Bilan des municipales : ils ont (tous) gagné !

Du Rassemblement national à Europe-Écologie-Les-Verts en passant par la majorité, tout le monde fête son succès aux municipales.

Tout le monde a gagné les municipales

Du Rassemblement national à Europe-Écologie-Les-Verts en passant par la majorité, tout le monde fête son brillant succès aux municipales. De quoi mettre du baume au cœur.

Qui votre vainqueur préféré ? Pour les élections municipales de 2020, il y en a tout une ribambelle !

De « grandes » et « belles » victoires pour le RN et LR

« C’est une victoire méritée, c’est un travail de longue haleine et qui ce soir se termine sur une vraie grande victoire. » – Marine Le Pen, Rassemblement national

« Présents pour la première fois dans une élection municipale, nous étions dans le deuxième tour dans 200 villes du pays. Et c’est un résultat que nous trouvons appréciable, même si nous l’avons géré de manière modeste et sans fanfaronnade. C’est pourquoi maintenant, nous pouvons nous dire contents. » – Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise

« On conforte, là où on est solides, notre ancrage sur le terrain. Plus de 50 % uniquement sur l’étiquette LR avec nos alliés du centre, c’est une très belle victoire ce soir. » – Christian Jacob, Les Républicains

Un « pas de géant » pour l’écologie

« Aujourd’hui, l’écologie fait un grand pas, un pas de géant. Alors bien sûr, on attend que les tendances se confirment. Bien sûr, on ne peut que déplorer la participation, l’abstention record. C’est dû, évidemment, à la crise sanitaire. Bien sûr, le cœur est lourd à l’idée de voir Perpignan basculer dans le giron de l’extrême droite. Mais ce soir, d’ores et déjà, c’est un jour historique pour l’écologie. » – Julien Bayou, Europe-Écologie-Les-Verts

« On a donc dans ce pays quelque chose qui est en train de naître : un bloc social et écologique qu’il faut maintenant consolider et c’est une très, très belle victoire que nous sommes en train d’avoir ensemble. » – Olivier Faure, parti socialiste

LREM plus que confiante

« Les résultats ne sont pas encore définitifs ce soir. Il faudra regarder les choses finement, mais nous aurons réussi notre pari. Nous allons multiplier par cinq, atteindre les 10.000 élus que le délégué général Stanislas Guérini avait fixé comme objectif. Nous aurons dans les villes de plus de 1.000 habitants des centaines de maires, qui seront des maires de La République en marche. » – Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement

avatar
Brut.
29 juin 2020 15:50