retour

Penser le télétravail avec la philosophe Julia de Funès

"Le télétravail modifie notre rapport au travail. Il lui redonne sa juste place."

Les avantages du télétravail, par Julia de Funès

La philosophe et autrice Julia de Funès donne des pistes pour penser cette façon de travailler, nouvelle et déstabilisante pour beaucoup.

« Le télétravail modifie notre rapport au travail sur plusieurs points. Il déplace le travail, et en déplaçant le travail, il lui redonne sa juste place. C'est-à-dire que le télétravail s'inscrit dans la vie du foyer et il revient au centre du foyer, qu'il se domestique. Il perd son prestige aristocratique », constate la philosophe et autrice Julia de Funès. Pour Brut, elle analyse en quoi ce mode de travail a changé notre rapport à l’emploi.

« Le télétravail devient une activité comme une autre »

La vie prend le dessus sur le travail : le télétravail devient une activité comme une autre, au milieu des devoirs, au milieu d'autres activités. Et le travail reprend du sens, dans ce sens-là, parce qu'il n'est qu'un moyen au service de la vie. Le gros piège du travail, à l'opposé du télétravail, c'est que le travail devienne la finalité ultime de la vie. Pourquoi les gens, la plupart des salariés, préfèrent télétravailler, psychologiquement ? Parce que ça libère.

Vous avez vu à quoi ressemblent vos bureaux comme les bureaux de beaucoup d'autres entreprises ? Ce sont des open spaces, ce sont des blocs de verre, tout est visible. Il suffit de se savoir visible pour agir comme si nous étions vus. Il y a une sorte de représentation permanente. Ça accapare l'esprit qu'on travaille, et c'est pour ça aussi – si j'en suis les études – qu’on est un peu moins bien au bureau qu'à la maison.

« Le management est plus direct parce qu'on s'occupe véritablement du résultat concret »

Le télétravail agit comme un tamis, c'est-à-dire que seule la performance compte. On ne voit plus que le résultat. Vous savez, les gens qui font semblant avec des dossiers sous le bras, qui s'agitent dans les couloirs, qui font signe qu'ils travaillent, en attendant, ils ne travaillent pas. On est encore une fois accaparé par l'image qu'on projette, mais pas du tout par le travail effectif. Tous ces gens-là, qui sont dans une théâtralité, ne peuvent plus jouer cette comédie en télétravail. Seule la performance compte.

D'une certaine façon, le management est plus direct parce qu'on s'occupe véritablement du résultat concret de ce qu'apporte le salarié, plus de cette gestuelle qui peut tromper les apparences. Après, évidemment que quand on télétravaille 5 jours sur 5, les dérives peuvent arriver. Le télétravail, le numérique, ne doit pas supplanter le présentiel et la présence réelle. Je pense que le bon mélange est dans l'hybridation. C'est, je pense, ce vers quoi on tend après la période de confinement. En général, c'est un jour ou deux par semaine.

« Le télescopage de sphères est très stressant »

Les études sont un peu ambivalentes, c'est-à-dire que les gens ne sont pas nécessairement plus heureux en télétravail, même s'ils préfèrent télétravailler. Il y a un confort qui s'explique par le temps de transport. Néanmoins, le télescopage de sphères est très stressant. C'est très angoissant de mêler la vie personnelle, la vie professionnelle, les différentes identités… On ne peut plus faire de sa vie des étapes successives qui s'adjoignent les unes aux autres.

Ce mélange des sphères, ces identités qui se confondent, crée du stress. On n'est pas forcément plus heureux en télétravail. On est plus libre, on est plus libéré, mais pas forcément plus heureux. Le bonheur, c'est quand même quelque chose de très difficilement palpable et mesurable !

29/05/2020 06:27mise à jour : 29/05/2020 08:55
  • 3.4M
  • 2.4K

1656 commentaires

  • Assia B.
    un jour

    🤔

  • Leila C.
    2 jours

    Trop bien dit

  • Choco P.
    5 jours

    intéressant...

