retour

L'histoire de Lisa Montgomery, dont l'administration Trump a annoncé l'exécution

L'administration Trump a annoncé l'exécution de Lisa Montgomery, qui deviendrait la première femme exécutée par le gouvernement fédéral depuis 1953. Pour Brut, sa sœur Diane raconte son histoire.

Lisa Montgomery, la seule femme dans le couloir de la mort

Condamnée pour le meurtre d’une femme enceinte, Lisa Montgomery devrait être la première femme à être exécutée par le gouvernement fédéral américain depuis 70 ans.

L’exécution de Lisa Montgomery est prévue pour le 12 janvier 2021. Il s’agit de la seule femme dans le couloir de la mort condamnée par jugement fédéral aux États-Unis. Sa sentence à été prononcée en 2007.

Aujourd’hui, ses avocats et sa sœur demandent la grâce. Le motif : Lisa Montgomery souffre d'une grave maladie mentale due à des violences sexuelles et physiques répétées tout au long de sa vie.

De lourds traumatismes

« Quand les maltraitances ont commencé, je suis intervenue pour les subir à sa place. Et l'État du Kansas a fini par me retirer de la famille quand j’avais environ 8 ans. Mais Lisa n'a jamais eu cela, alors quand je suis partie, c'est elle qui a subi les violences », raconte Diane Mattingly, la sœur de Lisa Montgomery.

La condamnée aurait aussi été victime de trafic sexuel de la part de sa mère et victime de nombreux viols commis par son beau-père. « Il avait construit une pièce spéciale sur le côté de leur caravane afin que lui et ses amis puissent entrer et la violer sans que personne d'autre ne s'en aperçoive », rapporte Sandra Babcock, directrice du Cornell Center sur la peine de mort.

Lisa Montgomery souffre de nombreux traumatismes et suit aujourd’hui un lourd traitement : elle prend des médicaments psychotropes. « Il n'y a personne d'autre dans le couloir de la mort qui présente de tels antécédents de traumatisme », affirme Sandra Babcock.

« Elle a littéralement craqué »

En décembre 2004, Lisa Montgomery a étranglé Bobbie Jo Stinnett, alors enceinte de huit mois, et a arraché le bébé qu'elle portait de son ventre. L'enfant a ensuite été retrouvée saine et sauve par les autorités.

« Je suis de tout cœur avec la famille. Je sais qu'ils souffraient à l’époque et encore aujourd'hui. Il y a deux familles qui ont été détruites par cette situation et leur famille a été définitivement détruite par cette situation. Je comprends tout à fait », ajoute la directrice du Cornell Center sur la peine de mort.

Elle poursuit : « Mais le fait est qu'elle souffre d'une maladie mentale, et vous ajoutez les sévices sexuels, les violences psychologiques, les viols collectifs qui ont continué encore et encore, les violences physiques… Elle a littéralement craqué. »

Le retour des exécutions fédérales

En juillet 2020, l’administration Trump a repris les exécutions fédérales, après une parenthèse de 17 ans. Avant cela, trois personnes avaient été exécutées par le gouvernement fédéral au cours des 50 dernières années.

Entre juillet et novembre 2020, huit personnes ont été exécutées par le ministère américain de la Justice. Cinq autres sont condamnées à mourir avant que Joe Biden ne prenne ses fonctions, dont Lisa Montgomery. Ce que la sœur de Lisa Montgomery et ses avocats demandent aujourd’hui, c’est qu’elle soit laissée en prison le reste de sa vie.

14/12/2020 19:27mise à jour : 14/12/2020 20:03
  • 1.6M
  • 1.8K

602 commentaires

  • Coralie C.
    16/01/2021 18:22

    Elle n’aurait pas dû mourir mais aurait dû être soignée

  • Stephan L.
    16/01/2021 18:15

    Rien ne peut expliquer ce quelle a fait! Innexcusable!

  • Renata O.
    14/01/2021 05:52

    Why should it be worse to state-murder a woman than a man? So many men were murdered on DR (Federal) who did not even kill anybody - where was your protest there?

  • Ivy B.
    05/01/2021 23:53

    This woman stood by and did nothing, said nothing when her mother was granted custody of her nephew in 2004. She didn’t fight for her innocent nephew but now she wants to fight for her guilty sister 🤦‍♀️

  • Carlos C.
    29/12/2020 10:31

    Après avoir lu l'histoire de cette femme et les raisons pour lesquelles elle a commis ce crime, je ne pense pas que l'exécuter soit la plus bonne chose à faire, je ne justifie pas du tout ce qu'elle a fait mais ce dont cette pauvre femme a besoin c'est d'aide psychologique et malheureusement il est trop tard. S'il y a quelqu'un coupable de toute cette situation ce sont les agresseurs de cette femme.

  • Kathleen C.
    28/12/2020 20:40

    Elle doit être exécutée et c'est parfait comme ça!

  • Téophile B.
    28/12/2020 06:20

    L'administration de l'état n'a pas fait son travail. Si l'administration américaine l'avait placée en détention psychiatrique à temps, il n'y aurait jamais eu un tel acte. On ne laisse pas des personnes malades dans la nature alors que le risque de crime est énorme. Il n'y aurait pas du avoir de meurtre si l'administration de santé avait fait son travail. Moi qui suis pourtant favorable à un système judiciaire et carcéral ultra strict, je dis que si les états unis exécutent cette femme, cela symboliser au l'échec du système judiciaire et de santé américain.

