retour

5 conseils pour draguer sur les applications de rencontre

"Parfois je vois des photos, c'est juste une oreille… Mec, je peux pas tomber amoureuse de ton lobe." 5 conseils pour draguer sur les applications de rencontre.

Comment draguer sur les applications de rencontre ?

À l’heure de Tinder, de plus en plus de rencontres se font en ligne… et les techniques de drague sont réinventées. La blogueuse Camille Queen donne ses conseils.

Être clair sur ses intentions

Est-ce que tu cherches une relation stable ou est-ce que tu cherches du sexe ? C’est possible. N’aies pas honte. Il y a des applis qui facilitent plutôt la discussion, le fait de prendre le temps de rencontrer et de discuter. D’autres applis sont sur un rythme un petit peu plus speed, notamment celles faites pour rechercher ce qu’on appelle aujourd’hui des « plans cul ». C’est important d’être clair là-dessus, d’abord avec soi-même, pour ensuite être honnête avec les gens avec qui on va discuter. Histoire de pas perdre son temps, et surtout de trouver ce qu’on est venu chercher. C’est pas la peine de dire qu’on cherche une relation quand veut juste une fellation !

Bien choisir ses photos

Je suis radicale là-dessus. Il faut qu’on voie votre visage. Il ne faut pas que vous soyez à 200 mètres, de dos, sur un jet ski. Ça ne sert à rien. Donc stop les photos de loin, de dos, en groupe, avec une ex, avec une personne qui a un visage de smiley… C’est bizarre, arrêtez de faire ça. Stop les photos où vous caressez un tigre en Thaïlande : on veut savoir qui vous êtes dans la vraie vie. Et surtout, on veut voir votre visage : ce n’est ni égocentrique, ni superficiel. Si tu rencontres quelqu’un dans la vraie vie, tu vas fatalement voir son visage, et c’est une information qui est nécessaire pour savoir si quelqu’un te plaît. Donc pas de photo floue, pas de photo de biais, dans l’ombre, à contre-jour, ou juste une oreille… Mec je peux pas tomber amoureuse de ton oreille. Pour avoir une bonne photo, vous pouvez demander à un ami de vous prendre en photo dehors, à la tombée du jour - ce qu’on appelle la « golden hour » - qui va vous mettre en valeur. Et surtout : souriez.

Soigner sa description

Il y a beaucoup de monde sur les applis, ça donne quand même une impression de forte concurrence. Le but, ce n’est pas de se distinguer à tout prix, c’est juste d’être soi-même et de donner des informations à la personne en face pour qu’elle puisse accrocher sur la conversation, pour qu’elle puisse avoir quelques indices sur votre personnalité. L’important, c’est de mettre une phrase d’accroche ! S’il vous plaît, mettez une bio, ça va permettre d’engager la conversation, ça va donner des informations sur vous. Dans cette phrase d’accroche, soyez vous-mêmes, ne cherchez pas à jouer un rôle. Ne vous dites pas : « Ouais mais si je mets ça, la personne va se dire que… » Pas la peine de mentir : on veut quelqu’un qui rit à nos blagues nulles, on veut quelqu’un qui comprend nos références pourries.

Rester élégant

C’est pas facile de discuter par message. C’est pas forcément naturel, surtout avec quelqu’un qu’on connaît peu, sur qui on a peu d’éléments. Alors essayez de rester sympa, comme dans la vie, de ne pas y aller trop en frontal ou avec des questions agressives sur le sexe si vous sentez que ce n’est pas du tout le mood de la conversation. Je vois beaucoup de phrases d’accroche agressives, du type : « Si vous n’êtes pas comme ça, laissez tomber ». Soyez gentils, soyez aimables.

