retour

Les violences faites aux femmes pendant le confinement

Pendant ce temps-là, la période de confinement fait craindre aux associations qui viennent en aide aux victimes une recrudescence des violences conjugales et sexuelles.

Confinement : les associations craignent une recrudescence des violences faites aux femmes

« Ça va être difficile d’appeler à l’aide, de trouver une respiration en dehors de la maison, du conjoint », prévient Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes.

« On a peur d’une augmentation des violences conjugales. Parce que le contexte est assez préoccupant étant donné que les familles sont concentrées dans de petits espaces », alerte Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes.

« Dans les périodes avec beaucoup de stress, ça peut vite dégénérer »

Car la période de quarantaine est problématique à plusieurs égards. D’abord, il devient quasi impossible d’appeler à l’aide pour les femmes victimes de violences. « Leur conjoint est constamment sur leur dos », développe Anne-Cécile Mailfert. Ensuite, le confinement exacerbe les tensions. « On sait aussi que dans les périodes avec beaucoup de stress, dans de petits endroits, lorsqu’il y a des personnes violentes, des hommes violents en l'occurrence, ça peut vite dégénérer. » Autres victimes potentielles de cette situation extraordinaire : les enfants, qui sont, très souvent, victimes de violences comme leur mère.

Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, acquiesce. « Depuis près de 20 ans, je travaille sur la question de l’accompagnement des femmes. J’ai toujours constaté, comme beaucoup d’autres expertes et comme beaucoup d’autres féministes, que les violences conjugales survenaient majoritairement dans les périodes où il y avait un rapprochement de la famille physique, et du désœuvrement. » Sur les 10 dernières années en effet, on a constaté un pic de violences conjugales et de féminicides le dimanche, pendant les vacances scolaires, l’été et pendant les fêtes de Noël, poursuit la secrétaire d'État.

Depuis plusieurs jours, le 3919 ne fonctionne plus

Pourtant, depuis plusieurs jours, le numéro d'appel 3919 pour les femmes victimes de violences conjugales ne fonctionne plus. L’État et les associations affirment qu’ils sont en train de restructurer les services. « Dès le 23 mars, avec la Fédération Nationale Solidarité Femmes qui gère le numéro du 3919, nous avons lancé un plan de continuité pour faire en sorte que le numéro du 3919 perdure », assure Marlène Schiappa.

En attendant, il est possible d’envoyer des mails aux associations, ou d’utiliser des chats dédiés, comme le chat de l’association « En avant toutes ». « Vous pouvez discrètement envoyer des messages. Surtout, n’hésitez pas à appeler à l’aide. Il y a des personnes qui sont encore là et qui peuvent encore vous répondre », rappelle Anne-Cécile Mailfert. Par ailleurs, la plateforme ArretonslesViolences.gouv.fr fonctionne, affirme Marlène Schiappa. « Elle permet aux femmes victimes de violences sexistes et sexuelles, mais aussi aux témoins, de saisir la police. Derrière l’écran il y a des policières, des policiers, des gendarmes formés au traitement des violences sexistes et sexuelles qui peuvent écouter, accompagner mais aussi organiser des enquêtes et des interventions de la police.* »

En 2019, 149 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon

Enfin, il existe une autre solution : être mise en relation avec un voisin qui peut vous venir en aide. Anne-Cécile Mailfert développe : « Des applications comme App-Elles, sont très faciles à télécharger sur votre téléphone portable. Ça permet de prévenir des personnes de votre entourage de manière discrète. Vu le confinement, ça ne peut être que des voisins, mais des personnes de votre entourage peuvent aussi enregistrer ce qu’il se passe. Ce genre d’applications, et en attendant la réouverture des numéros, peut aussi permettre d’avoir de l’aide sans avoir à sauter le pas de la police immédiatement. » En 2019, 149 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon, indique le collectif source Féminicides par compagnon ou ex.

20/03/2020 18:07
  • 400.8k
  • 323

295 commentaires

  • Wood L.
    7 heures

    Pardon pouvez vous me dire combien d homme meurt de violence des femmes par ans Avec respect pour elles-mêmes

  • Wood L.
    7 heures

    Ils peuvent faire l AMOUR l affection la tendresse la beauté de la vie Faire et refaire l amour et renforce notre vies humaines

  • Marie C.
    8 heures

    C est surprenant que nous vivions une pandémie telle, qu on ne peut que s entraider entre nous tant que nous soyions en vie. Et je n arrive pas à comprendre qu une quelconque violence soit encore de mise. Au contraire, nous devons chérir chaque membre de la famille, et remercier l Univers que nous vivions encore. Tout un chacun devrait se remettre en question surtout que nous ne savions pas combien de temps allons nous vivre.

