Ce qui se cache derrière la "première école d'influenceurs française"

"Je me suis tout de suite dit : 'Ça sent l'arnaque.'" Anis du compte Defend Intelligence a enquêté sur la "première école d'influenceurs française". Voici ce qu'il a découvert…

“Gagner 5000 € par mois en ayant juste 20 000 followers, je pense que ce n'est pas possible”

“Devenir influenceur, ce n'est plus un rêve inatteignable. Ambaza est la première école d'influenceurs française.” Cette publicité fait la promotion d'une formation de 28 heures pour devenir influenceur. Anis, qui tient le compte “Defend Intelligence”, a enquêté sur cette école. “J'ai découvert des vidéos cachées qui m'ont permis notamment d'identifier les différentes personnes qui participent à cette école, qui forment à cette école.Cette école, elle est notamment dirigée par Consumedias, qui est une entreprise basée à Malte. C'est connu pour être un très bel endroit, déjà, touristique, mais aussi un très bel endroit pour faire de l'évasion fiscale ou de l'optimisation fiscale.” Quand les influenceurs font de la publicité mensongère

Sur Internet, Il existe différents schémas d'arnaques comme des investissements dans les cryptomonnaies, des jeux en ligne, ou des formations. Et d’après Anis, l’école Ambaza en fait partie. “Les conseils qui sont donnés, c'est : "faites des reels", "mettez des hashtags", etc. Des conseils qui se retrouvent facilement quand on tape sur Internet "comment faire un post Instagram ?", pas besoin de débourser 1200 € pour ça”, explique le jeune homme. Une école pas comme les autres

avatar
Brut.