retour

Froid historique : les viticulteurs mobilisés pour sauver les vignes

Les agriculteurs français se mobilisent pour sauver leurs vignes touchées par le gel. Face au froid historique, certains trouvent des solutions.

“Depuis 3 heures ce matin, on combat pour sauver nos parcelles”

De l’Alsace au Bordelais, les agriculteurs se mobilisent pour lutter contre le gel. Depuis plusieurs jours, ils doivent faire face à une vague de froid historique.

Dans la nuit du dimanche 3 avril au lundi 4 avril 2022, on a enregistré les températures les plus basses pour un mois d’avril depuis 1947.

“Depuis 3 heures ce matin, on combat pour essayer de sauver nos parcelles de vignes. On est descendu à des températures jusqu’à -6.1°. Je pense qu’il n’y a pas grand-chose qui a résisté. Donc voilà, un peu abattu ce matin” explique Adrien, viticulteur en Gironde.

De plus en plus d'hivers sont particulièrement froids en France. Certains viticulteurs placent des bougies dans les vignes pour les protéger du gel.

“Pour nous, ça signifie une perte de récolte définitive”

“On a eu deux épisodes sur deux jours, une première partie avec des gels sur -1° et une seconde, cette nuit, autour de -3°. Donc un peu catastrophique, puisqu’on a perdu pas mal de récoltes sur la végétation qui avait bien poussé” se désole Simon, qui dispose d’une exploitation dans le Gers.

Le gel a emprisonné les bourgeons de son vignoble, ce qui les a fait complètement griller. Et quand les bourgeons sont comme cela, ils sont définitivement “fichus”.

Simon commente : “Pour nous, ça signifie une perte de récolte définitive, donc avec ça, les complications économiques qui vont avec, puisque la vigne, y aura pas de raison, et ça veut dire pas de revenus pour nous, puisqu’on ne pourra pas faire de vin”.

Le viticulteur gersois explique que si des systèmes de lutte existent, il est compliqué pour lui de les mettre en place “avec le prix des vins qui est relativement pas”. Pour lui, cela est “trop coûteux économiquement”.

Des vins plus forts avec le réchauffement climatique, pourquoi les boutons en liège sont importants, du vin blanc fait à partir de raison rouge c’est possible, voici 5 choses étonnantes sur le vin.

Certains trouvent des solutions pour protéger leurs vignobles

En Touraine, Guillaume a trouvé une solution pour protéger son vignoble : “Ici, on est à Saint-Nicolas de Bourgueil. On protège tout cet îlot de vignes contre les gelées de printemps en aspergeant de l’eau sur les bourgeons. L’eau, quand elle gèle, elle vient réchauffer un peu le bourgeon, et après, elle le protège du gel.

C'est une technique qui est très efficace et l’avantage, c’est que l’eau, après, elle est restituée au milieu. Et là, tous les bourgeons sont bien protégés dans leur coque de glace. On peut espérer 100 % de protection des bourgeons grâce à cette technique.

On a des tours à vent qui viennent récupérer l’air qui est en altitude, qui est un peu plus chaud, qui vient le replaquer au sol. En dehors des zones protégées, il a fait -3°, jusqu’à -5°. Au sommet de la tour, on était à 1,5 degré, donc ça permet de rabattre l’air chaud et de protéger les bourgeons de l’air froid.

Donc là, sur la commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, il y a une quarantaine de ces tours à vent qui sont installées un peu partout dans le vignoble.”

Dimanche 3 avril, le Premier ministre Jean Castex a promis d’aider les agriculteurs les plus touchés par le gel. Ils pourront bénéficier du dispositif des “calamités agricoles” et toucher des indemnités.

L’été, la sécheresse ultime qui pourrait devenir “une norme” en 2050, les agriculteurs et éleveurs français racontent l’autre défi auquel il doit faire face.

Un coup dur dans le monde de l'agriculture, puisque des dégâts directs apparaissent sur la terre et sur les cultures, en été comme en hiver.

Avec le réchauffement climatique, et les modifications de la météo qui s'intensifient année après année, dans tout le pays, à Paris et dans chaque région, les paysans et les agriculteurs français font face à des difficultés croissantes.

