retour

Une initiative pour ne pas oublier la rafle du Vél' d'Hiv

Une affiche. Un nom. Un âge. Pour ne jamais oublier les victimes du Vél' d'Hiv...

Des affiches commémoratives devant les adresses des victimes de la rafle du Vel d'Hiv

Plusieurs militants de l'Union des étudiants juifs de France sont venus coller des affiches avec le nom et l'âge de victimes devant l'adresse de leur habitation. Un devoir de mémoire.

De jeunes militants de l'Union des étudiants juifs de France sont venus coller des affiches mentionnant le nom et l'âge de victimes de la rafle du Vel d'Hiv devant l'adresse de leur habitation. Pour Brut, ils racontent pourquoi c'est important de faire cela, aujourd'hui encore.

« *Il y a vraiment beaucoup de jeunes qui n'ont pas conscience de ce qu'est la Shoah »

L’un d’eux avait déjà participé à la première session de collage quelques mois auparavant. Ce qui l’avait particulièrement frappé, ce sont des jeunes d’à peine 20 ans qui étaient venus lui demander ce que signifiait le mot Shoah. « Il y a vraiment, je pense, beaucoup de jeunes aujourd'hui qui n'ont pas conscience de ce qu'est la Shoah, de ce qu'est la Seconde guerre mondiale, vraiment. C'est un devoir de mémoire », affirme le garçon.

Coller ces affiches, pour ces jeunes, c’est une façon de mettre des noms et des âges derrière les mots de l’Histoire. « C'est très touchant quand on voit les âges des enfants qui ont été ici déportés, sur chaque affiche. On voit que dans cet immeuble, par exemple, il y a eu deux enfants été déportés, deux enfants de 4 ans et 7 ans. Parfois, on a des listes énormes. Ça nous est arrivé qu'on ait dix affiches sur la même porte, avec trois noms par affiche », poursuit l’étudiant.

« C'est important de s'en rappeler pour justement savoir que l'Homme est capable de ça »

Ce qui a le plus marqué une autre militante de l'Union des étudiants juifs de France, c’est le très jeune âge des victimes. « Il y a un petit garçon, il s'appelait Henry, il avait 4 mois, c'était le plus jeune des affiches qu'on avait. Déjà un enfant, c'est innocent, mais un bébé, un nourrisson, ça m'a vraiment touchée », se souvient-elle.

L’étudiante se rappelle également de personnes croisées pendant les collages, qui minimisaient la Shoah, arguant que ce n’était pas le seul génocide de l’Histoire. « Oui, c'est vrai. Maintenant, c'est important de s'en rappeler pour justement savoir que l'Homme est capable de ça et finalement éviter que ça se reproduise. »

17/07/2020 11:50
  • 758.4K
  • 780
Brut - Le livre

332 commentaires

  • Alex T.
    26/07/2020 17:47

    Quel cinéma!!!

  • Frédérica C.
    24/07/2020 11:24

    J’ai pleuré du début à le fin de votre vidéo, un sujet qui me touche intimement. C’est merveilleux ces jeunes qui se mobilisent pour qu’on n’oublie pas.

  • Nicole S.
    23/07/2020 05:58

    Je pense souvent à tous ces gens, une horreur sans nom

  • Zaguon B.
    21/07/2020 18:11

    Ok.pour l initiative. Mais pourquoi pas faire exactement la même chose en Palestine

  • Tyson P.
    21/07/2020 12:30

    Les être humains sont capables de chose orible contre les animaux et ses senblable !!!

  • Sebastien A.
    20/07/2020 13:35

    Comme le disait George Brassens « moi mon colon celle que j’préfère c’est la guerre de 14-18 »

  • Haiden E.
    20/07/2020 08:25

    Alors c'est intéressant. Et j'dis pas que faut pas hein ? Ca reste des évènements récents, mais j'pense tu peux ajouter tous les esclaves, "pauvres", "prisonniers" qui sont venus au même endroit crever ou construire / détruire au fil des siècles. Comme c'est un truc récent, c'est intéressant. Mais au niveau de l'histoire globale c'est pas plus pertinent qu'un autre fait passé.

