retour

Sœur d'une victime de féminicide, Cathy Thomas attaque l'État

Elle avait déjà porté plainte, et rien n'a été fait. Isabelle et ses parents sont morts assassinés par son ex-compagnon. Aujourd'hui, sa sœur Cathy attaque l'État et veut faire reconnaître sa responsabilité dans ce triple meurtre.

Sœur d'une victime de féminicide, elle attaque l’État

La soeur et les parents de Cathy Thomas ont été assassinés par l’ex-conjoint de sa soeur. Pourtant, Isabelle, la soeur, avait de nombreuses fois porté plainte.

« Il avait carrément décidé d'exécuter mon père, ma mère et ma soeur. Il lui disait : « Si tu pars et s'il y a des gens qui t'aident, s'il y a des gens de ta famille qui t'aident, je tuerai tout le monde. » Et c'est ce qu'il a fait. » Cathy Thomas veut faire reconnaître la responsabilité de l'État dans le féminicide de sa soeur Isabelle et le meurtre de ses parents.

C'était le 4 août 2014, Patrick Lemoine tire à bout portant sur les parents avant de la tuer froidement. La jeune femme n'avait eu de cesse de porter plainte contre lui pour harcèlement, tentative d'enlèvement, tentative de meurtre. Patrick Lemoine s'est suicidé en prison le 13 août 2014. Aujourd’hui, Cathy Thomas veut faire condamner l'État pour « faute lourde ». Cette procédure est extrêmement rare. Brut l’a rencontrée.

« Elle se savait condamnée à mort »

Le fait qu'elle ait porté plainte montre qu’elle se sentait et qu’elle se savait - elle me l'a dit - condamnée à mort. Il lui avait tellement dit qu'il la tuerait, que le courage qu'elle a trouvé pour oser aller l'expliquer et montrer ses coups à la police et aux médecins, il est immense.

Bien évidemment, si ma soeur n'avait pas porté plainte, n'avait jamais eu ce courage, n'avait pas mis sa confiance et dit au gouvernement : « Je suis en danger, aidez-moi ! », je ne serais pas là devant vous. Comment expliquer aux femmes battues : « Portez plainte, commencez par cette étape-là », si, quand il y a un contrôle judiciaire qui est violé des dizaines de fois et qu'on sait que la personne est complètement obnubilée par sa victime, on ne fait rien ?

« Une victime de troisième zone »

Isabelle Steyer, avocate spécialisée dans les violences faites aux femmes, estime que les dysfonctionnements de la justice ont permis le passage à l’acte. Elle explique en quoi les victimes de féminicides sont souvent peu prises au sérieux.

« Il y a discrimination parce que c’est une femme qui vient déposer plainte dans le cadre de violences conjugales et qu’à partir du moment où c’est une femme, on ne va pas la traiter comme une victime de terrorisme, de hold-up ou de braquage. C'est une victime de troisième zone alors même qu'il y a beaucoup plus de victimes de féminicides que de terrorisme ou de braquages… Un homme qui dépose plainte pour le vol de sa voiture, on lui demande : "Monsieur, où était garée votre voiture ?" On ne pense pas que c'est une escroquerie à l'assurance. Pourtant, on a mis constamment en doute la parole d’Isabelle. »

« Ces mains courantes ne vont pas jusqu'au procureur de la République. Cela fait augmenter le sentiment d'impunité de l’agresseur, qui va s’estimer tout permis. Parce qu'il la suit, il la poursuit, il ne risque rien, il va et vient, il va où il veut comme il veut, le nombre de fois qu'il veut. Rien ne se passe. Lui qui estime avoir le pouvoir sur sa femme, on lui démontre qu'il a effectivement le pouvoir sur sa femme. Il va donc redoubler de puissance à l'égard de cette victime, qui, elle, en a de moins en moins. »

14/02/2020 07:06mise à jour : 14/02/2020 10:57
  • 453.7k
  • 328

289 commentaires

  • Johanna C.
    12/03/2020 11:00

    Apres c'est sur que tu ne peu pas te déplacer et juste par des on dis faire croire qu'il te frappe... J'ai été frapper et j'ai déposer plainte, mais attention j'étais d'enfoncer, pleine de sang, ouverte, etc. Et la ils sont obligés de constater... Mais bcp de femme sois disant battue n'on absolument rien comme marque, on juste si on peu dire leur parole... Et oui ils ne peuvent pas prendre les plaintes pour de soit disant on dit... Et je ne pense pas que l'on nous dis tout dans cette affaire... Car même avec une interdiction d'approcher ils sont extrêment réactif. Je me suis fais certe tabasser on peu le dire, j'ai due déposer pleine que 5fois et surtout quand j'étais bien ammocher comme ça je savais que ça aller avoir plus de poids... Et il a fini en prison pour 18mois de prison dont 1ans ferme... Donc oui déposer plainte mais pas pour une giffle car la on vas vous rire au nez...

