l'histoire des tensions entre la Russie et l’Ukraine.

avatar
Brut.
25 mars 2022 16:01