retour

Guadeloupe : 90 % des établissements scolaires sont bloqués

Les professeurs manifestent contre la réforme des retraites et l'invisibilisation médiatique et politique de l'île par rapport à la métropole.

Guadeloupe : le blocus des écoles continue

Dans le département, 90 % des écoles n’ouvriront pas leurs portes dans les jours à venir. La conséquence de la future réforme des retraites, contre laquelle les professeurs manifestent.

« Les établissements sont complètement bloqués, l’éducation est complètement bloquée en Guadeloupe. Ça a vraiment commencé fortement le 10 janvier », affirme Laïdi Ben Haddou, professeur de mathématiques et membre du syndicat SNES Guadeloupe. Dans ce département français, la plupart des enfants ne vont plus à l’école. Les établissements scolaires, écoles, collèges et lycées sont bloqués par les professeurs, en grève contre la réforme des retraites.

Entre 90 et 97 % d’établissements fermés

« Toutes les semaines, entre 90 et 97 % d’établissements sont fermés. On n’a jamais vu ça depuis des années. C’est fait à contre-coeur, parce qu’on veut retourner dans nos classes, on veut retrouver nos élèves. C’est quand même plus confortable que d’être dans un conflit long ! Mais notre détermination reste intacte. En France, c’est entre 300 et 900 euros qu’on pourrait perdre tous les mois sur nos pensions. Ici, au vu du coût de la vie, ce serait une énorme catastrophe. Si j’achète un pack d’eau, par exemple, ça vaut 4 euros. En France, le même pack d’eau coûte 1 euro », développe Laïdi Ben Haddou.

Le syndicaliste poursuit. « On sait pertinemment que si la Guadeloupe perd ses retraités, si les retraités n’ont plus d’argent à investir ici, ça va entraîner encore plus de chômage. On est à plus de 30 % de chômage pour l’ensemble de la population, 60 % des moins de 25 ans. » En Guadeloupe, les professeurs dénoncent également la suppression de 72 postes dans l’éducation nationale et la mise en place du nouveau bac, dont aucune épreuve n’a encore pu avoir lieu.

« Une espèce de mur médiatique et politique »

Mais les blocages sont également la conséquence d’un sentiment d’invisibilité par rapport à la métropole, comme l’explique Laïdi Ben Haddou. « Il y a une espèce de mur médiatique et politique, et ça nous a fortement énervés et incité à continuer. Il y a une espèce d’invisibilisation des luttes en Guadeloupe. À l’époque du LKP, il avait fallu 20 jours pour que le gouvernement réagisse et que les médias se posent la question de ce qu’il se passait en Guadeloupe. Là, on est à 50 jours et il ne se passe absolument rien. »

44 suppressions de postes en 2018. 86 en 2019. Une prévision de 72 postes en 2020. Pour les professeurs grévistes, c’est trop. Pour le ministre de l’Éducation nationale, c’est la conséquence de la baisse de 19 % du nombre d’élèves dans les écoles de Guadeloupe. Les professeurs demandent par ailleurs que davantage d’élèves soient placés en éducation prioritaire renforcée. Le taux d’élèves en éducation prioritaire renforcée en Guadeloupe est de 4,5 %, contre 7 % en métropole… À titre de comparaison, en Guyane, ce taux est de 94,5 %.

06/02/2020 19:46
  • 224.8K
  • 87
Brut - Le livre

67 commentaires

  • Pierrette L.
    19/07/2020 05:13

    Et dire que sur le continent Français. Rien ne se passe. Heureusement que nous avons nos îles. Merci à vous tous. Je regrette d'être âgée et ne pas pouvoir faire les manifs, je marche mal et pas longtemps.

  • Pier L.
    04/03/2020 10:31

    Et la révolution ça peut encore se produire

  • Celia D.
    16/02/2020 00:43

    Peuple de France et de métropole il faut regroupé toute les retraites il faut que tou le monde parte au même âge à la retraite les fonctionnaires sont payer a crédit depuis septembre tou les ans depuis très longtemps. les politique aussi sont trop payer pour ce qu'il font a tou les niveaux ces une honte vous avez renversé votre roi ces la même chose que vous avez au pouvoir depuis quelque année

  • Océ A.
    15/02/2020 07:13

    et toi comment ça se passe ?

  • Camille C.
    13/02/2020 21:57

    Bravo à vous !

  • Olivier D.
    10/02/2020 22:36

    Il faut qu'il m'explique qu'en métropole et non en France , dans quelle distribution il a trouvé un pack de 6 bouteilles d'eau minérale à 1 euros car ça m'intéresse. Si la Guadeloupe veut son indépendance, il n'y a pas de problème, on la lui donne....

  • Arthur P.
    10/02/2020 12:06

    En même temps aux Antilles la retraite commence a la naissance 🙄🙄

  • Mathilde B.
    10/02/2020 06:32

    Se gouvernement n à rien à foutre de la france et la métropole se qui ils veulent mettre les pauvres dans leurs tombes et rester entre riches ils n ont aucune pitié pas de sans moral se gouvernement ne pense cas dépouillé le peu de richesse qui reste des malades 🤮 mental la dictature comme autant de la guerre des tares qui nous en merdes avec eux ils foutent leurs gueto partout

  • Jacqueline B.
    10/02/2020 06:19

    Il y a des départements français de métropole dont on ne parle pas ! La Lozère, vous en entendez parler !

