retour

Noémie Madar : les juifs face à l'antisémitisme

"J’étais face à un élève. Il me regarde. Et il me dit : "Hitler, il n’a pas fini son travail.""

Rencontre avec Noémie Madar, présidente de l’Union des étudiants juifs de France

Brut l’avait déjà interviewée en 2018. Malheureusement, en près de deux ans, elle constate peu de progrès en matière de lutte contre l’antisémitisme et le racisme.

Depuis juin 2019, Noémie Madar, 25 ans, est présidente de l’Union des étudiants juifs de France. Régulièrement, elle va dans les classes faire de la prévention contre l’antisémitisme. Brut l'a rencontrée.

« On doit combattre ensemble »

Il y a quelques semaines, j’étais à Bayonne pour une marche en hommage aux victimes de l’attentat terroriste qui a touché la mosquée de Bayonne. On était de tous bords : des juifs, des musulmans, des athées… des Français, quoi. On était là et on voulait dire « stop ». Ce n’est pas possible, aujourd’hui, qu’un musulman soit attaqué parce qu’il est musulman, un juif parce qu’il est juif ou un homosexuel parce qu’il est homosexuel.

Si j’ai une parole à porter, c’est celle-là : « On doit y aller ensemble, on doit combattre ensemble. » C’est cette France-là dans laquelle on croit.

J’ai commencé à vouloir m’engager en 2006, quand Ilan Halimi a été assassiné et torturé parce que juif, sur les simples préjugés que « les juifs sont riches et solidaires ». Ilan Halimi est juif, sa famille va être solidaire et donc ses meurtriers, ses geôliers, vont réussir à avoir une rançon. À ce moment-là, ce sont des préjugés qui ont tué, comme il y a quelques années, à Aubervilliers. Un jeune avait été tué parce que « les Asiatiques ont de l’argent ». En sortant de son magasin, forcément, il devait avoir avec lui une valise de billets ! Les préjugés tuent. Les préjugés font mal.

Bon, c’est pas grave d’avoir des préjugés, mais la peur et le danger, c’est quand on finit par vraiment y croire et quand on les met en oeuvre.

« Je ne dis pas que je suis juif »

Au moment des attentats de l’Hyper Cacher, dans les locaux de l’Union des étudiants juifs de France, il y a un policier qui nous a expliqué comment s’échapper, par quelle issue de secours, par quelle fenêtre on pouvait partir plus vite de nos bureaux. Finalement, dans les tête des étudiants juifs de France, aujourd’hui, c’est un peu ça. « À quel moment vais-je devoir m’échapper s’il se passe quelque chose ? »

Ça, en France, en 2020, c’est pas possible. N’importe quel Français, n’importe quel étudiant juif doit pouvoir voir son avenir en France. Mais pour l’instant, c’est compliqué. Je ne compte plus les témoignages d’étudiants qui me disent : « Je ne dis pas que je suis juif, ou si je fais shabbat le vendredi soir, ou si je vais à un événement de ma communauté le dimanche, parce que j’ai peur des retombées. » Ça, je pense que ça s’est ancré de plus en plus ces derniers mois.

« Hitler, il n’a pas fini son travail »

Sur les réseaux sociaux, c’est quotidien, dès que je publie un message, un tweet, ou que je dénonce un antisémite, c’est quasiment des vagues de messages haineux, antisémites qui s’abattent. Ça dit : « Tu dis ça parce que tu es juive, de toute façon vous faites la même chose aux Palestiniens, de toute façon les juifs sont tous riches, ils contrôlent le monde… » Comme si ce n'était pas la vie réelle. Alors que finalement, d’une certaine manière, ça me touche.

Je pense que l’éducation, c’est une solution très importante. On continue à aller dans les classes, à déconstruire les préjugés. Récemment, j’étais face à un élève. Il me regarde et me dit : « Hitler, il n’a pas fini son travail. » À ce moment-là, ça paralyse, d’une certaine manière. On se dit qu’il y a encore du travail. Et pendant d’autres interventions, il y a des élèves qui sortent et qui nous disent merci.

