Corinne Masiero, actrice, victime d’inceste

Corinne Masiero, enfant, a été victime d’inceste. Pour Brut, la comédienne raconte son traumatisme.

”Mais qu’est-ce que je fous là, quoi ?”

Corinne Masiero a été victime d’inceste et de violences sexuelles alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. C'est son cousin qui est à l'origine de ces agressions. “Moi, j'étais encore à la maternelle, explique l'actrice. Je sais qu’on n'est pas seuls. Je sais qu’il y en a d’autres. Et il me touche. Et j’ai cette sensation d’interdit, de ‘faut pas faire de bruit’, ça, je m’en souviens très bien. Faut pas réveiller les gens qui dorment dans la baraque.” Ce traumatisme s’est réveillé lors du confinement, alors que la comédienne s’occupait de faire le ménage chez elle. “Je suis allée à la cave, je suis allée partout, ranger les papelards, les machins, les couffins. Et je suis tombée sur une très, très vieille photo, une photo en noir et blanc qui avait été prise quand j’étais petite, à la mer, où je suis avec des cousins, des cousines, des frangins, des frangines… et où il y a l’un de mes agresseurs.” Inceste : Camille Kouchner témoigne

Le cousin de Corinne est aujourd’hui décédé. 80 % des violences sexuelles sur mineurs en France sont au sein de leur famille. Mais la comédienne, à travers cette prise de parole, tient à faire passer un message aux victimes d’inceste. “Ne vous emballez pas. Chialez ce que vous pouvez. Hurlez ce que vous pouvez. Évidemment que le but, c’est d’ouvrir sa gueule et c’est très dur. Ne culpabilisez pas. Surtout. Ce n’est pas à vous de culpabiliser. La honte, elle n’est pas sur vous. La honte, elle est sur celui qui vous a agressé.” Charlotte Pudlowski a enquêté sur l'inceste

L’actrice française dévoile son agression dans un reportage, Inceste, le dire et l'entendre, diffusé le 26 septembre sur France 3.

avatar
Brut.