retour

Violences conjugales : le cri d'alarme de l'actrice Sandrine Bonnaire

La réalité des violences conjugales, c'est ça. Sandrine Bonnaire en a été victime et elle veut agir pour que ça change.

Violences faites aux femmes en confinement : l’appel de Sandrine Bonnaire

Depuis le début du confinement, on a constaté une hausse importante des violences faites aux femmes par leur conjoint ou ex. L’actrice Sandrine Bonnaire, qui en a elle-même été victime, tient à alerter.

« En cette période de confinement, nous avons constaté une très forte hausse des violences faites dans les foyers. Bien sûr, ce sont les plus vulnérables qui sont touchés, c’est-à-dire les femmes et leurs enfants », indique Sandrine Bonnaire. Pour Brut, l’actrice, elle-même battue par son compagnon il y a 20 ans, rappelle le danger imminent qu’encourent toutes les femmes enfermées avec un conjoint – ou ex – violent.

« Tous les os de mon visage étaient cassés »

Ce n’est pas sans émotion que je vous parle de mon histoire d’il y a 20 ans. Il y a 20 ans, j’ai été strangulée par mon compagnon. Je me suis évanouie et je me suis réveillée avec une triple fracture de la mâchoire. Je préfère d’ailleurs dire triple fracture de la mâchoire plutôt que… que de dire que tous les os de mon visage étaient cassés.

Curieusement, ça me paraît moins violent de dire ça. Vous dire aussi que j’ai recraché huit dents, que j’avais la langue en lambeaux, plus une ouverture sous le menton. Si je vous parle de ça, c’est pour vous dire que 20 ans après, j’ai toujours des séquelles et des traumatismes.

« Réagissez en appelant le 3919, ou la police, ou un voisin »

J’ai commencé par parler, j’en ai d’abord parlé à mes proches. Et puis beaucoup plus tard, j’en ai parlé dans les médias. Aujourd’hui, j’ai envie d’agir. J’ai envie d’agir en créant une association pour accompagner juridiquement, physiquement et psychologiquement ces femmes qui ont subi des violences.

Je profite de ce confinement pour le faire. Le confinement ne doit pas se faire au détriment de votre sécurité et de celle de vos enfants. Alors s’il vous plaît, ne vous laissez pas faire, réagissez. Réagissez en appelant le 3919, ou la police, ou un voisin. En tout cas, dès le moindre signe, réagissez.

04/05/2020 17:43
  • 3M
  • 4.4K

1045 commentaires

  • Nadia R.
    11/07/2021 11:32

    Pourquoi ne pas donner le nom de l'agresseur ? C'est encore le protéger et être complice ! C'est encore approuver l'impunité des agresseurs. Dans un petit milieu on sait très bien de qui il s'agit. Les condamnations pénales à la prison - même avec sursis - sont publiques. Alors pourquoi encore protéger cet homme ?

  • Brigitte G.
    10/05/2021 14:50

    Merci 💖

  • Maryline B.
    11/02/2021 01:06

    Plus jamais ça !!!! 😣😥

  • Hlz R.
    08/02/2021 22:07

    Merci 🙏 le meilleur moyen de stopper ces violences est d'en parler, il faut donner du courage à tous ceux et celles qui n'osent pas. C'est très difficile, mais la voie vers un horizon meilleur

