retour

Les chiffres des violences conjugales

L'implacable réalité des violences conjugales, la voici.

Entre 2018 et 2019, le nombre de féminicides a augmenté de 21 %

C’est le sordide bilan de « L’Étude nationale sur les morts violentes au sein du couple », publiée le 17 août 2020 par le ministère de l’Intérieur.

L’année dernière, la police et la gendarmerie ont recensé 173 homicides conjugaux. 146 sont des féminicides. En d’autres termes, 84 % des victimes sont des femmes. On sait par ailleurs que 88 % des criminels sont des hommes. Des chiffres à retrouver dans L’Étude nationale sur les morts violentes au sein du couple, publiée le 17 août 2020 par le ministère de l’Intérieur.

Dans 41 % des cas, les victimes avaient déjà été victimes de violences

Par rapport à 2018, on constate une hausse de 21 % des féminicides comptabilisés par la police et la gendarmerie. Toujours selon le ministère de l’Intérieur, dans 41 % des cas, les femmes tuées avaient déjà été victimes de violences. 63 % d’entre elles avaient signalé ces violences aux forces de l’ordre.

76 % des homicides conjugaux ont eu lieu au domicile du couple, de la victime ou de l’auteur. 67 % des meurtres sont survenus au sein de couples mariés, pacsés ou en concubinage. Le rapport indique par ailleurs que 62 % des victimes ainsi que 65 % des criminels étaient sans emploi ou à la retraite.

En outre, 141 criminels étaient de nationalité française sur les 173 identifiés. 32 étaient donc de nationalité étrangère : 82 % des auteurs d’homicides conjugaux sont français. Enfin, on sait que 22 % des criminels avaient consommé de l’alcool au moment des faits. En 2019, on recensait 268 tentatives d’homicide conjugal. C’est 73 de plus qu’en 2018.

18/08/2020 14:59mise à jour : 18/08/2020 15:05
  • 598.4K
  • 450

205 commentaires

  • didier bas
    12/09/2020 11:32

    Désolé mais pouvez vous me dire de qui est la musique de fond ?

  • Taffy S.
    28/08/2020 08:35

    femmes victimes de féminicides et enfants victimes AUSSi...les deux sont liés......car en cas de séparations dûes à des viol conj les violents se vengent dans 100 % des cas sur les enf...MEURTRES ou VIOLENCES sur eux....sans parler des gardes qu'ils obtiennent grâces aux institutions SOCIO JUDICIAIRES leurs complices

  • Aerodeck D.
    22/08/2020 10:26

    Les femme qui n ont pas d enfant pk elle partent pas j ai jamais compris en fait?

  • Patricia F.
    22/08/2020 06:48

    Rien ai fait pour protéger les femmes ..comment peux faire une femme lorsqu il prend son enfant en otage ..vous savez il existe aussi aliénation parentale et la mépris totale de la justice .Je suis témoin et je veux bien raconter mon histoire .

  • Sylvie B.
    21/08/2020 19:40

    Défendre vous avec ce que vous avez sous la main courage et determiner

  • Galette Z.
    21/08/2020 08:58

    Ça me choque le chiffre sur la nationalité française ..... est ce pour calmer tout le monde ?? Est ce que si on calcul par origine c’est si grave ?? Tout porte à le croire en présentant les choses comme ça ........

  • Antoine B.
    21/08/2020 06:09

    Il n'y a aucune justification pour cette violence. Cependant, je serais heureux de voir les femmes toucher du doigt leur violence, non physique, envers les hommes. Cette dernière est insidieuse, ne se voit pas, mais peut-être extrême !

  • Enzafull S.
    20/08/2020 20:13

    Je crois qu'il faut former un collectif par département. Dès que nous ayons une fâcheuse info on rapplique direct à 50 intimider le monsieur (ou le méchant) lui mettre un coup de pression.

  • Djdom M.
    20/08/2020 17:24

    peut être juste arrêté de se mettre avec n'importe qui juste pour faire genre c'est la mode maintenant pourquoi a chaque fois elle retourne voir cette personne qui les frappes ????

  • Sandrine G.
    20/08/2020 15:28

    La réalité c est que l agresseur est direct remis en liberté pendant que sa victime est hospitalisée.... qu il a une amende et un avertissement.... que s'il recommence il a une formation pour lui dire que c est pas bien ... que s il recommence encore il aura du sursis et que s il recommence encore on va envisager une incarcération.... Il a largement le temps de tuer sa victime... Donc soit la victime en vient à se taire (sinon à chaque plainte l agresseur recommence plus fort) ou à se defendre (style mme sauvage)

  • Crista C.
    20/08/2020 12:41

    L' année 2020 va être pire 😭

  • Elsa C.
    20/08/2020 12:17

    La France fait rien contre ça... quand tu portes plaintes pour violence on te dit ok vous serez confronté tu dit si il le faut et au final rien n’ai fait... à si on appelé mon témoin pour lui dire madame votre fils a taper une femme c’est pas bien... mon témoin n’ai ni la mère ni en liens avec cet homme et c’est elle qu’on appelle... 🤬

  • Tartempion T.
    20/08/2020 12:08

    Tant que les hommes se comporteront pire que des animaux, ils doivent être enfermer et shooter. On shoote les personnes handicapées, vieillissantes,les enfants, les bébés, inoffensives alors il faut que ces hommes et femmes qui touchenet un cheveu de leurs conjoint enfants ou autre soient punis sévèrement. Qu'on ne touche pas aux miens tant que je suis vivante? Y en a marre!!!!

  • Clo B.
    20/08/2020 11:19

    La violence c est pas que des coups ou des bleus... eux ils peuvent s estomper. Il y a des mots et des comportements qui s encrent et font bcp plus de mal!!

  • Sylvie J.
    20/08/2020 06:19

    Oui la violence pour les femmes est plus forte que celle des hommes ne pas oublier aussi que les hommes sont battus et là on en parle pas beaucoup

  • Florence B.
    20/08/2020 05:57

    Et je ne vous dit même pas en 2020 ce que ça dû être avec le confinement

  • Amandine P.
    20/08/2020 01:37

    Le problème c’est pas juste l’encadrement.... c’est les sentiments.... on accepte beaucoup quand ont aimes ... et le réveil est dur! Le problème c’est des les premiers coups ont doit ce réveiller....

  • Victoire R.
    20/08/2020 01:31

    Violence verbale, les insultes , les injures , la bassesse

  • Moineau S.
    20/08/2020 01:28

    Parce que vous pensez que une fois partie, elle est tranquille. Vous savez ce que ces d’être traquer comme un animal un jour de chasse, qu’il épie le moindre de vos fait et geste, qu’il vous envoie l’es détail de vos journées. Qu’il rentre de force chez vous. Que la seul solution que l’ont vous donne c’est de tout quittez de tout abandonner pour allez vous ne savez même pas où que l’ont vous demande de couper contact avec votre famille amis. Alors que vous êtes la victime et que lui garde toute sa liberté. Vous ne pouvez pas vous permettre de juger quand vous ne connaissez pas le combat réel que c’est.

  • Lydia S.
    20/08/2020 00:24

    Combien d enfants disparaissent par jour en France?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.