Qui était Moussa Sylla, mort en travaillant à l'Assemblée nationale ?

Agent de nettoyage, Moussa Sylla est mort alors qu'il travaillait à l'Assemblée nationale. Pour que son nom reste gravé, son demi-frère raconte son histoire.

“Il est mort pour la France”

“J’aimerais que son nom reste gravé. Qu’il ne soit jamais oublié.” Le 9 juillet 2022, Moussa Sylla est victime d’un accident alors qu’il était en train de faire le ménage dans un parking de l’Assemblée nationale. Retrouvé inanimé au sous-sol du Palais Bourbon après avoir perdu le contrôle de l’une de ses machines, il décède trois jours plus tard à l’hôpital. “A 11h15, mon téléphone a sonné. Le mardi 12 juillet 2022, le matin, mon frère a rendu l’âme”, explique son frère. Il laisse derrière lui deux garçons, une femme, une maman et deux soeurs.

Moussa est né en avril 1970 en Mauritanie. En 2003, il rejoint la France et se retrouve sans-papier pendant près d’une dizaine d’années. Enchaînant les petits boulots, il envoie le peu d’argent qu’il gagne à sa famille restée dans son pays. Il obtient ses papiers en 2013, puis commence à travailler pour l’Assemblée nationale. Aujourd’hui, le frère de Moussa réclame justice. “On veut vraiment que la justice soit faite pour connaître au moins le raisonnement. Soit c’était la machine qui avait un problème, soit c’était lui…Au moins qu’on sache, quand même.5 ans à l'Assemblée nationale en 3 minutes

avatar
Brut.