  • Philippe d.
    13/01/2021 20:09

    Travailler chez soi plutôt que chez son employeur, c'est empiéter sur sa vie privée. Il faut que la vie privée soit séparée par une frontière de la vie professionnelle. Si demain tout le monde télétravaille, quel serait le risque que nous fassions que çà, au détriment de notre vie de couple, de famille, sociale? Quand on est chez soi, on a tendance à ne pas compter notre temps, ne pas voir passer les heures, on est tellement bien chez soi.....

  • Csilla G.
    03/01/2021 21:53

    Je ne suis oas d accord . Je trouve meme qu elle se trompe en affirmant generalisant certains choses . :-(

  • No A.
    01/01/2021 18:47

    intéressant!

  • Lili S.
    18/12/2020 18:51

    Hè ! Je me souviens de toi 😀 nous étions à Gaston Ramon ensemble ! Je me souviens t’avoir raccompagné chez ton grand père à l’époque ! Tu as bien évolué bravo 👏👏👏👏 je suis fière d’une ci -belle carrière Féminine ! Portes toi bien . Laëtitia

  • Randjelovic I.
    16/12/2020 15:54

    Donc, le travail de ceux qui ne peuvent pas télé travailler n’a pas de sens? Comme les caissières, livreurs ou politiques 🤗🤗

  • Roxanne C.
    15/12/2020 08:50

    Pourquoi voir le travail comme une contraite? Il peut être apprécié de se rendre sur son lieu de travail, être avec des personnes différentes de nous, avec d'autres manières de travailler et de penser. Le travail développe le collectivisme. Au lieu d'insiter les personnes à rester chez elles peut être faudrait il changer les méthodes de management des entreprises françaises ? Beaucoup de nouvelles jeunes entreprises favorisent le bien être des salariés avant les chiffres, de ce fait, les salariés prennent plaisir à se déplacer et à travailler.

  • Michèle L.
    12/12/2020 19:42

    Intéressant!!

  • Emilie-Hook G.
    11/12/2020 22:33

    J'ai teletravaillé presque 6mois non stop, depuis le 17mars 8h. J'avais pris mon rythme, et mes journées étaient plutôt bien organisées. Depuis fin octobre, rebelotte... 5jours sur 5....j'en ai RAS LE BOL du télétravail !! Je n'en peu plus... Journées toutes les memes, pas d'échanges, pas d'interaction, pas d'imprévus... Dans mon bureau toute la journée... Motivation =-8000....

  • Jeannot L.
    11/12/2020 19:51

    Un peu idéalisée cette version du télétravail... Le problème c’est que pour autant le travail n’est pas moins envahissant voire plus puisque le patients semblent dire que le télétravail rallonge et complexifie les process et qu’ils ferment leur ordinateur tard le soir .. qu’ils ne profitent pas plus. Au contraire certains déplorent la déshumanisation du télétravail

  • Blasiana C.
    11/12/2020 17:07

    😹

  • Aurora P.
    09/12/2020 21:39

    Trop bien le télétravail. Te réveiller 10minutes avant l’heur à laquelle tu commences et être à l’heure c’est génial. Moins de fatigue. Et tu peux gérer ton temps , rester plus tard ou pas à travailler sans te soucier de rater ton train. Génial . 3j/5 de télétravail c’est parfait 👍

  • Karine T.
    09/12/2020 21:08

    Le bonheur c’est l’acceptation de sa vie

  • Guylène G.
    28/11/2020 22:52

    Bien dit!!

  • Patrick H.
    27/11/2020 12:45

    Pas d’accord

  • Nan G.
    26/11/2020 17:36

    Je déteste le télétravail ce mélange entre privé et pro me dérange on est jamais ni dans l’Un ni dans l autre

  • Nathalie M.
    26/11/2020 05:54

    Très pertinent. Espérons que les entreprises entendront ce message

  • Sonia H.
    25/11/2020 08:48

    Sauf que la grande majorité des gens ne travaille pas derrière un ordinateur...

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.