retour

Brut a appelé le numéro vert du site IVG.net

Tenter de dissuader une femme d'avorter, c'est un délit. Et pourtant, voilà ce qui arrive quand on appelle le numéro vert d'IVG(.)net, l'un des sites les mieux référencés quand on veut s'informer sur l'IVG…

Ce qu’il y a derrière le numéro vert du site IVG.net

Brut a contacté le numéro vert d’information du site IVG.net. Trouvées en quelques clics sur internet, ces coordonnées ont mené la journaliste, Laurène Gris, vers une interlocutrice au discours biaisé.

« Sur le coup, vous allez être soulagée, vous allez être dans les bras de votre chéri, il va vous faire des câlins, mais ça, on s’en fiche. Ce qui est important, c’est l’après. Comment vous allez vivre ça, le soir, à la nuit tombée, les cauchemars, la nuit, etc.. Le matin, lorsque vous verrez un bébé dans une poussette. » Voici les mots adressés à Laurène Gris, journaliste pour Brut, lorsqu’elle a appelé le numéro vert indiqué sur le site IVG.net en se faisant passer pour une femme désireuse d’avorter.

« Je pense que c’est une bêtise »

« C’est en voyant l’échographie que vous allez savoir la différence entre votre raison, votre cœur et vos émotions », a poursuivi l’intervenante d’IVG.net. Et d’ajouter « Je pense que c’est une bêtise (de ne pas regarder l’échographie, NDLR). Moi, je m’occupe beaucoup des femmes en post-IVG. Vous faites ce que vous voulez, vous êtes complètement libre, je vous donne mon avis. »

Ce numéro vert existe depuis 2008. Il y aussi une page Facebook associée qui compte plus de 100.000 abonnés. On y trouve de nombreux témoignages de femmes qui disent regretter d’avoir subi une IVG. Malgré les promesses d’anonymat et de neutralité données par les sites comme IVG.net, le discours n’est pas neutre.

Ce que dit la loi

En 2017, IVG.net et d’autres sites similaires étaient déjà dans le viseur du gouvernement. Ce dernier a donc proposé un texte de loi visant à étendre le délit d’entrave à l’IVG au numérique. Ce texte a, depuis, été voté. Désormais, diffuser en ligne des informations biaisées sur l’avortement ou dissuader une femme de recourir à une IVG est un délit.

C’est Laurence Rossignol, ancienne ministre des Droits des femmes, qui a porté la loi. Laurène Gris l’a rencontrée et lui a fait écouter son enregistrement. « Il y a une frontière qui a été posée par la loi, la frontière consiste à dire qu’il est interdit de faire des allégations mensongères dans le but de dissuader une femme de recourir à l’IVG. On s’est rendu compte que la loi avait eu un effet dissuasif incontestable », assure Laurence Rossignol.

Depuis cette législation, les organismes de ce type ne tiennent plus de discours mensongers pour dissuader les femmes de recourir à l’IVG. En revanche, ils insistent beaucoup sur de potentielles conséquences psychologiques.

Un numéro vert géré par le Planning familial

Dans un mail, Marie Philippe, fondatrice du site IVG.net affirme : « Nous sensibilisons les femmes de façon complète sur l’IVG et les sensibilisons sur les conséquences possibles de l’IVG. Notre motivation n’est pas religieuse ; elle consiste à agir pour le respect de la femme dans son être intégral car trop souvent, l’IVG est un droit des femmes… utilisé pour les hommes ! Nous sommes pour un ‘nouveau féminisme’ qui prend en compte la personne tout entière de la femme et ses désirs profonds. »

En 2015, le gouvernement a créé son propre numéro vert, confié au Planning familial. Cette association historique de 60 ans s’est battue et continue de se battre pour les droits des femmes, notamment pour le droit à l’avortement.

« Ce numéro est essentiel parce que ce n’est pas si simple de pousser la porte d’un Planning familial et de pouvoir parler d’avortement. Pendant le confinement, le numéro vert a beaucoup été appelé parce qu’on a eu une inquiétude assez rapide à ce sujet-là. Et les femmes s’excusaient d’appeler. Ça montre bien qu’il y a toujours cette culpabilité, cette peur de déranger », déplore Sarah Durocher, coprésidente du planning familial.

