retour

Hugo Gaspard milite pour l'allongement de la durée du congé paternité

"C’est en modifiant la vision qu’ont les gens de la paternité et notamment les chefs d’entreprise, qu’on va résoudre les inégalités." Allonger la durée du congé paternité, c’est le combat de Hugo Gaspard, fondateur de Daronmagazine.

Allonger la durée du congé paternité, le combat d'Hugo Gaspard

Allonger la durée du congé paternité, c’est le combat d'Hugo Gaspard, fondateur du magazine « Daron ».

En France, les congés pour les pères se divisent en deux : trois jours de naissance et 11 jours de congé non obligatoires. Une situation absurde pour Hugo Gaspard, fondateur du magazine Daron.

« Il y a énormément de choses à maîtriser »

C'est compliqué pour un papa, de justifier le fait de s'arrêter pour s'occuper de ses enfants. Avec les nouvelles générations de pères qui arrivent, on a des profils complètement différents, plus complexes et puis effectivement, une envie de parentalité plus forte. Une envie de s'impliquer.

Pendant ces 11 jours-là, on n'a pas le temps, forcément, de prendre une part active dans l'arrivée du bébé, surtout quand c'est le premier. Il y a énormément de choses à maîtriser. Il faut aussi pouvoir, à un moment, apprendre les bons gestes, apprendre à anticiper les besoins du nourrisson, des choses qui ne sont pas innées. Un doublement de ces 11 jours permettrait de passer à 22 jours calendaires et au père de prendre une part plus active à la fois dans sa manière d'appréhender sa nouvelle paternité et dans la vie du foyer.

« Il y a très peu de pères qui prennent un congé parental »

Je suis intimement convaincu que c'est en modifiant la vision qu'ont les gens de la paternité - notamment pour les chefs d’entreprise - qu’on va résoudre les inégalités. Aujourd'hui, il n'y a aucune raison de se dire que parce qu'on est maman, on doit mettre fin à sa carrière ou envisager sa carrière d'une manière différente et que quand on est papa, c'est pas le cas. Les pères peuvent aussi prendre un congé parental d'une durée maximum de trois ans.

Aujourd'hui, il y a très peu de pères qui prennent ce congé parental pour plusieurs raisons. La raison principale, c'est que le dispositif mis en place n'est pas du tout incitatif, donc il y a une indemnité très, très faible. Dans la majeure partie des cas, c'est effectivement la femme qui va faire ce choix de sacrifier une partie de son salaire, parce que les disparités salariales dans l'entreprise sont telles qu’aujourd'hui, le dispositif n'incite pas les pères à faire ce choix.

Malgré tout ce qu'on peut faire de manière personnelle, à l'intérieur de sa famille ou de son couple, le poids des conservatismes et des stéréotypes est encore vraiment très prégnant dans la société française. Il faut beaucoup lutter pour faire changer les choses. Il y a encore énormément de choses qui sont très ancrées dans le patriarcat. Aujourd’hui, trouver sa place en tant que père ce n'est pas si facile que ça. Donc il faut que le politique apporte une réponse, et surtout que les mentalités évoluent.

15/02/2018 00:00
  • 156.4K
  • 142
Brut - Le livre

83 commentaires

  • Chloé B.
    16/09/2018 20:50

    Il faudrait aussi qu'il soit rémunéré (comme le congé maternité) ! C'est un gros frein à l'heure actuelle.

  • Florence B.
    16/09/2018 01:43

    N'en déplaise à certaines (j'en ai entendu !) Les papas sont autant capables que les mamans de s'occuper des enfants ! Il ne s'en souvient pas 18 ans après, mais il n'y a pas une nuit où le père de nos enfants ne s'est pas levé avec moi (et heureusement, pcq deux bébés c'était 1h30 en journée... Sans doute un peu moins la nuit mais qd même...)

  • Marine L.
    15/09/2018 10:20

    !!!

  • Anne F.
    15/09/2018 09:59

    😘

  • Lucie F.
    15/09/2018 02:24

    ahaha tu vois

  • Fabien F.
    14/09/2018 06:54

    Moi je me le suis fait mon congé paternité. Rupture conventionnelle et 9 mois de chomage.

  • Cyril F.
    14/09/2018 04:39

    J’ai pris un congé parental de deux mois pour mon premier rémunération pendant cette périodes 280 € !!!!!! A oui c’est sûr je n’ai pas pris plus, une honte même pas la valeur du rsa. Je travaille depuis que j’ai 16 ans j’en ai 30 maintenant. Il faut que les choses change c’est certain mais je suis septique....

