Il y a 45 ans : la première marche des fiertés en France

La première Marche des fiertés en France, c'était il y a 45 ans, le 25 juin 1977. Retour sur les premières années de lutte du mouvement LGBTQ+. #tbt

“La gay pride, c’est aussi être fier de lutter contre le SIDA”

“Si, ensemble, on ne s'organise pas pour parler fort, exiger un certain nombre de choses et s'imposer, il ne se passera rien”. En France, la première marche des fiertés s’est déroulée le 25 juin 1977 et tire ses origines de deux mouvements : le MLF (Mouvement de libération des femmes) ainsi que le GHL (Groupe de libération homosexuelle). Dans les années 70, l’homosexualité est encore reconnue comme un “trouble mental” par l’OMS, l’organise mondiale de la santé. Les partisans LGBTQ+ vont ainsi se réunir afin de demander davantage de reconnaissance. La Gay Pride, ça vient d'où ?

“Nous voulons que le gouvernement demande dès maintenant la création d'une commission mixte paritaire, afin que la loi anti-homosexuels, qui est un dernier vestige de l'oppression nazie, soit enfin supprimée”, explique Hervé Liffran, membre du Comité d'urgence anti-répression homosexuelle. À l’occasion de la Marche des fiertés qui se déroule annuellement en France, les personnes LGBTQ+ demandent à “mieux se faire comprendre” et "mieux se faire admettre”. “C'était bien le but de cette manifestation: mieux se faire comprendre, mieux se faire admettre. C'est un moment où, justement, on peut voir les homosexuels de l'intolérance et du racisme dans la rue, on peut s'apercevoir que ce n'est pas forcément l'idée qu'on se fait”, confie Hervé. La lutte pour les droits des LGBT en 7 dates

avatar
Brut.