retour

Violences conjugales : le cri d'alarme de l'actrice Sandrine Bonnaire

La réalité des violences conjugales, c'est ça. Sandrine Bonnaire en a été victime et elle veut agir pour que ça change.

Violences faites aux femmes en confinement : l’appel de Sandrine Bonnaire

Depuis le début du confinement, on a constaté une hausse importante des violences faites aux femmes par leur conjoint ou ex. L’actrice Sandrine Bonnaire, qui en a elle-même été victime, tient à alerter.

« En cette période de confinement, nous avons constaté une très forte hausse des violences faites dans les foyers. Bien sûr, ce sont les plus vulnérables qui sont touchés, c’est-à-dire les femmes et leurs enfants », indique Sandrine Bonnaire. Pour Brut, l’actrice, elle-même battue par son compagnon il y a 20 ans, rappelle le danger imminent qu’encourent toutes les femmes enfermées avec un conjoint – ou ex – violent.

« Tous les os de mon visage étaient cassés »

Ce n’est pas sans émotion que je vous parle de mon histoire d’il y a 20 ans. Il y a 20 ans, j’ai été strangulée par mon compagnon. Je me suis évanouie et je me suis réveillée avec une triple fracture de la mâchoire. Je préfère d’ailleurs dire triple fracture de la mâchoire plutôt que… que de dire que tous les os de mon visage étaient cassés.

Curieusement, ça me paraît moins violent de dire ça. Vous dire aussi que j’ai recraché huit dents, que j’avais la langue en lambeaux, plus une ouverture sous le menton. Si je vous parle de ça, c’est pour vous dire que 20 ans après, j’ai toujours des séquelles et des traumatismes.

« Réagissez en appelant le 3919, ou la police, ou un voisin »

J’ai commencé par parler, j’en ai d’abord parlé à mes proches. Et puis beaucoup plus tard, j’en ai parlé dans les médias. Aujourd’hui, j’ai envie d’agir. J’ai envie d’agir en créant une association pour accompagner juridiquement, physiquement et psychologiquement ces femmes qui ont subi des violences.

Je profite de ce confinement pour le faire. Le confinement ne doit pas se faire au détriment de votre sécurité et de celle de vos enfants. Alors s’il vous plaît, ne vous laissez pas faire, réagissez. Réagissez en appelant le 3919, ou la police, ou un voisin. En tout cas, dès le moindre signe, réagissez.

04/05/2020 17:43
  • 2.6M
  • 3.9K
Brut - Le livre

3384 commentaires

  • Micha M.
    14 heures

    😏

  • Brigitte M.
    un jour

    IDIR ...une belle personne ! Paix a votre âme !

  • ابنت ا.
    3 jours

    https://www.muslim-library.com/?lang=French

  • Chahinez O.
    4 jours

    Idir que j’ai connu à la télé des années 80 il m’a tjrs attiré par sa gentillesse son calme ses chansons si douces et profondes..il m’a appris c’est quoi être kabyle et j’ai aimé l’être de part ses chansons et à mon âge adulte j’ai apprécié et aimer encore plus l’humain et homme philosophe et très sage ..alah yarahmak que dieu t’accueille en son vaste paradis

  • فارس ف.
    5 jours

    إنك تحت التراب الأن قل لفرنسا تحميك يا عدو الله الحمد الله لم تدفن في الجزائر و دفنت في مقابر النصارى لعنهم الله

  • Gaya B.
    5 jours

    RIP

  • Abdel H.
    5 jours

    Azoul

  • Sami I.
    5 jours

    Grand artiste ❤️

  • Hamid H.
    5 jours

    Est la mort est le châtiment est l'enfer ces de la philosophie

  • اميرة ب.
    5 jours

    مسكين أنا شخصيا لا أكرهه ولكن كان خارج مجال التغطية

  • Nafăâ T.
    5 jours

    Vava inouva ton père son va ,repose toi en paix le grand idir toujours vivant dans nos cœurs 😓😓

  • Kliner R.
    6 jours

    Il me fait rire Philo !!! hhhhhhhhh

  • Arnaud L.
    6 jours

    bien au delà de sa belle musique,un grand monsieur!!

  • Pablo Z.
    6 jours

    🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮

  • Avner A.
    6 jours

    Tabous et préjugés. Bourrage de crane

  • Abbess A.
    6 jours

    Il dit ce qu'il a entendu il n'a pas lu le Coran.

  • Mohamed M.
    7 jours

    Bara qawid

  • Karim B.
    7 jours

    Il était une fois IDIR....

  • Nour E.
    7 jours

    Fellas ya3rfou Rabi 🙏

  • Moamed B.
    7 jours

    الله يرحمو

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.