retour

Brut a appelé le numéro vert du site IVG.net

Tenter de dissuader une femme d'avorter, c'est un délit. Et pourtant, voilà ce qui arrive quand on appelle le numéro vert d'IVG(.)net, l'un des sites les mieux référencés quand on veut s'informer sur l'IVG…

Ce qu’il y a derrière le numéro vert du site IVG.net

Brut a contacté le numéro vert d’information du site IVG.net. Trouvées en quelques clics sur internet, ces coordonnées ont mené la journaliste, Laurène Gris, vers une interlocutrice au discours biaisé.

« Sur le coup, vous allez être soulagée, vous allez être dans les bras de votre chéri, il va vous faire des câlins, mais ça, on s’en fiche. Ce qui est important, c’est l’après. Comment vous allez vivre ça, le soir, à la nuit tombée, les cauchemars, la nuit, etc.. Le matin, lorsque vous verrez un bébé dans une poussette. » Voici les mots adressés à Laurène Gris, journaliste pour Brut, lorsqu’elle a appelé le numéro vert indiqué sur le site IVG.net en se faisant passer pour une femme désireuse d’avorter.

« Je pense que c’est une bêtise »

« C’est en voyant l’échographie que vous allez savoir la différence entre votre raison, votre cœur et vos émotions », a poursuivi l’intervenante d’IVG.net. Et d’ajouter « Je pense que c’est une bêtise (de ne pas regarder l’échographie, NDLR). Moi, je m’occupe beaucoup des femmes en post-IVG. Vous faites ce que vous voulez, vous êtes complètement libre, je vous donne mon avis. »

Ce numéro vert existe depuis 2008. Il y aussi une page Facebook associée qui compte plus de 100.000 abonnés. On y trouve de nombreux témoignages de femmes qui disent regretter d’avoir subi une IVG. Malgré les promesses d’anonymat et de neutralité données par les sites comme IVG.net, le discours n’est pas neutre.

Ce que dit la loi

En 2017, IVG.net et d’autres sites similaires étaient déjà dans le viseur du gouvernement. Ce dernier a donc proposé un texte de loi visant à étendre le délit d’entrave à l’IVG au numérique. Ce texte a, depuis, été voté. Désormais, diffuser en ligne des informations biaisées sur l’avortement ou dissuader une femme de recourir à une IVG est un délit.

C’est Laurence Rossignol, ancienne ministre des Droits des femmes, qui a porté la loi. Laurène Gris l’a rencontrée et lui a fait écouter son enregistrement. « Il y a une frontière qui a été posée par la loi, la frontière consiste à dire qu’il est interdit de faire des allégations mensongères dans le but de dissuader une femme de recourir à l’IVG. On s’est rendu compte que la loi avait eu un effet dissuasif incontestable », assure Laurence Rossignol.

Depuis cette législation, les organismes de ce type ne tiennent plus de discours mensongers pour dissuader les femmes de recourir à l’IVG. En revanche, ils insistent beaucoup sur de potentielles conséquences psychologiques.

Un numéro vert géré par le Planning familial

Dans un mail, Marie Philippe, fondatrice du site IVG.net affirme : « Nous sensibilisons les femmes de façon complète sur l’IVG et les sensibilisons sur les conséquences possibles de l’IVG. Notre motivation n’est pas religieuse ; elle consiste à agir pour le respect de la femme dans son être intégral car trop souvent, l’IVG est un droit des femmes… utilisé pour les hommes ! Nous sommes pour un ‘nouveau féminisme’ qui prend en compte la personne tout entière de la femme et ses désirs profonds. »

En 2015, le gouvernement a créé son propre numéro vert, confié au Planning familial. Cette association historique de 60 ans s’est battue et continue de se battre pour les droits des femmes, notamment pour le droit à l’avortement.

« Ce numéro est essentiel parce que ce n’est pas si simple de pousser la porte d’un Planning familial et de pouvoir parler d’avortement. Pendant le confinement, le numéro vert a beaucoup été appelé parce qu’on a eu une inquiétude assez rapide à ce sujet-là. Et les femmes s’excusaient d’appeler. Ça montre bien qu’il y a toujours cette culpabilité, cette peur de déranger », déplore Sarah Durocher, coprésidente du planning familial.

14/12/2020 13:34
  • 1.6M
  • 1K

851 commentaires

  • Laura N.
    un jour

    Oui je l'ai est appelé cetait horrible mais elle m'a juste convaincu a ne pas faire l'IVG, plus la culpabilité... Dingue

  • Pauline L.
    2 jours

    Ils sont carrément culpabilisants !

  • Sudre C.
    3 jours

    Nom abusif et trompeur, Nico.

  • Nina B.
    18/01/2021 09:33

    C honteux 😱 allez dire sa femme fillette tombe enceinte d'un inceste garder le on en 2021

  • Mercier I.
    14/01/2021 19:49

    Un ivg n est jamais un acte gratuit mais toute femme doit pouvoir disposer de son corps

  • Caro L.
    13/01/2021 11:55

    Ces garces méritent la prison. À croire que certains sont nostalgiques des infanticides à la pelle, des orphelinats pleins à craquer et des gosses exploités dans les fermes et les usines, comme c'était le cas il n'y a pas si longtemps dans notre pays.

