Ce documentaire dénonce l'homophobie intrafamiliale

Homosexuels, ils ont été rejetés par leurs familles. Amal, Allan, Melvin, James et Jenny témoignent dans le documentaire "Famille tu me hais" de Gaël Morel. Voilà ce qu'ils ont vécu.

« Famille tu me hais », un documentaire sur l'homophobie intrafamiliale

Ces jeunes homosexuels ont vécu l’enfer dans leur propre famille. Ils n’étaient pas acceptés par leurs proches à cause de leur orientation sexuelle. Ils racontent leur parcours.

Dans le documentaire Famille tu me hais, de jeunes homosexuels livrent leur histoire. Ce film est réalisé par Gaël Morel. « J’avais envie de témoigner d’une situation qui n’est pas très connue, finalement, dans la société française et qui est : comment vivent des jeunes qui sont exclus de chez eux à cause de l’homophobie de leur famille », raconte le réalisateur.

L’association Le Refuge

« *J’ai vécu chez ma tante jusqu’à mes 17 ans et demi. Et elle a appris que j’étais lesbienne. J’ai fugué de chez elle parce que je ne pouvais plus supporter le fait d’entendre toutes ces insultes, le fait qu’elle me rejette. Et le fait qu’elle me dise : "Tu salis le nom de la famille." J’ai vécu un an et demi à la rue en étant sur Montpellier. Et en cherchant un hébergement, je suis tombée sur Le Refuge. ls m’ont aidée assez rapidement * », témoigne Jenny.

Le Refuge est une association qui recueille les jeunes majeurs victimes d’homophobie dans leur famille. Ils sont nourris, logés et dépistés. En 2019, la ligne d’urgence de l’organisme a reçu 6.881 appels. Cette année-là, les actes homophobes et transphobes ont augmenté de 36 % en France.

avatar
Brut.
18 décembre 2020 07:28