Éric Zemmour et sa vision des femmes en 10 citations

Misogynie, mépris, voici en 10 citations la vision de la femme par Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle 2022.

1/ “Le vrai problème de la société, c’est de réveiller le désir masculin”

C’est ce qu’a prononcé l’actuel candidat à l’élection présidentielle 2022 en 2011. Chroniqueur, essayiste et polémiste d’extrême-droite, il est aujourd’hui le candidat du parti de la Reconquête, découvrez le portrait vidéo d’Éric Zemmour.

2/ “Les grands génies sont des hommes”

En 2011, Éric Zemmour a dit : “Les femmes ont une forme d'intelligence différente de celle des hommes. Je suis désolé de le dire. Et que les grands génies sont hommes. Je sais que ça ne se dit pas. Ça aussi, ce n'est pas fémininement correct mais c'est la vérité.”

Candidat à la présidentielle 2022, voici les tactiques utilisées par Éric Zemmour pour ne pas répondre aux questions des journalistes.

3/ “L’homme est un prédateur sexuel civilisé”

A la question du journaliste en 2006 “Vous dites : ‘L’homme est un prédateur sexuel, un conquérant’. Mais c’est une incitation au viol, ça non ?”, l’homme politique d’extrême-droite répondait : “Au viol ? Non, pas du tout. Je continue à penser qu’il y a de la violence dans le rapport sexuel entre homme et femme. Il faut qu’il soit un prédateur sexuel civilisé”.

4/ “Le masculin est lié au pouvoir”

En 2013, à l’affirmation de la journaliste Ruth Elkrief, “Le pouvoir ne doit pas rester seulement dans la main des hommes !”, celui qui n’est alors pas encore candidat répond : “Bien sûr que si. Sinon, il se dilapide. Elles n'incarnent pas le pouvoir, c'est comme ça. Le pouvoir s'évapore dès qu'elles arrivent. Attention, il y a des exceptions, hein. Comprenez bien ce que je dis : je parle de dominant, de domination, c'est-à-dire du féminin et du masculin. Ça serait plus exact de dire comme ça. Le masculin est lié au pouvoir. Il peut y avoir des femmes qui exercent un pouvoir…” “…parce qu’elles ont des valeurs masculines ?” commente la journaliste. “Voilà !” rétorque Éric Zemmour.

5/ “Quand une femme est au pouvoir, les peuples ont du mal”

“Quand une femme est au pouvoir, il y a une espèce de hiatus : elle, elle n'assume pas complètement le pouvoir ou alors elle l'assume trop, et les gens, les peuples ont du mal. Alors, ça existe, ça arrive. Il y a Catherine Il de Russie, il y a… Il y a d'autres exemples de femmes de pouvoir, évidemment. Ce que je dis, c'est qu'aujourd'hui, alors qu'il y a beaucoup de femmes dans la vie politique…” Voilà ce qu’affirmait le polémiste en 2018 face à Jean-Jacques Bourdin, qui commentait : “On dirait les intégristes religieux qui soumettent leurs femmes !”.

6/ “La parité”, “la nouvelle obsession” des gouvernements selon lui

Il déclarait en 2017 : “La composition d'un gouvernement n'obéit aujourd'hui qu'à une seule préoccupation qui confine à l'obsession : la parité. Et si on veut se faire bien voir des médias, on ajoute un zeste de diversité. C'est ainsi qu'ont éclos Rama Yade, Rachida Dati ou Najat Vallaud-Belkacem. Cette substitution, ce grand remplacement n'est pas le fruit du hasard ni une erreur à corriger. Il est le cœur du système.” Accédez à d’autres déclarations d’Éric Zemmour sur la parité.

7/ Il compare #Balancetonporc à des “méthodes étonnantes de délation”

A la question de Philippe Vandel en 2017, “Que vous inspirent toutes ces Unes au sujet du #Balancetonporc ?”, Éric Zemmour répond : “Des méthodes étonnantes de délation c’est-à-dire… Pendant la guerre, on aurait dit de libérer la parole aussi. “Dénonce ton Juif”, ça aurait été parfait.” “Vous pensez pas que le plus important, c’est la parole des femmes qui se libère ?” questionne le journaliste. “J’ai pas l’impression que la parole des femmes ne s’est jamais libérée” rétorque le polémiste.

8/ “Les femmes sont le but et le butin de tout homme doué”

En 2006, Éric Zemmour publie “Le Premier Sexe”, un pamphlet pensé comme une réponse au Deuxième Sexe de Simon de Beauvoir. Il y théorise la “féminisation” et la “dévirilisation” des hommes. Dans son ouvrage “La France n'a pas dit son dernier mot”, paru en septembre 2021, il écrit : "Dans une société traditionnelle, l'appétit sexuel des hommes va de pair avec le pouvoir ; les femmes sont le but et le butin de tout homme doué qui aspire à grimper dans la société."

9/ “Les stagiaires, c’est fait pour faire des pipes et du café”

En mars 2022, Mediapart publie les témoignages de 8 femmes accusant Éric Zemmour de comportements inappropriés et d'agressions sexuelles. Parmi elles, des anciennes hôtesses d'accueil et stagiaires notamment. Une de ses anciennes collègues rapporte à Mediapart cette phrase qu'aurait dite le journaliste: "Les stagiaires, c'est quand même fait pour faire des pipes et du café."

10/ “Je suis pas du tout misogyne, j’interdis qu’on dise ça”

C’est ce qu’affirmait en 2017 l’ancien chroniqueur sur le plateau d’Europe 1.

“Je m’appelle Hapsatou hein”, “Et bien, votre mère a eu tort" : redécouvrez ce qu’expliquait Éric Zemmour sur les “prénoms français” en 2018 et son échange tendu avec la chroniqueuse Hapsatou Sy.

avatar
Brut.
9 mars 2022 18:28