  • Bea T.
    26/11/2020 22:43

    Moi c'est en appercevant que le paquet de factures montait ,marre d'avoir des pénalités sur tout impôt/saur/électricité.. J'ai pris3 après-midi j'ai remis le courrier en ordre et là des dettes un emprunt cetelem.. Ila fuit :11jours quel regret de l'avoir fait revenir .onaurait dit un ours onlui voyait que les yeux .je l'ai envoyé se laver et comme l'eau ne coulait pas j'ai crié quoi:je ne sais plus ilest sorti m'a agrippé contre le mur : grossier envers la famille de mesparents c'est notre dernier qui a crié j'appelle la police et la il s'est arrêté .c'était en février J'ai porté plainte le25/09 le jour de nos 20 ans de mariage Depuis je fais des démarches L aide juridictionnelle : j'attends le recours Mon avocate qui ne veux pas ouvrir le dossier tant je n'ai rien reçu Les gendarmes :la première fois que dénoncé l'abandon du domicile, onm'a repondu que c,était un manque de communication certes mais qua3on fuit ses responsabilités comment avancer? C'est mon cardiologue qui m'a aidé à aller porter plainte Mais aujourd'hui 26/11 il n'est toujours pas auditionné et je cohabite La maison est vendue juste avant le confinement mais il me faut attendre fin janvier de signer chez le notaire Les enfants sont brisés les 2 filles 23/22 ans tou hees mais préfèrent nous voir heureux chacun de notre côté Le troisième 19 ans il m'en veut (oui j'ai eu des mots devant eux)se contenir je l'ai fait pendant 24 ans ou arrondir les angles Mais il me reste celui de 13 ans (entendre, voir ) +il a eu 2 harcèlements à l 'école Ilest brisé J'ai rappelé la gendarmerie pour savoir quand ils auditionneront mon mari :"là on a 8 viol et le plan vigipirateet puis votre affaire c'était une fois ça restera sur le bureau du juge Voilà mon histoire J'ai juste vecu avec un pervers narcissique Maintenant j'attends un logement cette signature de maison en espérant ne pas voir un huissier à ma porte On avait tout pour etre heureux mais raccommoder çà fini par craqué Tout mon amour c'est transformé en haine et dégoût "Mais ça ira mieux demain " Quand quelqu'un de sensé prendra mon dossier en compte Moi je suis une petite victime à coté de tous ces témoignages

  • Dominique A.
    03/10/2020 05:22

    De surcroît, s’en tirent encore trop facilement. Allez les filles, je sais que ce n’est pas facile pour certaines, mais tout vaut mieux que de rester sous le joug de ces décérébrés qui ne peuvent être impunis !

  • Lara C.
    01/08/2020 06:30

    Laissée pour morte par le géniteur de ses enfants elle entame une grève de la faim https://www.facebook.com/106380541173775/videos/1706615146179094/

  • Lara C.
    01/08/2020 06:27

    Laissée pour morte par le géniteur de ses enfants elle entame une grève de la faim https://www.facebook.com/106380541173775/videos/1706615146179094/

  • Laurie M.
    13/07/2020 23:58

    Merci pour ce que vous faites madame pour ma par je ne me suis jamais laisser faire mais au bout de 50 ans de mariage j'avoue que je suis usée nerveusement du caractère rancunier (sur tout le monde)dedainieux envers les autres d'une autorité très prononcée d'un manque de respect envers moi j'ai échappé à la violence physique mais pas à celle psychologique d'un homme tantôt haineux tantôt le contraire

  • Marie J.
    03/07/2020 22:48

    Merci pour ce temoignage

  • Len M.
    22/06/2020 21:37

    Et si des femmes / mère de famille honnêtes ont à faire à ça la⬇️ elles peuvent encore plus rêver pour être entendues et sécurisées on sécurise les hors-la-loi en priorité dans ce pays! Ceux qui rapportent https://www.facebook.com/100010259354923/posts/1153913804960587/?d=n

  • Emmanuella D.
    18/06/2020 07:02

    Merci de ce témoignage je suis aussi victime de violences conjugales et dans une autre histoire de viol merci pour vos conseils

  • Lolo V.
    15/06/2020 17:04

    Bravo à ce que vous dites Merci pour la violence faite aux femmes et aux enfants Là ministre Bellaubet à annuler le mandat C’est une pourrie

  • Eva P.
    12/06/2020 13:30

    Bravo pour ce témoignage poignant! C’est très difficile de dévoilé une vérité aussi hideuse, c’est aux hommes agressifs d’avoir honte de leurs comportements, et leurs manière d’agir sans réfléchir aux conséquences désastreuses. Bravo de donner envie à ces femmes d’être courageuses et surtout de s’en sortir de leurs calvaires .... ces hommes doivent être très sévèrement punis pour leurs actes !

  • Véronique G.
    02/06/2020 21:42

    Merci pour votre témoignage.

  • Joëlle R.
    02/06/2020 18:30

    Merci Melle Bonnaire pour votre courageetvotre implication.. Vous êtes une grande dame

  • Severine P.
    22/05/2020 02:00

    Bravo Sandrine

  • Toussaint M.
    21/05/2020 17:05

    Elle est courageuse. J'ai du respect pour elle.

  • Jean P.
    21/05/2020 13:51

    Voilà voilà 👍🏻👍🏻

  • Balmig R.
    21/05/2020 07:57

    Belle initiative

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.