Cet agriculteur sauve sa ferme en montant un cabaret

“C’est grâce aux artistes que j’ai sauvé ma ferme”. Éleveur et artisan, David a monté un cabaret pour sauver son exploitation de la fermeture. Et c’est réussi.

“C’était une exploitation en phase terminale”

Éleveur et artisan le matin, artiste l’après-midi… David ne se considère plus comme le “simple agriculteur” qu’il était il y a sept ans. Pour sauver son exploitation de la fermeture, il a trouvé une solution atypique : ouvrir un cabaret.

“J’étais la 4e génération à devoir vivre ici. Quand j'ai repris la ferme familiale en 2007, c'était en phase finale. Je me rendais compte que je n’allais pas pouvoir y arriver”, témoigne l’artisan.

“A un moment donné, j’ai eu des pensées un peu noires. Les seuls qui m’ont compris et écouté à ce moment-là, ça a été les artistes. C’est grâce à eux que j’ai sauvé cet endroit”, confie l’artiste et éleveur.

“C’est un grand métier d’avenir”. L'école Hectar veut former gratuitement les agriculteurs de demain.

“Dans ces produits, il y a une part de nous-mêmes”

David aurait probablement dû fermer les portes de son élevage s’il n’avait pas eu l’idée de monter un cabaret pour attirer le public et les clients.

Quotidiennement, il reçoit désormais des visiteurs, venus admirer le show et déguster ses produits locaux.

“Le spectacle commence par un repas. La moitié des produits servis dans l’assiette sont issus d'ici Dans ces produits, il y a une part de notre savoir-faire, une part de nous-mêmes”, explique David.

Grâce à son cabaret, David a pu sauver sa ferme, la dernière de la commune à faire de l’élevage, et attirer de nouveaux les visiteurs.

“On s'aperçoit qu'il y a un vrai besoin des consommateurs de renouer le contact avec les producteurs. C'est grâce à eux qu'on pourra être sauvés", conclut l’artisan.

“On est en train de crever”. Voici les conséquences que le Covid a eu sur l’activité des agriculteurs français.

avatar
Brut.
11 mai 2022 06:21