retour

Clémentine Sarlat a créé un podcast pour parler de la matrescence

Elle veut parler des changements dans la vie d’une mère après la naissance d’un enfant.

Clémentine Sarlat a créé le podcast « La Matrescence »

Cette journaliste sportive sur TF1 travaille sur ce concept inventé par l’anthropologue Dana Raphael, qui définit les nombreux changements émotionnels après l’accouchement.

Le post-partum est bien souvent une période d’angoisse et de fatigue intense pour la nouvelle mère. En 1973, une anthropologue américaine, Dana Raphael, a pensé le concept de « matrescence » pour désigner les grands bouleversements hormonaux et émotionnels que connaissent les femmes à ce moment-là. La journaliste Clémentine Sarlat l’a vécu. Pour sensibiliser à ce problème, elle a créé le podcast La Matrescence.

« J’ai ressenti énormément de solitude »

Je ne m'attendais pas du tout à ce que l'arrivée de ma fille chamboule ma vie à ce point. Elle est née. Ça a été un immense bonheur, et en même temps, j’ai ressenti énormément de solitude, parce que j’étais frappée par ce changement d’identité qui s’appelle la « matrescence ». Mais à l’époque, je ne le savais pas. J’avais une belle carrière. Je travaillais à la télé et d’un coup, ça ne m'intéressait plus du tout, tout ça.

La matrescence, c’est la contraction du mot « maternité » et du mot « adolescence ». Ce sont tous les changements et les bouleversements qui se passent au moment de devenir mère. Ça s’apparente à l’adolescence car c’est une période assez ingrate, pas toujours évidente à traverser. Sauf que la matrescence, c’est sur un temps beaucoup plus court : c’est à peu près au moment où on accouche et après le postpartum. C’est une période de transition.  

« On est beaucoup plus connectée aux émotions »

Ce qui est génial, c’est que ce concept a été inventé dans les années 1970 par une anthropologueaméricaine qui s’appelle Dana Raphael. Et aujourd’hui, avec les neurosciences, on peut confirmer ce qu’elle disait. Quand on est enceinte, le cerveau commence à changer. Mais c’est vraiment après l'accouchement que les zones du cerveau se modifient.

Certaines vont être activées,. On est beaucoup plus connectée aux émotions, parce qu’on a besoin de répondre aux besoins du bébé, on a besoin de comprendre ce qu’il se passe. Les bébés ne parlent pas, à nous de deviner ! Aujourd’hui, les études montrent que les pères, quand ils sont très impliqués dès le départ, ont eux aussi cette modification neurobiologique. Les parents adoptifs aussi ! Il  n’y a pas forcément besoin de donner naissance, c’est le fait de devenir parent qui modifie profondément le cerveau. Cette phase durerait deux ans. 

Pour un vrai congé paternité

Je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite, mais quand j’ai accouché, ce qui a été très difficile, c’est que mon conjoint est reparti travailler au bout de 11 jours. Et il se déplace beaucoup, donc je me suis retrouvée toute seule avec mon bébé assez souvent. J’étais incapable de faire à manger. Heureusement, ma maman m’aidait beaucoup. Pour moi, c’est une des choses auxquelles il faut remédier. Il faut donner des congés paternité, au moins pour un mois, quoi ! Ou au deuxième parent, peu importe. 

Le père revient parfois et il ne comprend pas qu’on n’ait rien fait à la maison… Il y a un décalage monstrueux. Eux continuent leur carrière. C’est limite si on ne leur dit pas « whaou bravo, t’as été papa ». On te donne une prime et une promotion, tu es chef de famille, c’est génial. Mais nous, on est dévalorisées. Pourtant, on a fait le bébé à deux. J’ai fait un podcast sur la répartition des tâches. Nous, les femmes, on change des couches toute la journée. Mais j’ai pas un gène en plus pour pouvoir changer une couche ! Et après, on vient te dire « oui, mais le père, il est là pour couper le cordon ». Oui, mais pas que ! Le père, il est là pour être père, pour faire partie de la famille. 

C’est primordial : il faut un autre congé parental pour que les mères ne deviennent pas folles. Moi, j’ai cru que je devenais folle. Mais ce n’est pas vrai. Devenir parent, c’est dur. Devenir mère, c’est dur. Et on doit être épaulée. 

Aider la mère autant que possible

On a toutes vécu ça si on a été enceinte. On nous chouchoute pendant neuf mois, mais le jour où on devient mère, on n'existe plus. On prend soin du bébé. J’encourage bien sûr à prendre soin du bébé, mais il ne faut pas oublier que la mère elle existe ! Elle vient de prendre un tourbillon dans la tête, elle vient d’accoucher. C'est très dur d'accoucher, c'est très long. Elle vient de subir un changement hormonal, un changement neurobiologique, une grande fatigue.

