Elle crée un congé menstruel dans son entreprise

Prendre un congé menstruel, c'est désormais possible dans l'entreprise où travaille Lucie. Voici pourquoi et comment elle l'a mis en place…

“Quand j’ai mes règles, c’est moins 80 % de productivité et d’efficacité sur le travail"

Des douleurs dans le dos, des vomissements, des évanouissements… Margaux travaille comme ébéniste au sein de la société Louis.

Quand elle a ses règles, d’un mois à l’autre, les symptômes peuvent être plus ou moins violents jusqu’à l’empêcher de pouvoir travailler.

Jusqu’à ce que son entreprise crée un congé menstruel, la jeune femme prenait sur ses congés payés pour poser une journée et se reposer.

L’idée du congé menstruel est venue de Lucie, responsable communication de l’entreprise.

“Margaux se retrouvait forcément avec deux fois moins de congés que nous. Donc on a vu naître une inégalité chez Louis. Et on n’a pas trouvé ça normal” explique la jeune femme qui décide d’en parler à Thomas, le créateur et chef d’entreprise.

Charlie Danger raconte l'histoire des femmes et de leurs règles. L’historienne et YouTubeuse revient sur la façon dont les femmes ont géré leurs menstruations à travers les siècles.

“Ce n’est pas une maladie, ce n’est pas un handicap. Ce qu’on crée, nous, c’est vraiment une zone de confort”

Thomas a rapidement répondu favorablement à la demande : “Si c’est quelque chose qui peut nous permettre de montrer notre engagement et de faire avancer la cause, carrément !”

Depuis début 2022, l’entreprise propose à ses employées de prendre un jour de congé menstruel par mois, qui peut également se décliner en une journée de télétravail.

Concrètement, dans un tableau, les salariées peuvent indiquer le premier jour de leurs règles afin d’anticiper autant que possible leur absence ou leur journée de télétravail.

“Soit on demande à une personne de basculer sur ce poste-là, soit tout simplement, on diminue la charge de travail ce jour-là. Ce qu’on crée c’est une zone de confort. Juste ça, ça enlève de la charge mentale, et ça vous permet d’être mieux au travail, de mieux bosser” déclare Thomas.

Découvrez en vidéo 60 ans de tabou dans la publicité sur les règles menstruelles.

“C’est un engagement hyper fort que voulait mettre en place”

Dans l’entreprise Louis, sur 18 salariés, 7 sont des femmes. En deux mois, depuis la mise en place de ce congé, seulement 1 femme l’a demandé.

Cette nouvelle initiative a réjoui les différents employés, hommes et femmes.

“Le fait qu’on ait le congé menstruel, c’est un vrai avantage, parce que je vais être beaucoup plus sereine pour prendre un jour supplémentaire si jamais ça tombe sur des jours où je souffre pas mal à cause de mes règles”, déclare Ludivine, responsable marketing.

“Si, derrière, ça inspire d’autres boîtes, et qu’à la fin, peut-être que dans cinq, dix ans, ça change au niveau de la loi, bah, ce sera génial, parce qu’il y a d’autres pays, en Asie, en Afrique, qui ont des outils au sens national, qui prennent en compte cette pénibilité” affirme le fondateur.

Découvrez les 6 propositions concrètes pour l'égalité femmes-hommes par Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes.

avatar
Brut.