Les applis, ça peut donner une illusion de contrôle, de « ouais, je gère la situation, je suis au supermarché, j’ai plus qu’à faire mon choix ». Cette attitude-là est un peu déshumanisante. Elle peut conduire à des pratiques comme le ghosting, le fait d’arrêter complètement une conversation, de ne plus justifier à la personne qu’on ne va plus discuter avec elle… Pourtant, c’est une démarche simple qui demande un peu de courage et d’honnêteté. Faites-le. Ce sont des humains derrière le téléphone, qui, en plus, sont dans une démarche de séduction, donc en position de vulnérabilité. Il faut employer politesse, gentillesse, empathie, respect… Draguer sur les applis, c’est comme dans la vie, parce que c’est prendre le risque de ne pas plaire. Il faut accepter que parfois, on puisse non dire : « Non ».

Savoir s'arrêter

Comme les applis, c’est sur le téléphone, et que c’est en quelque sorte construit pour que tu y passes du temps, attention à l’addiction ! On peut vite tomber dans le jeu du : « Oh bah, j’ai cinq minutes, je vais swiper. » Et ça devient un cercle vicieux. On recherche le frisson du match perpétuellement et on s’arrête pas vraiment sur des gens. Si on sent que ça devient plus une activité bouche-trou qu’une démarche sincère pour rencontrer quelqu’un, on peut un petit peu calmer le jeu.

14/02/2020 19:53
  • 1.5m
  • 468

356 commentaires

  • Shana I.
    15 heures

    Sinon une photo de votre penis non sollicitée c’est 750€ d’amande et 1500 envers les mineurs. À bon entendeur

  • Joh A.
    18 heures

    On en parlait 😆🤣 Les mecs et les filles qui mettent des photos avec leurs masques...ou avec les filtres nounours snap 🤦‍♀️🤦‍♀️

  • Chikh L.
    un jour

    Merci pour vos conseils Effectivement c'est instructifs

  • Marie R.
    un jour

    😂

  • Ines L.
    2 jours

    Loll

  • Lucky B.
    2 jours

    Répondre à ces tarés sur les applis c’est comme répondre au mec qui te siffle dans la rue. Une appli en particulier adopteunmec pour ne pas la citer oups pardon j’ai cité, bref. Le mec on lui demande ses loisirs, son caractère etc. La nana on lui demande quel type de sous-vêtements elle porte, si elle est coquine ou romantique, si elle aime le fouet ou les menottes. Hallucinant 🤯 Bref hommes comme femmes fuyez !

  • Themys C.
    2 jours

    fais un effort merde

  • cai llou
    2 jours

    si un tel article a due etre écrit et produit... c'est que dans la finalité, beaucoup de personne ont eu de l'l'élevage... et pas une education!

  • Stephane S.
    2 jours

    Moi je veux tout !

  • Bruno B.
    2 jours

    La feuille de salade entre les dents, on peut ?

  • Annette D.
    2 jours

    -Les successions de selfies aussi c'est bof -les descriptions très longues de soi-même ça indique juste que vous aimez beaucoup parler de vous-même, très bof.

  • Erika A.
    3 jours

    🤣😂🤣

  • Florence N.
    3 jours

    Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Les rencontres n'étaient pas virtuelles mais réelles dc plus objectives. Une époque où la morale avait sa place. Posez vous les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses !! Comment en est on arrivé là ? Tout simplement grâce à nos chères élites mondialistes qui nous imposent leurs vision d'une sexualité deviante. A défaut de déplaire c'est une opinion parmi tant d'autres !!!! Bonne journée.

  • Regis M.
    3 jours

    Ouep et tu sais ce que tu veux mais surtout ce que tu ne veux pas, et tu es attachiante, les pieds sur terre avec un brin de folie. Tu aimes les balades à la campagne mais aussi chiller devant une bonne série. Le feeling fera le reste.

  • Babou B.
    3 jours

    👂😂😂😂😋

  • Sehr K.
    3 jours

    Lol. On dirait que la drague.par app nest pas pour.moi. j'ai tout essayés mais personnes. Bonne chance a ceux qui y croient encore.

  • Tom A.
    3 jours

    on dirait trop toi et tes conseils j’adore 😂😂😂

  • Abderrahmane I.
    3 jours

    Merci beaucoup

  • Apriori L.
    3 jours

    ❤️

  • Franck A.
    3 jours

    Ok Summer

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.