C'est quoi Pâques ?

Messes sur YouTube, Facebook, Skype… De nombreux prêtres s'adaptent au confinement pour permettre aux fidèles de célébrer Pâques. Mais au fait, c'est quoi Pâques ?

C’est quoi, Pâques ?

On connaît tous la chasse aux œufs ou les cloches… Mais sait-on vraiment ce que ces symboles représentent dans la religion chrétienne ?

Cette année aussi, malgré le confinement, célébrer Pâques, c’est possible. De nombreux prêtres investissent les réseaux sociaux pour permettre aux fidèles de célébrer la fête la plus importante du christianisme. « Moi, je me suis lancé dans Instagram et YouTube. D’autres prêtres se sont lancés sur Facebook, sur Zoom, sur Skype… Des messes en Skype, quoi ! » se réjouit Frère Benjamin, prêtre Salésien de Don Bosco.

Pâques est célébrée le dimanche qui suit la pleine lune de printemps

À l’origine, Pâques est une fête juive qui rappelle l’exode des Hébreux d’Égypte. Dans le christianisme, Pâques commémore aussi la mort et la résurrection de Jésus. « Pâques, c’est la mémoire de la mort et de la résurrection de Jésus. C’est précédé de 40 jours de Carême. Si on a vécu à fond ces 40 jours, si on s’est abstenu d’un certain nombre de choses, quand on arrive à l’issue de ces 40 jours, c’est champagne ! » plaisante Frère Benjamin.

Chaque année, Pâques est célébrée le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. « C’est intéressant de la situer dans le temps. Elle est précédée des 40 jours de Carême, d’une semaine sainte, où il va y avoir une série de célébrations très importantes : le dimanche des rameaux où on bénit les rameaux qu’on peut mettre dans nos maisons. Le jeudi soir, où l’on célèbre l’institution, la création de la messe par Jésus. »

« Pâques est incluse dans une période liturgique très riche »

Le vendredi saint, les catholiques commémorent l’arrestation du Christ, sa condamnation et sa mort sur la Croix. C’est la Passion. À partir du samedi soir, puis le dimanche, c’est la résurrection qui est célébrée. « Pâques est incluse dans une période liturgique très riche. Quitte à faire la fête, autant ne pas la faire que le dimanche de Pâques. On la fait jusqu’à Pentecôte incluse », explique Frère Benjamin.

La fête de Pâques a de nombreux symboles comme les œufs, incarnation de la vie, les cloches, annonciatrices de la résurrection, et l’agneau pascal, symbole du sacrifice de Jésus pour le salut du monde. Aujourd’hui encore, Pâques est entourée d’un folklore, comme la chasse aux œufs. Mais cette année, confinement oblige, ces traditions populaires sont bouleversées. Qu’à cela ne tienne, les liens des Chrétiens en seront renforcés, d’après Frère Benjamin : « Quand on ne sera plus confinés, peut-être qu’on va vivre autrement nos liens parce qu’on va découvrir combien rien n’est plus précieux que la présence physique. »

avatar
Brut.