14/12/2020 13:34
  • 2.4M
  • 1.4K

1182 commentaires

  • Jean-Pierre N.
    17/07/2021 11:17

    IVG est un échec de la société, très peu de femmes font un IVG de confort, elles n'ont souvent pas le choix. Les prévenir de souffrances psychologiques paraît la moindre des choses, il ne s'agit pas de d'essuyer les fesses, mais de décider de la mort de son propre enfant. Ces femmes ne sont pas responsables, nous le sommes tous, nous laissons des psychopathes diriger notre société et le résultat est là, banalisation des crimes, les vieux à coups de Rivotril, loi bio- éthique immonde, autorisant l'avortement jusqu'à 9 mois, sous motif de détresse sociale. Qui déterminera que la mère est en détresse ? Et bien probablement la demande de trafic d'organes, ou pour les expériences des labos, et avec les pseudos élites, peut être pour alimenter des réseaux pédophiles ou adrénochrome. La façon de mener ce reportage est extra terrestre, nous avons l'impression de parler de l'opportunité de savoir si nous pouvons ou pas cracher un noyau de cerise dans la rue. Nous pouvons avoir tous honte de ce monde. Consternant et lamentable. C'est nécessaire pour beaucoup de femmes, violées, ou en détresse pour X raisons, mais en parler comme quelque chose d'anodin est pire que tout.

  • Sev C.
    16/07/2021 21:46

    Incroyable. Je n en reviens pas

  • Antoine N.
    16/07/2021 20:23

    Mais heureusement que l'on te prévient du chok que peu faire le fait de tuer un feotus

  • Noelle J.
    16/07/2021 11:34

    parler aux femmes comme a de petites choses fragiles et ignorantes je rêve!

  • Eva N.
    16/07/2021 00:14

    C'est toujours une joie de faire un tour dans les commentaires et de constater que les mentalités n'évoluent pas 🤷‍♀️. Finalement en 70 ans ça a peu évolué c'est sympa ! 🤔

  • Al M.
    15/07/2021 14:06

    Le planning familial m'avait mise en garde contre ce site il y a quelques années, qui est clairement pro-vie et anti IVG (faux témoignages, informations erronées et culpabilisation).

  • Mélanie S.
    15/07/2021 09:18

    Cette page facebook m'a toujours choqué car 100% des témoignages étaient des femmes qui regrettent. Ce n'était pas transparent du tout. En plus leur publication était souvent sponsorisée (effrayant ce marketing numérique pour un tel sujet !). Oui l'IVG n'est pas un acte anodin que ce soir pour l'esprit et le corps, on est d'accord. Mais le manque de juste milieu ca c'est criminel, dans l'un sens comme dans l'autre (forcer une femme à avorter ou la forcer a ne pas avorter) Là dans l'échange téléphonique on entend tellement de bruit derrière, limite la personne lui répond pendant quelle range son lave vaisselle, pas pro du tout

  • Dobrican A.
    15/07/2021 08:09

    Et a partir de quel moment on considère que c’est une « dissuasion » ???

  • Olivier C.
    15/07/2021 04:40

    WTF Oo

  • Jean N.
    14/07/2021 19:43

    Informer / dissuader.

  • Jean-françois S.
    14/07/2021 16:25

    La bêtise humaine à son paroxysme

  • Marine M.
    14/07/2021 14:41

    j’hallucine

  • Maéva S.
    14/07/2021 14:40

    Handmaid’s Tale

  • Virginia C.
    14/07/2021 14:07

    Oh Gilead!

  • Sam S.
    14/07/2021 11:31

    J'aime bien ce site Je le découvre IVG.net Ils font du bon boulot tu trouves pas ? Lol

  • Monique M.
    14/07/2021 09:43

    Reportage bidon

  • Sarah E.
    14/07/2021 09:03

    T'as pas besoin d'appeler une inconnue au tel pour avorter, c'est ton choix personnel, t'avorte et t'assumera seule les conséquences (je ne parle pas des viols, ça c'est une autre affaire)

  • Mehdi L.
    14/07/2021 06:53

    Je vois pas en quoi c'est un délit tant qu'il y a pas manipulation. Si j'appelle le numéro info tabac ou info jeux ils vont tenter de me dissuader de continuer alors que c'est mon droit. Ici le sujet n'est pas le même mais encore une fois tant qu'il y a pas de manipulation je vois pas où est le mal de donner un avis ou une recommandation

  • Julie G.
    14/07/2021 06:16

    Et ben.. moi je pars du principe où la décision d'avorter n'est jamais prise à la légère et que si on en vient là, c'est parce qu'on n'est pas prêt, ou qu'on veut protéger cet enfant d'une vie qui le rendrait malheureux, ou qu'on veut se protéger soi d'une vie qui nous rendrait malheureux.se. Un enfant c'est la plus belle chose qui puisse arriver oui, quand on se sent prêt et qu'on l'attend. C'est tout.

  • Romain G.
    14/07/2021 04:37

    Étant homme. Il faut que simone veil revienne. Pour tous