Souvent, je pense que l’entourage est démuni et ne voit pas ce changement. Faites preuve de bienveillance et d’indulgence, occupez-vous des mamans. Si vous visitez la maternité, amenez à manger. Les petites peluches pour les enfants, ça ne sert à rien, on ne les utilisera jamais. Occupez-vous de la mère, offrez-lui un massage, un baby-sitting, peu importe, faites la lessive si vous allez chez elle, faites à manger, faites la vaisselle.

Ce n'est pas qu'on est une mauvaise mère, c'est que c'est très difficile d'avoir un nourrisson avec soi, et qu’on est monstrueusement fatiguée. Je pense qu'on ne le dit pas assez dans la société française : occupez-vous des mamans quand elles viennent d'accoucher, c'est très important !

13/01/2020 11:55
  • 2.4m
  • 3.6k

1829 commentaires

  • Nejla K.
    3 heures

    Complètement d’accord! Mon premier mois été assez difficile j’étais tellement fatigué que j’aurais tt donner juste pour avoir quelques heures de sommeil. Personne ne nous raconte le après de l’accouchement entre les douleurs de l’allaitement et ttes celles liées à l’accouchement en plus la fatigue extrême qui commence avec les contractions et qui dure des mois et des mois... Devenir maman c’est vraiment la plus belle chose qu’une femme peut vivre mais il faut dire aussi c’est l’une des chose les plus difficiles si vous n’avez pas d’aide à côté et qu’il faut casi gérer la maison tte seule parce papa travaille tt le temps bah il y a des jr 🤦‍♀️

  • Charlotte C.
    4 heures

    😊

  • Aurélie D.
    6 heures

    👌🏾

  • Katarina N.
    6 heures

    écoutes bien 😊😊

  • Astrid B.
    9 heures

    Lucie Allée

  • Pauline C.
    11 heures

    je nous est juste reconnue

  • Marie-Charlotte D.
    13 heures

    interressant pour le futur

  • Dorothée D.
    14 heures

    Tellement vrai! Merci mon mari , ma maman, , ma soeur, , et les autres personnes qui ont pensé à moi... devenir mère c'est difficile en effet! Soyez présent par n'importe quel biais pour les nouvelles mamans 😘

  • Manuela C.
    16 heures

    🙌🏻M. E. R. C. I. 🙌🏻

  • Cathy S.
    un jour

    on se soutient mutuellement 😘😘

  • Ophélie B.
    un jour

    Peut-on ressentir ce "phénomène" à chaque accouchement ? Ou uniquement la 1ère fois qu'on devient parent ? Je me questionne...

  • Marion B.
    un jour

    Une pensée pour toi ma copine 🥰❤️😘

  • May C.
    un jour

    à écouter bon démarrage petite maman bises

  • Priscillia M.
    un jour

    cela est très intéressant en effet ! Je pense que sur une majorité de points elle a raison. Cependant il y a des choses où je suis moins d'accord. Rendez vous dans un an, on fera un bilan de tout ça.

  • Tiphaine N.
    un jour

    elle résume super bien toutes nos conversations sur le sujet cette nana!

  • Sophie O.
    un jour

    100 % d’accord !!!

  • Alexandra F.
    un jour

    Magnifique regard sur les débuts d’une maman ! Tellement vrai ! Merci 😽

  • Marie M.
    2 jours

    bon copine tu as besoin de quoi?

  • Sinem Y.
    2 jours

    J’aime bien le : quand vous venez voir la maman servez à qqch en gros: faites la vaiselle faites à manger une lessive... mais grave c’est tellement ça! 😅

  • Faïla A.
    2 jours

    Elle a totalement raison en Afrique c'est comme ça il y a la grand mère les tantes sœurs cousines qui sont là s'occupent du bébé pendant que la nouvelle maman dort ou on fait le massage du ventre de la maman à l'eau chaud enfin il y a beaucoup d'aide et en Europe même si c'est pas aussi évident on essaye de le faire moi j'ai eu mes proches dieu merci pas comme en Afrique ou l'aide est plus soutenue mais un peu. En France j'ai l'impression que le système n'est pas favorable à la nouvelle maternité/paternité. À peine que l'enfant né tu dois reprendre le travail et si tu prends un congé parental tu as des cacahuètes il faudrait vraiment un congé maternité plus long et un vrai congé paternité pour les papas car ils ont leur importance dans la famille. Le nouveau bébé a besoin de ses parents et les parents ont besoin de temps pour adapter leur nouvel vie avec l'arrivée des parents c'est important. Et les proches si ils ont le temps d'être là pour la nouvelle maman car c'est pas facile....