  • Sami B.
    26/12/2020 19:37

    Voici la fameuse vidéo brute...

  • Noblesse M.
    24/12/2020 16:36

    , , , , , venez voir

  • Mëlicoëur D.
    24/12/2020 16:12

    appel un peux tes amis, venez pointer votre nez ici. Lisez les commentaires

  • Mëlicoëur D.
    24/12/2020 15:56

    A un moment donné, il faut arrêter de faire genre non voilà elle a des troubles, elle a vécu x ou y problème etc. Mais attendez, cette femme a prémédité un meurtre, cette femme s'est fait passé pour une autre femme sur un forum, elle a trouvé sa cible et a planifié un mensonge pour ensuite tuer la pauvre femme en l'etranglant , cette femme a éventré quelqu'un Dieu des anges ! Elle a coupé un ventre puis sortir le bébé mama mia! En plus elle a elle même reconnue qu'elle était coupable. L'état a rejeté ce qu'a présenté son avocat concernant son problème, je ne penses pas que l'état était bête de pouvoir rejeter cela. C'est qu'il y a eu des examens approfondies qui ont prouvé que cette femme savait ce qu'elle faisait. Mettez vous à la place de cette pauvre femme qui a perdue sa vie, de ce mari qui a perdu sa Femme, de cet enfant qui a été arraché de sa mère pour ne plus jamais bénéficier de l'affection maternelle. Regardez comment elle a chamboulé des vies. Si c'était un membre de votre famille, auriez-vous eu de la compassion puisque cette dame a un problème psychologique ? Si c'était votre femme, ou alors si vous étiez à la place de cet enfant? Que diriez-vous ? C'est bien quand certaines situations ne nous arrives pas et qu'on peux bien jouer au donneur de leçon ou se faire passer pour des scientifiques en essayant de comprendre exactement pourquoi cette dernière a fait ça. Aux USA quand il s'agit d'un blanc qui doit être arrêté, il a toujours un problème de psychologie etc mais quand c'est un noir c'est voilà il l'a fait. Donc je ne penses pas que l'état tout en connaissant les problèmes de cette femme, allait lui laisser dans son propre sort. Et n'oubliez pas que cette femme était aussi mariée en fin . Elle a menti à son mari que c'est leur enfant. Je n'ai vu en aucune place ou son mari a pris sa défense en justifiant son acte et épingler certains comportements bizarre de sa femme. Il y a des personnes parmis nous qui ont vécu des choses plus graves qu'elle. Lisez son histoire sur wikipédia, brut n'a absolument rien dit, il n'a fait que donné du tord à Trump très sagement. Mais laissez-le tranquille, il n'était pas le juge en 2004, ni président. Cette sentence a été voté depuis très longtemps.

  • Drissia C.
    21/12/2020 20:30

    c'est plus triste que l'autre histoire de Quotidien :/

  • Etienne C.
    21/12/2020 04:51

    Espere que Trump pas relu

  • Sama A.
    21/12/2020 00:21

    C terrible comme situation j'en ai des frissons

  • Laurent G.
    20/12/2020 16:37

    Cela n excuse en rien le double meurtre d une femme et son enfant

  • Del C.
    20/12/2020 14:21

    C est bizarre que l être humain ait tant peur de la mort. Je préférerais mourir plutôt que d être emprisonnée toute ma vie sans l espoir d en sortir un jour. La mort serait pour moi une sorte de libération je pense

  • Berger C.
    20/12/2020 13:26

    Cette femme a deut faire cet acte car pour elle l enfantement et la maternité représentait l enfer , elle devait faire un transfert et ce jour là est sortit du context de neutralité , elle pensait que la maman deviendrait le monstre que sa mère était et voulait protéger l enfant mais biensur sans mesure reelle de la situation sans education sans recul cette jeune femme a été conditionné a devenir un monstre sans meme le savoir , car ils lui ont retiré toute estime de soit de réflexion de psycologie elle ne sait pas ce que c est , elle sait juste qu un enfant est un objet sexuel , et que donner la vie est dans ce but , pour elle cette femme enceinte était sa maman et ce bébé elle meme , elle a voulu protéger le genre est symbolique retirer l uterus et l enfant qui dailleurs vie , sauf que là ce n etait pas normale sauf que là ce n etait pas humainement normal quelle n avait aucune notion de la normalité de l humanisme de l empathie c est grave ce qu elle a fait c est grave oui ... mais c est grave dans sa situation aussi ce qu on lui fait subir toute sa vie et encore en la tuant . Je pense qur là il n a pas prémeditation ni crime anticipé , ni calcul .comme certains crimes . Mais je comprend la famille de la victime au plus haut point cette histoire n aurait pas deut arriver cette femme auraut deut etre placé dans un centre psychiatrique depuis longtemps .

  • Mylene L.
    19/12/2020 21:09

    Dans ce cas précis, la question que je me pause est: Est-ce que la condamnée préfère une vie en prison avec tous les souvenirs tristes qui doivent sans cesse tourner dans sa tête ou mourir?? On n'entend ici aucunement les désirs de la personne même mais uniquement de deux autres femmes...

  • Vicky H.
    19/12/2020 21:01

    No mercy

  • Baya D.
    19/12/2020 19:43

    Trump est un fou! Et il ne manquera à personne lorsqu’il aura débarrassé le planché, il est minable dans sa défaite et perd le peu de crédibilité qu’il pouvait lui rester!

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.