  • Nina F.
    10/02/2020 03:33

    Quand on est jeune Est. Ce qu'on doit manifester ,et penser à la retraite,ou profiter de la vie? Étudier ? Travailler ? Pour se faire une belle vie, et la retraite y penser plus tard !!!!!!!!!

  • Arnaud G.
    09/02/2020 23:33

    Noémie

  • Haaà C.
    09/02/2020 20:46

    La majorité du peuple ne veut pas de cette réforme de retraite à point. Mais le Macron ne veut pas l’entendre.

  • Tetsuo O.
    09/02/2020 17:53

    Eh ben j'avais jamais vu autant de blancs aux Antilles que dans ce reportage, ça a changé depuis que je suis parti 😂🤣

  • Nelly K.
    09/02/2020 12:34

    Et en métropole pourquoi c'est encore ouvert

  • Val L.
    09/02/2020 10:23

    Du fric, faut le comprendre, il y en a à gogo. Réfléchissez. Il nous est juste volé par la finance (dividende pour les actionnaires). Nous créons la richesse, ils nous la volent. Ils se gavent car nous n'avons aucun contrôle ni moyen de pression sur eux. Ils piochent dans nos impôts, dans nos caisses sociales (toutes confondues), nos salaires (en ne nous augmentant pas pour grossir leur profit et les placer sur les marché financier) et le rackette automobile (bornes de stationnement, radars, taxe auto-routière). CA SUFFIT ! REPRENONS LA MAIN, sur nos vies et sur la finance qui l'améliorera. Nationalisation de la monnaie et des banques. APRES LA REVOLUTION ! La société sera comme nous la construirons. PEUPLE DEBOUT OU LA MORT AU BOUT ! Mort sociale (un travailleur sans droit est un esclave "dont la retraite, ce qui nous fera travailler jusqu'à la mort" - sans service public, on est privé de tout), écologique (quand la terre sera un désert, on sera tous morts) et démocratique (nous sommes en dictature). Si nous ne faisons pas la révolution contre le capitalisme. On a tout à perdre, jusqu'à notre existence (dans le sens de vie digne et heureuse) et notre vie. PEUPLE DEBOUT OU LA MORT AU BOUT ! LE SAVOIR EST L'ARME DU PEUPLE ! Mieux informé il se défend mieux.

  • Val L.
    09/02/2020 10:23

    Du fric, faut le comprendre, il y en a à gogo. Réfléchissez. Il nous est juste volé par la finance (dividende pour les actionnaires). Nous créons la richesse, ils nous la volent. Ils se gavent car nous n'avons aucun contrôle ni moyen de pression sur eux. Ils piochent dans nos impôts, dans nos caisses sociales (toutes confondues), nos salaires (en ne nous augmentant pas pour grossir leur profit et les placer sur les marché financier) et le rackette automobile (bornes de stationnement, radars, taxe auto-routière). CA SUFFIT ! REPRENONS LA MAIN, sur nos vies et sur la finance qui l'améliorera. Nationalisation de la monnaie et des banques. APRES LA REVOLUTION ! La société sera comme nous la construirons. PEUPLE DEBOUT OU LA MORT AU BOUT ! Mort sociale (un travailleur sans droit est un esclave "dont la retraite, ce qui nous fera travailler jusqu'à la mort" - sans service public, on est privé de tout), écologique (quand la terre sera un désert, on sera tous morts) et démocratique (nous sommes en dictature). Si nous ne faisons pas la révolution contre le capitalisme. On a tout à perdre, jusqu'à notre existence (dans le sens de vie digne et heureuse) et notre vie. PEUPLE DEBOUT OU LA MORT AU BOUT ! LE SAVOIR EST L'ARME DU PEUPLE ! Mieux informé il se défend mieux.

  • Val L.
    09/02/2020 10:21

    Le CNR (Conseil National de la Résistance) : ils l'ont fait sous un régime nazi. Ils l'ont mis en place dans un pays ruiné par la guerre. Pourquoi pas nous ? Profitons des municipales pour faire des alternatives locales et collectives et votons pour la liste des citoyens qui nous ressemblent et qui voudront les mettre en place. PEUPLE DEBOUT ET LA LIBERTE AU BOUT ! https://www.youtube.com/watch?v=VjQR3Ef0VOM

  • Val L.
    09/02/2020 10:20

    Rien n'arrête la REVOLUTION quand son heure est venue. RESISTANCE JUSQU'A LA VICTOIRE !

  • Val L.
    09/02/2020 10:19

    BRAVO A VOUS !

  • Val L.
    09/02/2020 10:19

    Tant que peuple n'écrira pas les lois, il n'y aura pas de loi mais que des obligations autoritaires contre lui. LA REVOLUTION OU LA DICTATURE ! LA RESISTANCE OU LA MORT ! PEUPLE DEBOUT ET LA LIBERTE AU BOUT !

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.