Le combat contre le racisme et l’antisémitisme, on aimerait que ce soit le combat de tous, pas uniquement des juifs et des musulmans. Ça, dans la société, c’est dur actuellement.

21/01/2020 13:04mise à jour : 21/01/2020 15:03
  • 587.6k
  • 1.4k

959 commentaires

  • Al Abbas
    08/09/2020 12:02

    Celui qui saura s'éloigner de la polémique trouvera la sérénité. Ne la souhaitez-vous donc pas ? Des épreuves, ce ne sont que des épreuves. Tout finit par passer jusqu'au jour où arrivera la certitude par celle qui vient nous couper des plaisirs.

  • Lejeune H.
    30/07/2020 21:07

    Une phrase : syntaxe de merde pour la représente d'un mouvement ÉTUDIANT . Dans cette même phrase elle réussit à s'exclure du peuple français , affirmer qu'il sont sans religion , et finir sur un petit " des français quoi " note de mépris égarée mais tellement révélatrice . Elle arrive aussi à classer le peuple de France ( auquel visiblement elle ne se sent pas appartenir malgré le F de son club privé dont la religion ferait de des membres des étudiants extraordinaires ) en fonction pêle-mêle de leurs religion puis nationalité ! Et elle est numéro un d'un mouvement étudiant français qui lutte contre les discriminations ! Quel misère !!!

  • Zair B.
    05/07/2020 06:43

    Exactement C est vraiment pas normal a notre époque où la tolérance et le respect d autrui s amenuisent au fil du temps.

  • Besson T.
    02/07/2020 15:44

    Les juifs ils ont rien fais le problème c'est les noirs,ce sont tous des racistes anti blanc. Heureusement qui a eu Mickael jackson pour remonter le niveau

  • Djamel l.
    02/07/2020 13:37

    Tu parles des juifs des musulmans Et après des homos Je Pense pas que les <s> HOMO soient une religion

  • Fred F.
    29/06/2020 23:28

    Qui n'avaient pas de religion des français quoi !c'est bien ce qu'elle a dis ? 🤔🤔🖕🖕

  • Kilani E.
    27/06/2020 05:09

    T folle

  • Kilani E.
    27/06/2020 05:09

    Arrete de nous divise alymi les chinoi et quoi d autre

  • Chedly E.
    25/06/2020 08:01

    Allez....un petit rappel.

  • Momo M.
    22/06/2020 18:43

    Bravo madame

  • Damien O.
    22/06/2020 18:35

    Et ta grand mere

  • Romain L.
    22/06/2020 10:00

    Mdr sa donne sa quand sa détruit les église pour des mosqué qui on rien à foutre en France

  • Alex M.
    21/06/2020 23:02

    Putain la haine. Regarder quel monde vous laissez à vos enfants ! 💔

  • Noe C.
    19/06/2020 20:53

    Bah arrêtez d'être croyant et vous ne serez plus visé

  • LaJoff C.
    19/06/2020 20:12

    Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil Eh ho reveil 🤐

  • Michel C.
    18/06/2020 22:30

    Merci de votre témoignage jeune et porteur d espoir ne changez pas. Les petits cons sont à cours d arguments peut être n ont ils rien appris à l école .

  • Sara S.
    18/06/2020 16:14

    Je pense que c'est une question de contact et de communication, on compte beaucoup plus maintenant sur les préjugés comme elle le dit pour désigner et classer les personnes que sur leur droit ou leur aptitude et vérité sociale..

  • Sabouge P.
    17/06/2020 23:44

    que du pipo

  • Chaa D.
    15/06/2020 20:38

    Oui mais marine est c'est petit canish sont bien est nazis et sur les plateaux télé on a des nazi mais bon sa dérange personne

  • Dinho P.
    15/06/2020 03:42

    Oh merde sa pleur

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.