La France expérimente le cannabis thérapeutique

Pendant ce temps-là, le cannabis thérapeutique va être expérimenté en France, alors qu'il est déjà légalisé dans 21 des 28 pays de l'Union européenne. En Seine-et-Marne, Eva "revit" depuis qu'elle calme ses douleurs liées à la sclérose en plaques avec du cannabis. Dans la Creuse, on se prépare à développer sa culture à des fins thérapeutiques.

“Comment tu oses cultiver de la drogue ?”

“Je prends soin de mon fils, Carlos, un adolescent de 18 ans qui souffre d’épilepsie pharmaco-résistante et de polyhandicap”. Le cannabis thérapeutique, c’est le moyen qu’a trouvé cette maman pour soulager les douleurs de son fils polyhandicapé.

“Si la nature me donne ce que le Ministère de la Santé me refuse, quel autre choix j’ai ? Si seulement tous les médicaments poussaient dans des pots. Vous imaginez !”, confie la jeune mère.

“Tout mon militantisme a commencé parce que je voulais accéder légalement à du cannabis”.

En 2019, le cannabis thérapeutique est expérimenté en France, alors qu'il est déjà légalisé dans 21 des 28 pays de l'Union européenne. En Seine-et-Marne, Eva "revit" depuis qu'elle calme ses douleurs liées à la sclérose en plaques avec du cannabis.

“Comme tout le monde, j’avais beaucoup de préjugés par rapport à tout ce qui touche aux drogues”

“Avoir un enfant épileptique au Mexique, c’est quelque chose de très grave. Car malheureusement, dans notre pays, il n’y a pas de médicaments disponibles”, explique Margarita.

“On a commencé à donner à Carlos, dès ses trois mois, de la benzodiazépine, du diazépam, du clonazépam du clobazam… Il y avait des notices longues comme le bras, qui disaient : ‘Ne pas donner aux enfants de moins de 16 ans.’”

A 12 ans, Carlos développe une accoutumance aux médicaments. “C’est ce qui nous a poussés à nous tourner vers l’huile de cannabis, car nous avions épuisé toutes les options pharmaceutiques disponibles au Mexique.”

“Le cannabis soulage les symptômes, les douleurs chroniques”

Grâce au cannabis thérapeutique, “les crises ont commencé à s’espacer et Carlos est devenu de plus en plus alerte”, témoigne Margarita. Pourtant, le fils et sa maman risquent au Mexique jusqu’à 15 ans d’emprisonnement à cause de cette consommation jugée illégale.

“Le cannabis ne soigne pas les maladies, il soulage les symptômes, les douleurs chroniques, par exemple chez les patients atteints de sclérose en plaques ou qui ont de l’épilepsie pharmaco-résistante”, explique Dre Mafer Arboleda, experte en cannabis.

Malgré le changement de loi au Mexique en 2017 et la publication d’un règlement en janvier 2021, on n’est pas passé de la théorie à la pratique et ce n’est toujours pas possible d’accéder à des traitements sûrs, explique le Dre Mafer Arboleda, spécialiste en cannabis thérapeutique.

En décembre 2021, Margarita Garfías a reçu le prix national des droits humains pour son engagement et sa lutte auprès des personnes atteintes de handicap.

Cannabis : 50 ans de politique de répression. Plus de 50% des Français sont pour une dépénalisation du cannabis selon une enquête IFOP. À droite comme à gauche, de nombreux députés défendent même sa légalisation.

avatar
Brut.