  • Simo I.
    17 heures

    Alors très bon support pour une honorable cause , en revanche savez vous que votre message n'atteint pas la majorité des femmes battues , j'ai moi même été bénévole dans les hôtels sociaux pour soutient par le billet d'une association et je peux vous dire qu'ils y'a une grande majorité de femme , beaucoup issue de migration ou ce qu'on appel le regroupement familiale qui ne parlent ni comprennent très bien le français , et c'est très difficile de les convaincre d'entammer les démarche contre leurs mari , parceque c'est elle voit en lui leurs seuls moyens de d'existence en France , ce qui serais vraiment bien qu'en plus de la journée d'intégration a l'ofii qu'on puissent ouvrir les yeux a ses femmes sur leurs droits a ce sujet , et je profites pour dire que j'étais affronte a des menaces a plusieurs reprises parcque j'ai agis en tant que témoin face a des violence conjugales , mais déçu que dans la plupart des cas où face a la police les femme ne portent pas plainte ou ni les faits , mais cela ne m empêche pas de faire mon devoir , petit je ne pouvais réagir quand je voyais ma mère subir , mais la je peux me défendre donc je continuerais à l'ouvrir face a des criminels .

  • Anne C.
    4 jours

    Les enfants aussi...

  • Christiane N.
    4 jours

    Vraiment ces féministes sont une honte...même en période d'épidémie, elles trouvent un moyen de se faire entendre... toujours dans le business d'opposition hommes et femmes...chères amies, il n'ya pas que des hommes violents dans la vie et des femmes douces et gentilles en face... La violence n'est pas que physique... La force n'est pas que masculine... Donc svp aidez plutôt les couples à se consolider pour la perpétuation de l'humanité...

  • Noureddine Z.
    5 jours

    Et pour les homme qui sont avec des femmes violentes ,il y a que la vigilance physique

  • Djapi H.
    5 jours

    Y a pas que des femmes battues

  • David P.
    5 jours

    Appelle la police ou gendarmerie porte plainte Ou quitte le domicile ou butte le mec. Marlene tu es trop bellleeeee 😍

  • Frédo R.
    5 jours

    C'est normal dans leur religions de frapper les femmes. C'est même écrit dans leurs manuels.....🤔 ☠

  • Jérémy B.
    5 jours

    Schappia c'est vraiment une politique . Dans la même interview elle peux dire que ça fait 20 ans qu'elle s'investit et elle n'est pas foutu de garder un numero de secours ouvert 👌. Il serait temps d'agir, je n'arrive pas à supporter cette dame qui a mes yeux est une menteuse, manipulatrice. Elle ce sent bien cher hanouna et sur les réseaux.. Déclarant ou prenant note pour au final ne rien faire dutout . Et même pas garder un numero d'urgence ouvert quand la situation est inquiétante.

  • Dani L.
    6 jours

    Que lindo! É muito amor! Bravo!

  • Alain E.
    6 jours

    3919 toujours rappeler ce numéro et 119 pour les enfants !MERCI pour vos actions !!!💜

  • David A.
    6 jours

    Jamais dans l'autre sens, petite histoire moi ça c'est fait sans violence, la justice et le reste se sont bien occupés de moi.

  • Chloé H.
    6 jours

    👍😢

  • Hassan A.
    6 jours

    Quand un.couple ne peuvent pas et ne serait ce que rester quekque jiurs ensemble ds une maison !a qoi.bon qu ils restent ensemble ?je comprends pas ? En fait pour certain leur activite comme travaille ou autre leur permmette de s evader un peu et se retrouve le soir juste histoire de se dire qu il ne sont pas seul alors que rien ne va ds leur couple !je pense que certain ont peur de rester seul mais comme on dit !vaut mieux etrd seul que mal accompage!et sans defendre la cause masculine !ds mon entourage !il y a aussi des violences conjugales des femmes envers les hommes !et oui !ca existe aussi mais l homme on parle moins ! En tout cas courage a toute et a tous pour ses cette periode un peu difficiles

  • Fredo J.
    6 jours

    Et pour nous les hommes ça peut être pareil !!! Pourquoi faire une fixation sur les hommes ?? Moi je l'ai vécu !! Désormais j'ai rencontré quelqu'un de bien depuis 3 ans et le confinement nous permet de partager pleins de choses agréables tout les 2 !!!

  • Michael I.
    7 jours

    lhomme est faible face à la ruse de la femme ça oui ! Elles sont trop manipulatrices et vicieuse et même parfois haineuse Alors les femmes jpense que c'est pareil.. c'est comme les femmes disent que les hommes sont tous des salopard mais nous nous savons bien aussi que le 3/4des femmes sont des salopes 2020 c pas la fin du monde mais c la guerre dans la tête des gens.. faut pas pointé du doigt en cas pour en faire une généralité ou alors pour nous vous êtes aussi toutes des sale putooooooooooo nimporte quoi.. !

  • Sophie B.
    7 jours

    Depuis le début du confinement je le dis et répète tous les jours.... il y en a une qui été tuée ce marin devant ses enfants aujourd'hui

  • Sylvie B.
    7 jours

    C'est confirmé, les violences conjugales ont augmenté 😠😠

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.