Shein : pourquoi la marque d'ultra fast fashion fait polémique ?

Ouvriers chinois exploités, contrefaçons, produits dangereux… Voici ce que cache la marque d’ultra fast fashion Shein.

“Certains vêtements contiennent des produits extrêmement graves pour la santé du consommateur”

Shein, c'est une entreprise chinoise créée en 2008 présente partout dans le monde. C'est l'une des plus grosses marques de mode sur Internet et elle connaît un très gros succès sur les réseaux sociaux dont TikTok. Son point fort, c'est le prix : il faut compter en moyenne 7 € pour un article. Tout ça soulève des questions sur son mode de production, mais aussi sur l’impact social et environnemental. Une question centrale car l’industrie du textile est la plus polluante au monde après celle du pétrole. “Shein, c'est l'une des seules entreprises de la fast fashion qui ne publie absolument rien sur sa chaîne de production” a déclaré l’eurodéputé Raphaël Glucksmann.

Tous les jours, des centaines de nouveaux articles paraissent sur le site. “Si Shein décide de copier immédiatement les deux robes d'anniversaire de Kylie Jenner, il lui faut 48 heures. La conception, la fabrication et la mise en vente, donc sur le site Internet, ce qui veut dire qu'on fait travailler les gens la nuit” explique Audrey Millet, historienne spécialiste de la fast fashion. En novembre 2021, l’ONG suisse Public Eye a publié une enquête sur les conditions de travail dans les usines de certains fournisseurs de Shein. Conclusion : les vêtements seraient pour l’essentiel produits par des ouvriers originaires des provinces les plus pauvres de Chine, ils travailleraient jusqu'à 12 heures par jour.

Il y a aussi la question de la composition des vêtements. ”On a fait des analyses chimiques des produits, qui en fait contiennent des produits extrêmement graves pour la santé du consommateur. Alors, on a trouvé dans des vêtements d'enfants, notamment, des taux de plomb qui sont 20 fois plus élevés qu'un taux autorisé” précise Audrey Millet. De nombreuses initiatives aident à s’orienter vers une consommation responsable. Parmi elles, l’application Clear Fashion, qui permet de scanner les étiquettes de vêtements et de connaître leur impact environnemental.

avatar
Brut.
28 janvier 2022 07:26