  • Heather F.
    07/01/2021 14:18

    Putain je t’avais parlé de ce site ou les témoignages me dérangeaient (enfin la répétition des mêmes sentiments de regret toujours) beh tiens, j’suis pas seule

  • Laïla P.
    06/01/2021 09:55

    😨😨😨 mon dieu c’est horrible

  • Kim W.
    06/01/2021 08:50

    Enlever une vie c’est interdit. Tuer un enfant hors du ventre de sa mère est punissable de prison mais le tuer à l’intérieur c’est normal ? C’est vous qui êtes complètement barge.. pour les gens qui répondent au téléphone. L’avortement n’est pas BEAU ! C’est horrible , pour celui qui va le faire et pour la mere n’en parlons même pas. Encore heureux que des gens essayent de dissuader une femme de prendre une décision qu’elle pourra regretter toute sa vie vous ne vous rendez pas compte.

  • Vanessa D.
    05/01/2021 21:10

    Stop scandale. Dissuasion perverse distillée sous couvert de protection , stigmatisation de celles qui font ce choix souvent douloureux d interrompre une grossesse et qui de fait subissent un double traumatisme... À quand la fin du tabou. ? Pourquoi tant de jugement et de tentative de contrôle.? Est ce que l on empêche certaines de donner vie à une nombreuse progéniture alors que la planète est surpeuplée et la, société en crise ?!

  • Nanaïs R.
    05/01/2021 08:46

    Moi je n'ai pas chercher à appeler. Je suis allé voir mon médecin de confiance qui lui ma directement dirigé vers le centre IVG à Montpellier. Franchement j'avais peur d'être jugé mais j'ai eu affaire avec des personnes bienveillantes qui m'ont accompagné et même proposé un suivit avec une Psy. C'est pas la première fois que j'entends ce problème qui arrive souvent avec ces numéros. Franchement les filles et les petits copains aller-ci de vous même surtout si vous êtes en confiance avec un médecin ♥️

  • Lucie G.
    03/01/2021 16:22

    regardez la page que cest

  • Миртиллэ Т.
    02/01/2021 10:59

    Toujours les mêmes, l'an dernier c'est Konbini qui avait appelé ce numéro de fanatique religieux. Toujours entrain de tenter de retourner le cerveau de personne fragile ...honteux.

  • Naty C.
    01/01/2021 20:52

    Énormément de difficultés encore aujourd’hui pour faire pratiquer une ivg, de culpabilisation, de personnel soignant pas à l écoute voire « méchant » Bref on est loin du résultat voulu il y a des décennies Triste constat

  • Claire G.
    31/12/2020 12:15

    Ce que je trouve dingue ce sont les gens qui ont une opinion et qui veulent à tout prix qu'elle soit celle de tout le monde. Si tu veux pas avorter on t'oblige pas à le faire, alors fichez la paix à celles qui l'ont décidées et quelque soit leur raison, c'est pas tes oignons !!!

  • Lou R.
    31/12/2020 11:25

    Les troubles psychologiques ne touchent pas tout le monde. J'ai avorté et j'étais TELLEMENT heureuse de pouvoir le faire, sans difficultés et dans la bienveillance. Physiquement c'est pas agréable c'est sûr mais je me suis sentie heureuse d'avoir le choix, je n'ai eu aucune cicatrice émotionnelle ou mentale. Ça dépend des gens

  • Aleksandra D.
    29/12/2020 18:19

    Très bon reportage . Mais sachez que ça ne s’arrête pas là. Je pense que de nombreuses femmes peuvent témoigner du « professionnalisme » des certaines personnes travaillant dans les hôpitaux/ centres d’imagerie. Personnellement j’étais assez choquée par la tête toute émue et souriante d’une personne qui effectuait une échographie de grossesse indésirable et qui m’a dit a deux reprises « Vous êtes sûre que vous ne voulez pas le voir ??? », et toute déçue elle a hoché sa tête quand j’ai répondu « Non. merci. ». Ça paraît pas grave vu comme ça, mais cette insistance était certainement présente pour me faire changer d’avis. C’est dur d’avorter, et encore plus dur de voir ce que tu avortes, je trouve. Surtout à 10 semaines. Enfin bref, il y a pleins de progrès à faire encore, sur la culpabilisation des personnes souhaitant faire un IVG, sur les tabous autour, sur le respect des choix des autres...

  • CL C.
    29/12/2020 16:25

    Chez brut konbini et tous les progressistes c’est la banalisation de l’IVG et ils aiment en faire sa promotion !Pro pma et dans 3 ans ce sera la GPA !

  • Marcus R.
    28/12/2020 21:22

    Iris Toulouse : si vous connaissez exactement la théorie de l'eau chaude, vous modérerez votre langage. En parcourant votre réplique, je pense, sans vous tutoyer et vous manquer de respect, que vous vous reprochez d'un "sale" "secret ". Remarquez bien que j'utilise un langage respectueux. Cela devrait servir à votre entourage et nous rappeler les règles de politesse prônées par "charles magnes " et " Iris 14". Profitez de vos saucisses de Toulouse. 😷😷😷 sachez que le plus méchant parmi nous, circule toujours. 😷😷😷

  • Elisabeth D.
    28/12/2020 11:39

    je comprends pas t'as l'air tendu en ce moment, j'espère que tout va bien. Si t'as besoin je peux t'aider, je connais des psy. Ah non c'est vrai, j'oubliais, je suis une mauvaise assistante sociale oulala😂Bon allez j'arrête, pause blocus tu connais, j'avais besoin de parler parce que toi t'es un bon assistant social, le meilleur de bx askip aha

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.