Mouloud Mansouri raconte son premier jour après la prison

Il a passé 10 ans en détention pour trafic de drogue. 14 ans après, il travaille à la réinsertion des détenus grâce à son association, à travers différents projets musicaux. Il a notamment produit l'album "Shtar Academy". Sa sortie de prison, voici comment Mouloud Mansouri l'a vécue.

“J'ai fait 10 ans de prison, et ça fait 15 ans que je bosse avec les détenus”


“On était le 30 mai 2008, il était 8h du matin et je sortais enfin par cette porte après 10 ans de prison.” Après sa détention pour trafic de drogue, Mouloud Mansouri sort de prison, avec plein d’envies en tête. “Tu sais, il y a une pression qui redescend quand tu sors. Et tu te sens léger. Et j'étais tout excité, en fait, parce que j'avais plein de choses à faire. Je ne me disais pas que j'allais rattraper le temps, mais qu'il fallait que j'aille vite. J'avais surtout perdu 10 ans de ma vie et du coup, je recommençais à zéro.”
Dans la prison de Fresnes, la Shtar Academy reçoit Fianso


Sa sortie à 33 ans


Ces premiers réveils hors de prison, Mouloud Mansouri s’en souvient. “Les premiers temps, tu vois, il n’y a personne qui est là pour t'ouvrir la porte le matin. Le matin, il n'y a pas de bruit quand tu es à la maison, tu es dans un grand lit, etc. Ouais, tout ce qui fait que tu n'es pas en prison. Le premier réveil, ouais, ça fait un peu… ça fait un peu bizarre, mais bizarre bien. Pas bizarre relou, tu vois”, explique-t-il.
Ancien braqueur, Khaled Miloudi raconte sa sortie de prison


“Je me suis fait choper avec des portables en prison parce qu'on n'avait pas le droit d'avoir un téléphone portable, mais c'est ce qui m'a permis de me tenir au courant de tout ce qu'il se passait à l'extérieur, l'évolution de la vie à l'extérieur, etc. Je n'ai pas été coupé de ce monde extérieur et c'est ce qui fait que, bah, quand je suis sorti, j'ai pu aller très, très vite, parce que je n'étais pas déphasé. Tu vois, je suis rentré, c'était l'époque du 3310 et quand je suis sorti, il y avait l'iPhone”, ajoute Mouloud Mansouri.
S'aimer quand l'un des deux est en prison


Le travail important avec les détenus


Aujourd’hui, il est producteur de musique, et travaille à la réinsertion des détenus, grâce à son association Fu-Jo. Il a notamment produit l’album Shtar Academy, avec la prison de Fresnes. Mais cette volonté de travailler dans l’enceinte pénitentiaire lui est venue de son expérience personnelle. “J'ai fait 10 ans de prison, mais ça fait presque 15 ans que je bosse en direction des détenus, tu vois.”
Ancien dealer, il est devenu pâtissier


“Si on fait rien pour les détenus, c'est-à-dire les activités, l'Éducation nationale qui rentre en prison, les concerts qu'on fait… Si on ne multiplie pas tout ça, bah, la prison, là, en fait, c'est que ça, c'est que des murs qui servent à empêcher les mecs de sortir, et ça sert à rien. Parce que, tu vois, quand tu es en détention, il faut que tu prépares le détenu à la sortie. On ne vient pas te sermonner quand tu es en prison, le juge, il est là, il te condamne… Ils font leur enquête, ils te condamnent, ils te mettent en prison et puis après, ‘hasta la vista’, tu vois. Et à toi de faire ton chemin et de réfléchir à ce que tu veux ou pas”, conclut le producteur de musique.
#prisontok : ils racontent leur expérience en prison


avatar
Brut.