04/04/2022 18:49mise à jour : 04/04/2022 18:50
  • 111.7K
  • 92

61 commentaires

  • Comlan Amangnon
    13/04/2022 12:22

    Tout le monde doit pouvoir donner une seconde chance à son couple pour ne jamais rien regretter je peux vous aider à récupérer votre conjoint(e) avec mes travaux occultes, éradiquer les turbulences au sein du couple et a retrouver une vie harmonieuse. Me contacter par mail: [email protected] tel/whatsApp: +229 54 81 70 45 NB: Je vous donne la preuve que mon travail marche avant tout engagement.

  • Comlan Amangnon
    13/04/2022 12:22

    Tout le monde doit pouvoir donner une seconde chance à son couple pour ne jamais rien regretter je peux vous aider à récupérer votre conjoint(e) avec mes travaux occultes, éradiquer les turbulences au sein du couple et a retrouver une vie harmonieuse. Me contacter par mail: [email protected] tel/whatsApp: +229 54 81 70 45 NB: Je vous donne la preuve que mon travail marche avant tout engagement.

  • Adele W.
    10/04/2022 19:32

    Arrêtez les feus pour protéger la vigne svp, c'est contre productif. Ça pollue énormément le feu de bois, bien plus que le trafic routier donc ça accentue le dereglement climatique. La solution de la tour à vent et d'asperger avec de l'eau me semble bien plus efficace, pérenne et respectueuse de l'environnement. Courage et diversifiez vous sièges de revenus pour éviter de telles catastrophes économiques. La permaculture c'est l'avenir.

  • Arnaud T.
    08/04/2022 18:44

    Geler les cultures pour les protéger du grand froid, on en apprend tous les jours. Et c'est si simple à faire

  • Annie T.
    08/04/2022 16:56

    Courage!!!

  • Palmer A.
    08/04/2022 15:54

    On pense à vous

  • Pascal B.
    08/04/2022 08:46

    Changement climatique,tout le reste c’est du bla bla ….

  • Merki Y.
    08/04/2022 07:18

    ma mère allait tailler la vigne sous la neige par -10de novembre à avril alors stop

  • Merki Y.
    08/04/2022 07:17

    mais c'est nos assurance à tous qui va vous indemniser.... je suis fille de viticulteur en Bourgogne et j'ai honte de l'état des terres après le passage des engrais et des pesticides et des labourages ......arrêtez de faire de la mono culture déjà et faites vous même vos greffons

  • Kiki P.
    07/04/2022 12:26

    La monoculture a ses limites

  • Kevin G.
    06/04/2022 07:00

    Je comprend pas un truc, toute les année c'est pareil alors du coup pourquoi ils ne se prépare pas a l'avance? On a l'impression qu'ils face ça toujours au dernier moment.

  • Luc R.
    06/04/2022 05:40

    La guerre en Ukraine est plus importante aprioris cette année....

  • Jean-Baptiste B.
    06/04/2022 05:31

    Courage Adrien! Et à tous les autres!!

  • Don M.
    06/04/2022 05:22

    Sacré réchauffement climatique inversé 😂

  • Diip S.
    06/04/2022 01:20

    Un avril froid planétaire

  • Thomas T.
    06/04/2022 01:17

    Comme chaque année ... mais au lieu de réfléchir, on continue, on ce plaind , on plante des vignes.... cher agriculteurs, ça va être de pire en pire ! Faites des choix, prenez des décisions ...

  • Jeannine S.
    05/04/2022 16:25

    Vous avez besoin de bcp de courage

  • العندليب ا.
    05/04/2022 16:17

    الله

  • Thierry M.
    05/04/2022 15:19

    Froid historique de quoi !!!!! Météo enregistrée depuis moins d’un siècle et la terre a quelques millions d’années !!!! Les anciens disaient : en avril ne te découvre pas d’un fil ! Visiblement ils avaient l’habitude du froid en avril !!!!!! Tout ça pour ponctionner encore les citoyens pour donner à l’Europe pour qu’elle en donne quelques miettes aux agriculteurs et encore augmenter les prix ! Si le journalisme pouvait arrêter de mentir et faire des enquêtes !!!!

  • Fred F.
    05/04/2022 13:22

    Ya les assurances et après baisser un peu le prix du vin

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.