Olha, étudiante ukrainienne à Paris, organise l'aide humanitaire

"Je me lève chaque jour pour aider les Ukrainiens." Olha, étudiante ukrainienne à Paris, organise l'aide humanitaire vers l’Ukraine. Brut l'a rencontrée.

Des collectes quotidiennes de produits de première nécessité

Olha est une étudiante ukrainienne de 23 ans, qui habite à Paris. Depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022, sa vie a changé : “Un jour, je me suis levée et toutes les villes de l’Ukraine étaient bombardées par la Russie.

Je ne pouvais pas croire mes yeux. J’étais horrifiée, je ne savais pas ce que je pouvais faire.” Elle a mis sa vie personnelle entre parenthèses pour venir en aide aux Ukrainiens, en organisant tous les jours des collectes et en envoyant des produits, nourriture et vêtements à la frontière.

“Je me lève chaque jour pour aider les Ukrainiens parce que je sais qu’on a l’opportunité d’acheter toutes ces choses, tous ces médicaments. Je dois aider ma famille, je dois aider mes amis, je dois aider les gens ukrainiens parce qu’on est très unis.”

“Je dois aider ma famille, je dois aider mes amis”

La voiture qui est derrière elle part pour la Pologne. Certaines voitures ne peuvent pas passer la frontière. “C’est pour ça qu’on a le stock qui est organisé en Pologne, très proche de la frontière, à 12 km” explique Olha.

“Ce sont toutes les choses qu’on a collectées pendant la journée aujourd’hui. Ces gens nous aident gratuitement. Ils nous donnent ces voitures, ce temps. Les bénévoles viennent de différents pays et chaque personne comprend l’anglais, et c’est pour ça qu’on parle anglais.”

Tous sont bénévoles, y compris les conducteurs de camion. Alexandre est l’un d’entre eux : “Je donne un coup de main et ma famille est là-bas. Ma fille, ma petite-fille, ma mère. Elles sont là-bas.”

“Je vous en prie, les Français, venez, aidez-nous”

Liudmyla, une femme ukrainienne, s’exprime : “Franchement, c’est compliqué, c’est grave. Moi, j’ai des enfants là-bas. Mon père, il va partir en Ukraine à cause de la guerre.”

Son père prend la parole : “Cela fait trois ans que je suis en France, mais maintenant, je pars défendre mes petits-enfants, mes enfants. Je vous en prie, les Français, venez, aidez-nous.”

Alors que les aides s’organisent au jour le jour pour venir en aide aux Ukraniens, certains habitants en Ukraine tentent de quitter le pays, sous les bombardements. Brut a rencontré Oksana, une mère ukrainienne, en Pologne qui est partie avec ses enfants. La police des frontières de chaque secteur accueille les réfugiés.

Le 24 février 2022, le président russe Vladimir Poutine a annoncé l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Le gouvernement ukrainien dirigé par le président Volodymyr Zelensky s'est exprimé en appelant tous les habitants à prendre les armes dès le premier jour de l'invasion.

La première ville ukrainienne du pays, Kyiv, se prépare à une possible arrivée de l'armée de Moscou. A l'internationale, des sanctions financières au niveau de la banque notamment ont été votées par différents pays du monde à l'encontre de la Russie pour renouer à terme avec la sécurité et la paix et aller vers la fin de la guerre.

avatar
Brut.