  • Nora Y.
    14/09/2018 01:51

    Kamal Znidar

  • Karaoğlan F.
    13/09/2018 23:54

    Daron magazine? Mdrr

  • Jennifer L.
    13/09/2018 23:24

    Enfin !! Ça fait plaisir de voir ça !

  • Nathalie L.
    13/09/2018 20:00

    Il faudrait permettre aux mères qui ont subi l'épuisement de l'accouchement de s'arrêter sans restriction de salaire les 6 premiers mois puis au père de prendre le relais. d'expérience , je peux affirmer que les enfants ont besoin de la disponibilité d'au moins un parent-mais pas toujours le même et à des doses de moins en moins importantes- les 4 premières années de sa vie, tout en allant à la crèche, à 'école mais de façpn modérée car sinon on court entre autres le risque à les dégoûter de la vie collective inhérente à l'école .

  • Bruno G.
    13/09/2018 19:37

    il faut que le père puisse vraiment jouer son rôle , c'est important de créer plus de liens entre le père et l'enfant

  • Eleana C.
    13/09/2018 18:46

    enjoy

  • Alyn J.
    13/09/2018 15:53

    je viens d'apprendre que le papa peut prendre un congé parental de max 3 ans !

  • Tamara V.
    13/09/2018 15:39

    Mes frères et moi avons eu la chance que notre père prenne 2 congés parentaux, l'un de quelques mois pour l'arrivée du 2ème et l'autre de plus de 2ans pour l'arrivée du 4ème de la fratrie. Nous en avons tous profité, mais il est vrai que le regard porté la dessus n'est pas tendre en France. Un congés parental partagé à égalité entre le père et la mère me semble être une bonne solution. Encore faut-il que les mentalités changent...

  • Lily B.
    13/09/2018 15:15

    très intéressant 💪💪

  • Vedrines N.
    13/09/2018 12:53

    Parfait... bravo Hugo Actuellement au niveau de l indemnité il vaut mieux être au chômage plutôt qu en congé parental. L Etat gagne de l argent avec une diminution progressive du congé parental. L aligner sur l indemnité chomage avec un seuil minimum serait pertinent. Le respect de l enfant et de la mere qui souhaite allaiter (recommandation de l OMS: 6 mois) est absent. Meme s il y a un delta entre F-H sur la pratique du congé parental, il vaut mieux qu il y aie un rapport 30-60 plutot que 0-30, car les meres peuvent etre perçues par les employeurs comme les seules potentiellement absente... actuellement on entretient la discrimination des mères ou potentielles mères par un risque d absence pour l employeur. Si l absence peut venir d un pere ou d une mère, la discrimination sera moindre car elle touchera les 2 sexes. Il conviendrait de proposer des aides aux employeurs pour qu ils ne perçoivent pas l absence comme un surcout (trouver un remplaçant, le former, surcout du Cdd...). Ensuite on devient pere par le contact avec l enfant : il y a une influence hormonale et des modifications du cerveau... qui permettront une plus grande implication future des pères. Enfin la coparentalité est bénéfique a l enfant: 14% d amélioration psychologique d après une étude sur 15000 familles qui comparait l influence d un investissement paternel (Opondo 2016). Osons l égalité parentale.

  • Pauline L.
    13/09/2018 12:30

    Merci d'essayer de faire changer les choses pour nos supers papa ( )

  • Maya R.
    13/09/2018 12:18

    Certains groupes, comme Expedia, œuvrent en ce sens en octroyant à tous les hommes du groupe 3 mois de congés paternité payés ...

  • Nadine L.
    13/09/2018 11:08

    Le congé maternité des femmes doit également être augmenté ... Il est beaucoup trop court après un accouchement qui peut être difficile, un allaitement, etc ... Quant au congé parental, il peut également être donné aux femmes qui ne travaillent pas ou plus ... Il suffit d'avoir cotisé 8 trimestres avant une certaine date ... Beaucoup de femmes sans activité depuis au moins 2 ans ont droit au complément d'activité après une naissance ; mais les statistiques chômage ont la part belle puisqu'elles diminuent quand ces femmes entrent dans la catégorie "mère au foyer" alors qu'elles étaient dans celles de "chômage" ...

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.