  • Isa B.
    07/03/2020 13:17

    Je me rappelle d'une fois j'ai porté plainte pour une agression. Un homme m'avait renversé volontairement avec sa voiture. En arrivant à la gendarmerie l'officier me dit" ah bah il vous a pas raté." J'étais face à une personne dépourvu d'humanité. J'avais 19 ans je voulais faire simplement une promenade en vélo. Il n'y a plus personne pour nous protéger il ne faut pas s'étonner que l'on se fasse justice soi-même. Aujourd'hui je n'ai plus du tout confiance dans les forces de l'ordre quelle qu'elle soit. J'ai vu trop de choses qui font que la justice est à 2 vitesses et que ceux qui doivent nous protéger ne sont malheureusement plus capable de le faire.

  • Nicole D.
    01/03/2020 21:38

    Le lâche se suicider,par contre il ne faut pas hésiter à changer de pays et le dire aux proches sans donner le lieu pour ne pas les mettre en danger,pas de courrier'poste restante uniquement " ne pas revenir dans son pays d'origine il vaut mieux repartir à zéro que de mourir, certains hommes sont tellement mauvais qu'ils préfèreront faire 20 ans de prison mais vous tuer qd même alors sauvez vous et ne regardez pas en arrière. Courage à cette femme qui a beaucoup perdus.

  • Minouche T.
    01/03/2020 06:55

    Je ne crois pas en la justice trop laxisme

  • Jocelyne D.
    24/02/2020 13:26

    😡😡😡

  • Alfea S.
    19/02/2020 14:23

    J’ ai bien raison: ÇA NE SERT À RIEN. IL FAUT QUE LA FAMILLE SE REGROUPE POUR RENDRE JUSTICE ET L’ EMPÊCHER D’ AGIR. DEFINITIVEMENT.

  • Jacqueline F.
    19/02/2020 10:09

    Quelle femme courageuse!

  • Skender A.
    17/02/2020 23:58

    J’espère pour elle qu'elle arrivera à faire condamner l'état pour faute lourde !

  • Amandine S.
    17/02/2020 23:31

    vous vous en souvenez de ce meurtre ? Ça me glace encore le sang

  • Annie M.
    17/02/2020 20:53

    Encore une fois, la police n'a rien fait.... encore une fois aucune sanction!!!! Quel pays!!

  • Marc D.
    17/02/2020 14:02

    Terrible...

  • Emeline U.
    17/02/2020 12:16

    Je suis belge et c'est pareil.. Ils ne servent à rien. Les lois sont mal foutues. J'ai du déposé plainte plusieurs fois et rien, le néant. Le policier a dit tant qu'il y a pas de morts ça ne sert à rien.

  • Mynou L.
    17/02/2020 12:02

    Il existe la légitime défense malgré tout

  • Launica P.
    17/02/2020 11:15

    Nous voumond les mois repressives d espagne contre les violenczs faites aux fzmmes. Le mari doit quitter le domicil familial avec mesure d eloignemznt puis bracelets electeonique puis prison point !!!💪😡

  • Sandra P.
    17/02/2020 09:16

    Complètement ça j'en vois constamment dans mon travail... Rien n'est fait, la gendaou police ne les croient tout juste ou laisse faire la personne violente terroriser sa victimes... Nous multiplions et insistons formement les femmes ou hommes (il y en a aussi) à porter plainte à chaque intervention de leur bourreau mais c'est usant pour les victimes.. Que fait l'état !!!!!!!

  • Omar M.
    17/02/2020 08:44

    Le problème c est que l' état général de notre police actuelle se dégrade (corrompue raciste sexiste etc...) tu te dis qu elles (les femmes battues) vont porter plainte auprès de certaines personnes qui (pas tous heureusement !!) soit s' en foutent soit font peut-être pareil à leur femme ...

  • Christian R.
    17/02/2020 08:11

    Gouvernement et police et gendarmerie de merde il faut les faire payer TRES cher pour ces actes et plaintes non pris en considération

  • Droit C.
    17/02/2020 08:05

    Ça c’est la partie émergée de l’iceberg....reste après celles qui subissent les violences psychologiques et les viols conjugaux...la justice donne un pouvoir extraordinaire aux conjoints toxiques par tous ses dysfonctionnements....et on n’enquete même pas sur toutes celles qui se suicident à cause de l’inaction de la justice et des lenteurs abyssales couplées à tous les dysfonctionnements.....on ne peut même pas porter plainte contre un juge qui commet une faute professionnelle!!!!!!

  • Aurélie G.
    17/02/2020 07:17

    J'ai pas les mots

  • Laurent D.
    17/02/2020 07:00

    Toujours cette incroyable incurie de notre justice ...cest redondant !

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.