  • Julie M.
    20/07/2020 04:05

    Minimiser la shoah..... 😐 Sérieusement?!

  • Sebastien R.
    19/07/2020 19:35

    Haaaaa encore un p'tit billet a prendre.... Les indiens ont en parle ou pas?

  • Fatiha D.
    19/07/2020 18:31

    Après les atrocités commises par les allemands, le général de Gaulle a vite fait la paix avec eux après la guerre au mépris des victimes

  • Claire T.
    19/07/2020 16:11

    Peut-être que l'on parle plus de camp d'extermination au lieu de Shoah. Mais c'est tout de même affolant que les jeunes ne connaissent pas.

  • Jo A.
    19/07/2020 16:07

    Je suis désolée mais c’est un sujet qui me bouleverse encore aujourd’hui Je ne minimise pas les horreurs ailleurs, on devrait effectivement en parler un peu plus mais la Shoah... 6 millions de personnes exterminées parce qu’elles dérangeaient, parce qu’un cinglé l’a décidé... j’ai lu un témoignage de SS qui disait jeter les bébés en l’air et attendre qu’ils retombent un peu avant de tirer, comment peut-on rester indifférent à ça... Il ne faut pas oublier, peut-être ne pas en parler tous les ans mais ça fait parti de notre histoire et nous devons nous en souvenir pour ne pas reproduire les mêmes erreurs....

  • Pierre B.
    19/07/2020 15:18

    Barbarie nazie Allemande avec la complicité de l'état Français, bien aidé par la police de Paris, seuls deux policiers ont démissionnés. Ces deux policiers devraient avoir leurs noms sur une plaque.

  • Souaid S.
    19/07/2020 13:00

    Et les crimes et horreurs sionistes tout le monde ferme les yeux mais il ne faut surtout pas oublier la barbarie nazie . Je ne généralise pas mais pour un peuple persécuté l'histoire n'a pas servi de leçon puisque l'horreur continu par ce dit peuple.

  • Alan F.
    19/07/2020 10:26

    On pourrait faire pareille avec toutes les autres victimes ! Y a pas que la Shoah malheureusement. La france (et l'Europe) oublie un peu trop souvent son passé. On en parle du massacre des indiens, de l'esclavagisme et j'en passe...

  • Simple M.
    19/07/2020 09:15

    Faurisson avait un doute sur cette version de l'histoire????

  • Justine N.
    19/07/2020 08:45

    On oublie également tout les voyageurs, les gens du voyages, les gitans, les tsiganes... eux aussi ont été parqués dans des camps pendant la guerre et eux aussi ont vécu l’enfer. Après la guerre beaucoup de camps où ils étaient détenus étaient méconnus et pour cela beaucoup ont étaient libérés bien après la guerre. Malheureusement les mémoires de l’histoire sont bien sélectives dommage que tout le gens des camps non pas mérités les mêmes hommages. Tellement de passage de l’histoire oublié et pourtant la guerre froide est trop souvent résumée. 😔 Personne n’aurait dû subir une telle horreur. Hommage à TOUS les gens qui ont vécu cette enfer.

  • Saber B.
    19/07/2020 08:35

    Aujourd'hui c'est gens la font la même chose avec le peuple palestinien cest que il ont rien compris à leurs histoires

  • Gozu G.
    19/07/2020 07:46

    Il n' y a pas eu dans l'histoire des une telle atrocité,celle de l'industrialisation de la mort, les révisionnistes à la petite semaine aimeraient se glorifier des batailles napoléoniennes, comme les abrutis qui espèrent n'avoir que des grands noms dans leur arbre généalogique, autrement dit des miteux, certainement issus de familles de délateurs assumés,pauvres de vous, Jean Moulin urine sur votre médiocrité.l'histoire n'est pas faite pour s'enorgueillir, mais pour réfléchir à un avenir meilleur.

  • Did N.
    19/07/2020 06:34

    Les commentaires sont navrant l'évolution de l'homme ne la pas fait s'élever dans tous les sens du terme à part peu être dans la connerie.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.